Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

smartballs

  • Smart hydratation avec Mucogyne

    Il y a quelques temps de cela, j’ai eu avec une collègue de travail, toute jeune maman, une conversation assez intéressante sur la rééducation périnéale post accouchement. Ce n’est pas forcément le sujet le plus glamour qui soit, mais c’est une chose réelle et concrète à laquelle il faut penser :) et là je m’étais permise de lui donner un conseil, que je m’étais appliqué à moi-même à l’époque où cela me concernait aussi, à savoir l’usage de smartballs pour accompagner et renforcer la rééducation du périnée. (Smartball étant le nom choupi et moins connoté pour boules de geisha).

    Bref, nous étions lancées dans LA conversation de jeunes mères qui voudraient bien aborder certains sujets mais qui n’osent pas toujours. Et un des blocages de ma collègue (qui a aussi été un blocage après mon premier bébé), c’était une fragilité exacerbée de la zone vaginale, qui empêchait des rapports sexuels épanouis, alors l’introduction de smartballs pour rééduquer le périnée, ce n’était pas le truc le plus chatoyant à envisager. La sécheresse intime ce n’est pas qu’une question de ménopause, il y a bien des moments dans la vie d’une femme où cette question se pose : irritations, sécheresse, brûlures, je crois qu’on a toutes connu ça à un moment !

    On pense parfois aux suites d’un accouchement, loin de tout romantisme mièvre, il faut songer à des réalités pratiques, et même sans épisiotomie (j’ai eu de la chance ^^) il y a tout de même des petits dégâts à réparer.

    La nouvelle formule du gel vaginal Mucogyne en fait un cicatrisant très efficace : je le sais, je l’ai fait tester par ma fameuse collègue ! Sa composition non hormonale à l’acide hyaluronique se libère de manière prolongée.

    Mucogyne est intéressant car il offre une triple utilisation : il est hydratant, cicatrisant et lubrifiant. Pour ma part j’ai apprécié l’effet hydratant (d’autant que j’ai le « défaut » de me décaper de trop, ce qui n’est pas forcément très bon pour la flore vaginale, paradoxalement.) On peut appliquer le gel, et son effet se libère tranquillement, et la peur de la sécheresse vaginale ne viendra plus gâcher la perspective des relations sexuelles, c’est chouette non ! Je dois dire que l’utilisation de ce produit, et le fait de le faire également tester par une collègue, ont  été l’occasion de constater qu’il y a toujours des sujets légèrement tabou. C’est dommage de se mettre des barrières à un véritable épanouissement quand des solutions simples existent.

    DSCN0087.JPG

    J’ai aussi particulièrement apprécié la présentation de ce gel vaginal, en boite de huit unidoses, ce qui en rend l’utilisation plus pratique et facile. Mucogyne existe aussi en tube, avec un applicateur, pour bénéficier du même confort d’application.

    DSCN0088.JPG

    Bref, c’est pratique, efficace et facile à trouver (surtout si comme moi vous trouvez toujours une bonne raison d’aller dans une pharmacie ou une parapharmacie : d’ailleurs il me faut de la vitamine C tiens !)

    Avant de filer en para, vous pouvez jouer pour tenter de gagner un weekend thalasso à Deauville, à travers un quizz très sympa, et en passant, en apprendre un peu plus sur les différents moments de la vie d’une femme qui peuvent nécessiter un produit qui améliore l’élasticité et l’hydratation de la muqueuse vaginale.

    La prochaine fois, il faudra vraiment qu’on parle smartballs :)