Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Concours

  • Jour J - Reem Kherici (avis et concours)

    Pin it!

    Tu ne le sais peut-être pas, mais j’ai développé un amour excessif pour Julia Piaton depuis la première fois que je l’ai vue dans un film. J’aime la douceur qui se dégage de son visage, sa sensibilité d’actrice et bordel qu’est-ce qu’elle ressemble à Meryl Streep et à ses filles ! Vous ne trouvez pas ?

    Rassurez-vous, je ne vais pas vous pondre une ode à Julia Piaton (quoique je suis à deux doigts de…) mais je vais vous parler d’une très jolie comédie, Jour J, avec à l’affiche donc Julia graou Piaton, Reem Kherici, Nicolas Duvauchelle, François-Xavier Demaison, Chantal Lauby, Lionnel Astier et une pléiade d’acteurs qu’on aime.

    20170419_JOUR_J.jpg

    Le pitch, simple et efficace, met en scène Mathias (Nicolas Duvauchelle) en couple avec Alexia (Julia Piaton). Un soir, Mathias fera une infidélité à Alexia, en couchant avec Juliette (Reem Kherici). Coup d’un soir qui deviendra source de faux-semblants et de scènes de marivaudages assez croustillantes. En effet la légitime jouée par Julia Piaton découvre dans la poche de Mathias la carte de visite de Juliette, qui est… organisatrice de mariage ! Alexia y verra la volonté de Mathias de l’épouser, et ce dernier au lieu de la détromper lui laisse croire que le Jour J se prépare pour elle : quiproquo père de tous les quiproquos. Le mariage se prépare donc, avec la fiancée et la maîtresse d’un soir, et le cœur de Mathias qui bat de l’une à l’autre.

    Gentil marivaudage donc, qui nous offre une comédie parfaite pour ce printemps, fraîche et enlevée : un bon moment à passer.

    Pour fêter la sortie du film le 26 avril, j’ai la possibilité de vous faire gagner quelques petits cadeaux.

    Il y a donc trois lots en jeux, en partenariat avec Birchbox, qui a décidé de nous gâter, comme un jour J ❤❤❤ . Chaque lot compte deux places pour aller voir le film, et une adorable pochette brodée contenant un « Crème Rouge Cheek & Lips » de la marque ModelCo, full size (Crème 2-en-1, à la fois blush et rouge à lèvre) et un flacon de serum cheveux « Tea Tree -  Oil Tea Tree Serum » de la marque CHI, format travel (15ml).

    image1.JPG

    Elle est pas ravissante cette pochette Birchbox ❤❤❤ !

    Pour participer, très simple : dites-moi en commentaire sous ce billet, ou bien sous le post Instagram dédié, ce qui pourrait vous plaire dans ce film. (Moi c’est Julia Piaton mais vous avez compris je crois !)

    Je choisirai deux gagnants sur le blog et un gagnant sur Instagram.

    Merci de me suivre sur Facebook ou Instagram (mais ce n’est pas obligatoire)

    La page Facebook de Jour J pour voir toute l’actu du film.

     

     

    Concours ouvert jusqu’au 22 avril à minuit !

     

    EDIT du 23 avril : les gagnants.

    Parmi les commentateurs du blog : Nipette et Aurelnpsy

    Parmi les commentateurs Instagram : Anna_e_

     

    Merci de me faire parvenir vos coordonnées asap !

     

    Pour les autres participants : un autre concours bientôt, l'occasion de retenter votre chance. Merci à tous pour votre participation.

  • Quand on s'y attend le moins - Chiara Moscardelli

    Pin it!

    Avec les envies de printemps, reviennent les envies de lectures légères (tiens il faudra que je vous parle un jour de la saisonnalité de mes lectures (grand terme pour dire pas grand’chose, à savoir que ce que j’aime lire, bah des fois ça dépend du temps) (j’aime bien mettre des parenthèses je crois aussi (mais ça, j’en parlerai plutôt à mon psy) (à moins que vous soyez intéressées et à l’écoute ? (non, je vous épargne))))

    Légèreté, mais aussi rythme (Mon Dieu du rythme à en essouffler mes pauvres poumons de parisienne asthmatique !), suspense, romance, amitiés et rigolades (de celles qui donnent envie de se taper sur les cuisses), voilà la recette du roman de Chiara Moscardelli : quand on s’y attend le moins. Et j’avoue je ne m’y attendais pas. À quoi ? À aimer pardi ! Parce que j’ai aimé cet ovni à couverture rose smoothie aussi doux à toucher qu’à lire.

    9782714471420.JPG

    Partons donc à Milan, en Italie, patrie des beaux gosses et de la fashion (comme Paris donc, mais avec l’accent italien, et ça, ça n’a pas de prix) (c’est sexy l’accent italien, même quand on ne comprend rien à la conversation)

    Et que trouve le lecteur à Milan ? Penelope ! Pas la Penny de François Fillon, ni la patiente Pénélope d’Ulysse le héros d’endurance ; mais Penelope, la rêveuse, gaffeuse, romantique, speedée et déjantée Penelope de Chiara Moscardelli. Un personnage aussi attachant que fatiguant !

    La vie de Penelope se partage entre son travail comme attachée de presse pour une entreprise de serviettes hygiéniques, et des piges pour des magazines. Penelope se rêve écrivain et se morfond dans l’écriture de quizz. Côté cœur c’est Waterloo morne plaine, et s’il n’y avait ses amis et sa nature aussi rêveuse qu’audacieuse, la petite Penelope Stregatti pourrait voir la vie en noir. Mais voilà, Penelope est une sorte de Pierre Richard au féminin, en plus mignon (même si je trouve Pierre Richard infiniment cute, et cessez de me faire digresser je vous prie), dotée d’un optimisme à toute épreuve. Le prétexte du livre est assez bien trouvé pour ne pas lasser le lecteur : un jour Penelope renverse accidentellement le bel Alberto, éprouve un coup de cœur qu’on ne peine pas à comprendre, mais tout s’arrête à la porte des Urgences. Dommage pour elle n’est-ce pas ? Mais qui voit-elle débarquer quelques semaines plus tard à son travail ? Le bel Alberto, qui par on ne sait quel bizarrerie est devenu le beau Ricardo. Si le prénom a changé, l’homme en question recèle toujours la même séduction aux yeux de notre chère Penelope.

    Et c’est là que moi j’ai été cueillie, fauchée, emportée et offerte à quelques jolis moments de rigolades : le roman classique de chick-lit comme on les aime (quand on aime), s’est transformé en un délicieux polar, révélant chez notre personnage principal des traits de caractère bien plus intéressants encore. Tout le charme de Penelope s’est développé là, avec son désir d’en savoir plus, de tirer au clair cette affaire de Alberto/Ricardo, jusqu’à l’audace, parfois le n’importe quoi et la fébrilité. C’est exactement cela qui me l’a attachée et qui m’a réjoui dans ce livre : la quête de Penelope, l’envie de résoudre ce mystère, a engendré un second roman (policier) dans le roman (romantique), et a offert même une troisième lecture (féministe) grâce à l’introspection que ne manque pas de mener Penelope dans toute cette aventure. Car ce qu’elle finira par comprendre, et nous avec, c’est que sa recherche de complétude (qu’elle personnifie un moment avec Alberto/Ricardo) n’est pas ce qu’elle croit. Penelope n’est pas incomplète sans un homme, elle n’est ni ratée, ni inutile, ni à plaindre.

    C’est plaisant de lire un roman qui se revendique léger et puis émouvant, et qui n’hésite pas à mélanger les genres, car après tout la vraie vie ça n’est que ça : un mélange de genre !

    Prenez la route pour Milan et découvrez Penelope et sa recette pour une vie multivitaminée.

    Pour ma part, c’est à Paris que j’ai rencontré la « maman » de Penelope, Chiara Moscardelli, aussi déjantée, drôle et surprenante que son personnage !

    IMG_0024.JPG

    IMG_0028.JPG

    Chiara Moscardelli, avec Renaud Temperini

     

    Toutes les réflexions que j’ai pu me faire au sujet de son livre, et dont j’ai parlé ici, j’ai pu en discuter avec elle, par l’intermédiaire de son traducteur pour la France, Renaud Temperini. C’était réjouissant de l’entendre et de voir son personnage vivre par sa voix. Intéressant aussi de l’entendre nous parler de sa façon d’écrire, de sa volonté justement de mélanger les genres, romantique et giallo (giallo étant le genre « polar » en Italie). C’est toujours un moment privilégié de parler avec des créateurs, auteurs, artistes : c’est une façon d’appréhender leur sujet de manière plus personnelle, ou simplement un moment de partage qui donne un peu plus de sens aux choses.

    Et j’ai eu ma dédicace en italien :)

    IMG_0051.JPG

     

    Chiara Moscardelli - quand on s'y attend le moins

    Traduit de l'italien par Renaud Temperini

    Belfond - 336 pages - 19€

     

    Aujourd’hui je vous propose de gagner un exemplaire de ce roman. Dites-moi en commentaire si vous souhaitez participer au tirage au sort, et si vous croyez au hasard bénéfique.

    Concours ouvert jusqu’au vendredi 17 mars à minuit.

     

    EDIT du 22 mars : la gagnante du livre est EveEva : merci de me communiquer tes coordonnées par email pour l'envoi de ton lot !

  • Concours - Une bOhx à cueillir

    Pin it!

    Qu'est-ce donc que cette histoire de bOhx ? Rien qu'un chétif jeu de mots pour annoncer une série de petits concours, histoire de fêter les dix ans du blog.

    Et oui, dix ans en mai, ça me fait peur. Encore plus quand je replonge dans les archives... Ce blog n'a jamais eu de ligne éditoriale, et c'est tant mieux finalement. J'ai plaisir à parler de tout, du moment que cela me touche. Des chaussures aux livres en passant par mes états d'âme, j'ai fait de ces lieux mon journal intime pas très intime, parfois maladroit, toujours sincère.

    Le monde des blogs a évolué depuis dix ans, trop de professionnels à mon goût, mais ce n'est que mon avis :) Quoi qu'il en soit, il reste le plaisir du partage, et ce plaisir que je souhaite célébrer, jusqu'à la fin de l'été, comme je l'avais fait il y a deux ou trois ans je crois.

    Les cadeaux seront de ma poche, parce que j'ai une flemme monstre de démarcher des partenaires, et que cela me laisse toute latitude de faire comme je l'entends.

    Pour mémoire, voici une des petites bOhx que j'avais eu la joie de distribuer la dernière fois que j'ai eu l'énergie d'organiser un blog-anniversaire :

    SN156685.JPG

    Je garde aussi mon vieux logo maison que j'aime autant qu'il simple.

    Bhox.png

     

    Pour participer au tirage au sort, dites-moi simplement votre livre coup de cœur lu en 2015 ! Vous pouvez répondre en commentaire jusqu'au 18 juin à huit heures du matin maxi. Il faut aussi que je vous "côtoie" au moins un peu: c'est à dire que vous avez soit commenté une fois sur le blog, soit vous êtes un de mes followers sur Twitter, ou Instagram, ou sur la page Facebook du blog.

    Bon samedi :)

     

    Edit du 25/06/2016 : le gagnant est Maggie ! Merci de m'envoyer tes coordonnées par mail pour recevoir le contenu de la photo :

    image2.JPG

     

  • Un concours qui brille, avec Philips et Disney !

    Pin it!

    Il y a quelque temps de ça, le Père Noël ayant avancé un peu sa tournée,  deux nouveaux amis ont débarqué à la maison, pour veiller sur mon fils, en quelque sorte :) Bob et Flash MacQueen ont illuminé, au sens propre comme au figuré, le regard de mon fils quand il s’est posé sur ces deux petites lampes.

    Je crois que jamais je n’avais été aussi enthousiaste à la découverte d’un nouveau produit. Une seule raison à cela : voir l’effet que ça fait sur mon petit garçon :) Et oui, deux de ses héros favoris sous la forme de lampes douces et bienveillantes, que demander de mieux ?

    Je ne vous embêterais pas avec les considérations techniques, mais vous devinerez facilement que ce sont des objets sécurisés, pratiques, et Bob notamment est une merveille à manipuler : une fois la prise débranchée, il reste lumineux de longues heures, et mon fils adore le prendre dans le lit, comme un doudou magique qui lui permet de lire en plus.

    photo 1.JPG

    photo 2(1).JPG


    Les photos prises à l’Iphone ne rendent pas hommage à ces petites lumières. Ici, on adore lancer ce que mon fils appelle l’arc-en-ciel de lumière de Flash MacQueen : en effet, la lampe offre une variation des couleurs propre à enchanter, et c’est l’occasion d’expliquer le spectre de la lumière et le cercle chromatique, comme quoi ^^. Pour le coup, merci Philips et merci Disney pour ces moments lumineux :)

    Et vous allez pouvoir juger vous-mêmes des qualités et adopter certainement les lampes Philips | Disney. J’ai la possibilité de faire gagner à deux d’entre vous, un exemplaire parmi les deux lampes LivingColors Cars ou Candle Minnie :

    CandleLights Philips Disney 3-blog.jpg

    LivingColors Micro Cars X2-blog.jpg


     

    Pour cela, rien de plus simple : un commentaire pour me dire quelle lampe vous plait et à qui vous la destinez. Arrêt des commentaires et tirage au sort des deux gagnants lundi 23 décembre à 20h !

     

    En attendant, rien ne vous empêche de vous faire plaisir, en allant sur la boutique Philips | Disney , en utilisant le code dclmbf6c40 vous bénéficierez de 10% de réduction (perso, j’ai commandé Sully pour tenir compagnie à Bob ^^)

    Enfin, sur la page Facebook Philips Lighting, vous pourrez encore participer au concours photo pour gagner des lampes, dépêchez vous ! Sans compter les conseils de la reine du home staging, Sophie Ferjani : j’ai glané quelques idées pour jouer avec la lumière, c’est pas mal du tout !

    Sur ce, je retourne terminer ma propre wish list de Noël :)



    EDIT => Les gagnants sont Serge pour la lampe Minnie, et Noukette pour la lampe Cars, merci de me donner vos coordonnées par mail (danslessouliersdoceane at gmail.com)

  • Résultats Moi Moche et Méchant + coucou estival

    Pin it!

    Juste un rapide coucou sous la chaleur de juillet pour vous communiquer les résultats du jeu Moi Moche et Méchant avec le Club Petites Stars.

    Gagnant donc un DVD de Moi Moche et Méchant 1 :

    Djahann

    Paristempslibre

     

    Gagnant un DVD compil :

    Tarook

    Hell62

     

    Gagant deux places pour Moi Moche et Méchant 2:

    Irène

     

    MERCI DE VITE ME COMMUNIQUER VOS ADRESSES POSTALES par mail danslessouliersdoceane@gmail.com !

     

    Sinon, cet été, il se passe bien ?

    A très vite ici :)