Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

manu est intelligente aussi

  • Manu je t'aime ( catégorie titre sincère, oui c'est nouveau)

    Pin it!

     

    Manu ne fait pas que penser. Elle lance aussi des concours trop dans la hype bloggosphérique.

     

    Mais pas n’importe quoi !

     

    Des concours avec à manger dedans !!!

     

    Oui, du manger, du miam, de la bouffe ! Anglaise…

     

     

    Nooon revient, t’en va pas !

     

    Ado d'époque.

     

    De la bonne bouffe anglaise. Ne sois pas de mauvaise foi, oui ça existe !

     

    Ne te fie pas à tes souvenirs d'ado boutonneux!

     

    C’est vrai que souvent on découvre la nourriture anglaise en voyage scolaire au collège.

     

    Pour ma part, c’était en 1984, ou 1985, je sais plus. T'était pas né ? On s'en fout, insolent.

     

    J’y suis allée avec mon collège de bonnes sœurs, genre le couvent des oiseaux part en vadrouille.

     

    Mon binôme c’était celle qui est toujours ma meilleure amie Alexandra. A l’époque on s’habillait en jean neige ou en mini, les yeux charbonneux, on écoutait Cure et Madonna en fumant des joints le soir dans notre chambre à l’école…

     

    L’école avait affrété un car en commun avec l’école de GARÇONS. Enfin c’était majoritairement des branleurs de notre âge, pleins de boutons et à la voix aigüe, mais aigüe comme pas permis.

     

    Sauf David et Cyril ! Ils étaient beau, musclés ! C’était des vieux de troisième, autant dire des hommes mûrs et expérimentés. Et même qu’on est sorti avec eux dans le car.

     

    [Note pour la jeune génération : sortir à l’époque = rouler des gros patins en mettant les mains sous le pull de l’autre et en pouffant comme des idiotes.]

     

    T’imagine la découverte de la sensualité à l’arrière d’un car rempli de crétins et de branleuses ?? L’extase que c’était.

     

    Cyril, si tu passes par là, quand je t’ai dis que je t’aimais, en fait non, oublie, c’était des conneries.

     

    Bref, après des heures de roulages de pelles intenses, avec quand même des minutes-respirations, on arrive au port de Calais.

     

    Et tu sais quoi mon lecteur chéri : le tunnel sous la manche n’existait pas à l’époque !!! Tu rends compte ??? Alors quoi, tu pense qu’on est arrivé à Londres à la nage, en poussant le car depuis Calais ??

     

    Que Nenni, on a pris un bateau, enfin, un truc qui glisse sur l’eau et qui va vite pour toi, sans que tu ais a enfiler ton maillot de bain Adidas de compétition pour faire la brasse papillon.

     

    Je te passe les détails du voyage, pareil hein, toujours à base de pelotage intensifs et de cantiques chantés par ceusse qui avait la bouche non-occupée à mieux.

     

    Arrivé à Londres, les Bonnes Sœurs nous lâchent dans nos familles d’accueil.

     

    Alexandra et moi on arrive, on se présente, les indigènes nous font la bise. Tout va bien.

     

    Hop, ils nous montrent notre chambre, la cuisine, mettent la table.

     

    Et se barrent au pub !!!!! Sans nous, les enculés malotrus ! Et surtout en nous laissant devant ça :

     

    petit-dejeuner-anglais.jpg

     

    Et ça aussi !

    marmite.jpg

    Pouahhhh, beurk pas bon, caca boudin, qu’on s’est dit avec Alex ! Tout a fini aux toilettes. Comme tout les repas qu’ils s’échinaient à nous servir avant de filer en famille au pub !

     

    Nous on était contentes, on avait quartier libre, pour sortir, fumer, boire et rouler des pelles.

    On s’est essentiellement nourris à base de fish and chips et de fruits.

    fishandchips.jpg

     

    Le reste, bof…

     

    Le matin on avalait des litres de thé au lait avec des toasts pour se caler, mais c’était pas la joie gustative.

    Mais ça reste un de mes meilleurs souvenirs ! Tu comprends, la découverte du corps de l’autre, à défaut des restos 3 étoiles de Londres, ça valait le déplacement ^^ !

     

    Manu, tu ne crois pas qu’il serait temps que je révise mon jugement sur les délices du palais Anglais (et je ne fais pas référence à Camilla et Charles, sinon je vomis mon fish and chips)

     

    God Save The Manu.

     

    Et que je n'en grille pas un à dire que je ne pense qu'au cul et à la bouffe !