Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Mardi

    Pin it!

    J’avais commencé un billet sur mes lectures du mois passé, histoire de faire un point avec moi-même (avec le temps je perds la mémoire, alors j’écris de plus en plus (certains diraient que je n’ai jamais eu vraiment de mémoire, je scotomise à l’envie que voulez-vous)) et je n’y arrivais pas. Parasitées par l’actualité politique, mes pensées étaient, et sont toujours, difficiles à mettre en ordre.

    Pourquoi lisons-nous, tous ? Parce que c’est distrayant souvent, beau parfois, irrémédiablement vital toujours. De rares fois une lecture peut bouleverser et apporter dans une vie, en plus du beau, du bon et du vrai, la foi en l’humanité, la confiance, l’espoir.

    La semaine qui a commencé est particulière, vous ne trouvez pas ? Il y a quelque chose qui semble nous dire cesse de croire qu’un changement est possible, le serpent est sournois qui vient parler aux cœurs faibles. Cette semaine me fait peur, elle est le chemin vers dimanche, où rien ne pourra changer si ce n’est en faveur du pire. Malgré les livres, les milliers de pages et ce que les millions de mots écrits ont semé sur Terre, il est probable que rien ne change jamais que pour le pire.

    Vivement lundi prochain.

    CYX8WuXWkAU0zdu.jpg