Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Une Affaire d'Hommes - Todd Robinson

Après Cassandra je me suis donc jeté sur le tout nouveau roman de Todd Robinson, une affaire d’hommes.

Gros coup de cœur à nouveau pour cet auteur ! Du polar comme j’aime : efficace, piquant, percutant et avec une petite dose d’émotion juste suffisante pour rendre l’ensemble crédible et attachant.

Nous voilà donc de retour à Boston ou Boo et Junior videur et gérant d’une boite de sécurité passe des nuits agités, enter beuveries et bagarres.

Cette fois, c’est une des collègues de Boo qui fait appel à son sens de la chevalerie, pour venir en aide à son colocataire, importuné régulièrement par un homme. La situation va vite déraper, et nos deux héros vont se retrouver au plus mal, entre des accusations de meurtres et des hommes de main qui en ont après eux. Le milieu de la nuit est rude, implacable et ne fait guère dans le sentimentalisme ou l’écoute. Pourtant, entre deux bagarres, Boo, Junior et le reste de la bande habituelle de 4PC va apprendre à mieux se connaître, au-delà des souvenirs d’enfance dans l’orphelinat minable où ils se sont connus. On découvre une autre facette de nos héros, et surtout l’auteur aborde avec subtilité (malgré les gros poings qui jaillissent facilement) les thèmes de l’amitié, de l’homosexualité, et des préjugés qu’on ne s’avoue pas toujours.

Bref, encore une belle aventure, avec des antihéros bien dessinés, des situations qui mènent le lecteur à frémir, rire beaucoup et franchement applaudir le style percutant de l’auteur (ouais j’ai déjà dit percutant, amis lisez le livre et prenez-le en pleine face pour comprendre)

 

Une Affaire d'Hommes - Todd Robinson

Gallmeister - Traduction de Laurent Bury

 

gallmeister, todd robinson, une affaire d'hommes,

Sinon je suis encore de mauvaise humeur avec mes problèmes d’internet et une possible coupure encore en fin de semaine, la fatigue…

Je ne vous parle pas de l’affreuse colère qui m’a prise dimanche soir, au résultat (de merde) que nous à offert ce premier tour (de merde) je ne m’en remets pas, et ce n’est pas un polar que je voudrais balancer à la gueule de certains mais une pile de parpaings. Je m’égare.

Allez à demain, avec un peu de chance.

Commentaires

  • Oui, de bons bouquins ça peut aider...
    Ma bibli n'a rien de cet auteur, scandaleux! ^_^

  • je n'ai pas lu le premier donc le second mais je ne pensais pas que tu aurais lu ce genre de roman et adoré ! ton avis positif va sans doute me pousser à lire le premier du coup.
    Pour dimanche soir, mon combat était centré la défaite du dragon FN (enfin je préfère même un dragon à ce parti!) donc très déçue de le voir au second tour mais soulagée de voir qu'en face, on peut le battre - forcément, ça va nous coûter cher mais il y a certaines avancées sur lesquelles je refuse qu'on revienne et avec elle - c'était la cata assurée ! non je ne veux pas retourner en 1987 ...

  • J'aime beaucoup ce genre de duo, ça me rappelle les incontournables Hap et Leonard de Joe R. Lansdale.

Écrire un commentaire

Optionnel