Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Das Kapital - Page 4

  • Un délicieux Noël avec Carrefour Market

    Noël  approche à grand pas, mais cette période de l’avent est encore riche en surprises et en préparatifs !

    Je ne sais pas où vous en êtes d’ailleurs de ces préparatifs ? J’ai difficilement bouclé la phase cadeaux pour les petits et les grands, il me reste maintenant à me pencher sur le menu du jour J.

    Aujourd’hui, c’est avec Carrefour Market que je vous propose d’explorer quelques idées de menus de fêtes. Et même plus que ça encore.

    Vous connaissez le principe du calendrier de l’avent, et la joie qu’ont les enfants à découvrir chaque matin une petite friandise qui les fait patienter jusqu’à Noël ? Je connais un calendrier de l’avent aussi savoureux à découvrir, et pratique surtout : c’est celui du Délicieux Noël de Carrefour Market, qui nous offre sur son site, chaque jour, une idée recette originale et simple à réaliser, pour changer des habitudes, ainsi que des astuces, des infos sur les promotions en cours, et puis aussi des petites vidéos rigolotes. Cerise sur le chapon, si j’ose dire, on a tout de suite en vue un des éléments de la recette bénéficiant de promotion. Enrichir notre carnet de recettes, tout en allégeant le porte-monnaie, c’est un peu l’idée, pratique et sympa, que j’apprécie.

    Ce matin, le calendrier de l’avent Carrefour Market nous proposait une recette de terrine de pain d’épice au chocolat et à l’orange, (cliquer sur l’image pour avoir la suite de la recette), c’est un dessert qui me tente bien, disons que ça change de l’éternelle bûche :

    Carrefour 2.jpg


    Voilà de quoi épater les convives facilement !

    J’ai aussi repéré une recette de verrines de poires au foie gras qui semble bien savoureuse :

    Carrefour 1.jpg


    Le Délicieux Noël de Carrefour Market c’est aussi un jeu concours, avec chaque jour une carte cadeau de 30€ à gagner, puis un tirage au sort final et 2000€ de cartes cadeaux à la clé. Jouer chaque jour augmente nos chances pour le tirage final. Autant de raisons d’aller faire un tour sur le site :) Histoire aussi de repérer d’autres idées recettes et astuces. Dites, êtes-vous comme moi du genre à vous y prendre à la dernière minute pour les courses et le menu ? Ou plus organisés ? J’ai beau faire, j’attends presque toujours le dernier moment…

    En attendant, je me demande quel produit sera à l’honneur demain matin dans le calendrier de l’avent du Délicieux Noël de Carrefour Market ?

  • ALCATEL One Touch Star -

    Du haut de mon grand âge, la trentaine bien entamée, j’ai vu défiler quelques téléphones mobiles, et quand je me penche sur l’évolution de ces appareils, j’ai le vertige. C’est un domaine qui bouge tout le temps, avec des changements radicaux très rapprochés. Là, je ne vous apprends rien.

    Donc le presque dinosaure du mobile que je suis a connu son premier téléphone portable, sous réseau Itinéris (oui, oui) avec un OLA de chez Alcatel ! Merci papa, merci maman, pour ce qui m’a permis de bien frimer auprès des copines quand même ^^

    Je vous laisse découvrir sur les Internets la tronche du fameux OLA, mais ce n’était pas discret, discret, ni léger ; quant aux SMS ou MMS, fallait pas rêver non plus, on ne connaissait pas ça, petit scarabée.

    Depuis, il a coulé de l’eau sous les ponts, j’en ai usé des cartes SIM, et bam on est en 2013, je n’ai plus 17 ans, mais j’aime toujours autant être connectée, d’autant plus avec le développement des réseaux sociaux, Facebook, mais aussi Twitter, Tumblr, Soundcloud, autant d’endroits où partager, découvrir, s’amuser et s’informer (ou glander aussi, c’est bien ^^)

    Et pour ça, il faut le graal, le smartphone parfait, le truc assez petit et léger pour te faciliter la vie, mais puissant et pratique pour regarder sans attendre la vidéo du dernier buzz, ou juste pour rebloguer sur Tumblr, l’indispensable gif du Game of Throne de la veille.

    En bonne addict de Twitter et Tumblr, j’ai des exigences :) exigences que j’ai pu tester avec le Alcatel one touch star 6010. take a look :

    C’est là que tu te rends compte que le temps est passé depuis mon premier OLA…. (Non, je n’ai pas de cheveux blancs)

    Design et performance, juste assez pour tomber amoureux au premier tweet, au premier gif. Il est tout fin et tout léger, cet Alcatel one touch, l’aluminium brossé est toujours élégant, au point qu’on peut même le tenter en pink cranberry sans faute de gout !

    Ensuite, l’ écran, lumineux et bien large, est parfait : avec 4 pouces et la technologie AMOLED qui offre luminosité et netteté, on va adorer zieuter les indispensables vidéos de chatons mignons sur le net (ok, c’est un peu mon vice…). De toute façon, avec Android Jelly Bean 4.1.1 (le must donc), on pourra trouver son bonheur dans une multitude d’applis.

    Mais si vous saviez ce qui m’a conquise : LE truc qui t’évite la honte en pleine réunion, comment couper un appel indésirable, sans chercher comme un dingue la bonne touche ? Avec le one touch star, il suffit de retourner le téléphone, et voilà on bascule en mode silencieux.

    Bref, on pourrait encore parler de l’appareil photo 5 megapixels, du zoom à deux doigts, du son HD, de Deezer intégré au smartphone, des 700 000 milles applis dispo sur Google Play, plus de 2 Go d’espace dispo pour stocker musiques, photos…

    Intuitif et élégant, le Alcatel one touch star c’est un joli petit coup de cœur.


    Article sponsorisé

  • Un fauteuil à Tokyo avec Carrefour

    La dernière fois que j’ai jeté un œil à la fenêtre de la terrasse, il ne pleuvait plus. Oui, je sais, ça peut paraître insensé, mais il y avait bel et bien un rayon de soleil qui pointait à travers le store.

    Il n‘en faut pas plus pour rêver, non pas d’une chaise à Tokyo avec Benjamin Biolay (quoique…) mais carrément de Tokyo sur ma terrasse.

    Tokyo c’est le petit nom de ce salon édité en exclusivité par Carrefour, et voilà je le veux. On jette un œil d’abord à la bête :

     

    Photo Salon Tokyo 1.jpg

    Tout ce que j’aime, des lignes franches, simples, épurées, une conception tendance qui appelle le confort et le pratique. Ma petite terrasse serait un petit havre de paix, si je pouvais juste lézarder au soleil, un thé glacé à portée de main, un livre qui attend d’être lu, et moi confortablement endormi dans ce fauteuil accueillant, grâce au dossier rabattable.

    Mais je ne suis pas égoïste et Carrefour non plus, puisque ce salon Tokyo est modulable. De deux à six personnes autour de l’apéro ? Peu importe, il suffit de rajouter un ou plusieurs des plateaux en résine, grâce à un système d’assemblage par clip très simple.

    Si on attend le soleil avec impatience, la pluie elle, s’invite quelquefois dans ce drôle de printemps, mais là aussi, peu importe, le salon Tokyo est en résine (tressée pour ce qui est des fauteuils) et résistant donc aux intempéries. Et pour la maniaque du rangement que je suis, j’apprécie particulièrement sa facilité d’entretien et qu’il soit simple à ranger. Le web catalogue de jardin Carrefour vous en apprendra plus, mais un salon de jardin durable et confortable, au design exclusif et original à partir de 249,90€ pour la version une table et deux fauteuils, j’ai envie de dire banco.

    Carrouf.jpg

     

    Je vous laisse zieuter cette petite vidéo de présentation, vous comprendrez mieux mon engouement.

    Et là, chers lecteurs, je vais faire quelque chose que je fais rarement, je vais vous solliciter :) Et oui, un des 5 billets de blogs les plus commentés pourra remporter ce salon de jardin, et j’avoue il me tente beaucoup vous l’aurez compris, et c’est sans complexe que je vante ses qualités.

     

    Alors si vous voulez être adorable et sympa, merci de commenter nombreux sous ce billet avant le 30 avril !

     

     

  • Etre au parfum le 14 février

    Cette année, la Saint-Valentin tombe encore le 14 février. Autant vous dire que c’est là, tout de suite, demain, enfin non, pas demain, mais le 14 février, essayons de suivre un peu ! Si vous êtes comme moi, débordé, pas super organisé, il faut profiter de chaque occasion, chaque minute, pour réfléchir à cette jolie date, histoire de profiter de la soirée en amoureux (ou pas !)

    Je ne sais pas encore ce que je ferais le 14 février (je vous ai dit que j’étais du genre débordée et pas organisée ?), mais j’ai eu déjà un petit avant gout de ce que pourrait être la fameuse soirée:

    SN156541.JPG

    Un véritable kit « soirée in love », avec un joli masque pour préserver  le mystère, une bougie qui réchauffera une ambiance toute tamisée, un film de circonstance qu’on pourra regarder blottie dans les bras l’un de l’autre.

    Et puis deux flacons de parfum, X-Bolt pour lui, un boisé viril mais discret, qui mettra l’accent sur la force de monsieur, et Suddenly Madame Glamour pour elle, fraiche et gourmande, une eau de toilette florale à découvrir.

    main-1.jpg


     La Saint-Valentin c’est un moment romantique, la célébration de l’amour, mais aussi l’occasion de raviver les sens de l’autre. Quoi de plus sensuel que de se blottir dans le cou de son chéri, et de sentir son parfum nous envelopper ? Et la réciproque est vrai :)

    Ce qui est inattendu et amusant, c’est qu’on peut trouver ces deux flacons de parfum dans tous les Lidl (et il y en a toujours un près de chez soi.) Autant vous dire que la prise de tête sur l’idée cadeau peut vite se régler, au prix de 4,29€ ce serait idiot de ne pas découvrir qu’il est simple parfois d’avoir la bonne idée.

    Je suis en train de me dire qu’il ne va me manquer qu’une chose, pour cette Saint-Valentin (comment ça, un homme, vilaine langue va !)

  • Drylock de Lidl - Test sous haute pression

    J’en teste des produits différents, d’habitude, c’est moi qui me dévoue et j’aime bien l’idée d’utiliser un produit en essayant de comprendre l’usage que j’en ai, ses qualités, ses défauts, la meilleure façon de l’utiliser etc.

    Là, j’ai pu changer mes habitudes et faire un vraie panel de test à domicile, et oui comme dans les meilleures instituts de sondages, avec un échantillons représentatifs, à savoir une petite choupette de trois ans,  empruntée pour l’occasion à sa maman, une peluche dénommée Chacha, et mon fiston en grand ordonnateur de tout ça. Quant à moi, j’observais, posait les questions et notait tout avec un air très sérieux ! Car il faut être sérieux quand on doit juger des couches qui vont garder au propre les petites fesses de nos bambins.

    Blague à part, ce test de la couche , Drylock de Lidl, objet de toutes les attentions de mon panel parfait, a été l’occasion de se (re) poser les nouvelles questions que se posent tout parent au moment de l’achat du premier paquet de couche :

    -Sont-elles efficaces ?

    -Ne vont-elles pas irriter le derrière du loupiot ?

    -Le cas de conscience écolo/recyclage/déchet : comment gérer ça ?

    -Et enfin, voire surtout : combien ça coute !?

    Alors, avec Choupette, Fiston et Chacha, on s’est posé ces questions et on a testé (Surtout Choupette en fait…Mais on l’assistait de tout notre cœur !)

    La première réflexion que je me suis faite, en tant que parent psychopathe du rangement et du gain de places, c’est « qu’est-ce qu’elles sont fines ces couches ! » Tu m’étonnes, environ trois millimètres d’épaisseur, ce sont les plus fines du marché je pense. Bon point. Côté efficacité et douceur, il n’y a eu que de bons échos au petit matin ! Des fesses bien protégées, à priori pas de souci d’irritation et un design mignon qui plait, et pas seulement à Chacha ! Une absorption maximale couplée à un confort optimal, c’est ce que promet et offre la couche Drylock de Lidl.

    132.jpg

    Chacha se demande qui est ce nounours, un intrus ?


    Ensuite, fiston et moi, nous étions surtout intéressés par le côté écolo/pas écolo de la chose. Clairement, à moins d’être un saint bien organisé,  utiliser  des couche lavable c’est assez galère, entre le travail, les obligations quotidiennes, les loisirs, les corvées de lessives classiques, mon esprit écolo a vite été en bute à la réalité du terrain : pas envie de stocker des couches lavables sales, pas envie de faire une lessive pour une seule couche, pas envie de les laver à la main. Donc retour à la dure réalité et à ses compromissions : la couche jetable.

    La Drylock allège cette mauvaise conscience,  grâce à sa nouvelle technologie Lidl s’engage pour le respect de l’environnement :

    • Le système innovant Drylock dispose d’un voile absorbant sans cellulose qui participe à la préservation de l’environnement forestier
    • L’utilisation des adhésifs est limitée à son minimum
    • Grâce à une épaisseur limitée, les couches permettent de réaliser des économies de matériau d’emballage

    IMG-20130104-00133.jpg

    Un design doux et mignon qui a plu à tout le monde !


    Le prix, ah le prix, la douloureuse, le prix qu’on va connaître par cœur au fil des mois et du loupiot qui grandit. Ici, c’est simple et sans tache : 6,39€ les 35 couches quelle que soit la taille, par paquet. Autant dire une paille, quand on connaît le prix moyen d’un paquet de couche en grande surface

    Bref, le panel et son échantillon représentatif, Choupette, Chacha et Fiston, valide la Drylock de Lidl pour les fesses des loupiots, la sensibilité du fessier est aussi protégée que la sensibilité écolo, que demander de plus :)

    drylock.png