Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

C'est pour quand le bonheur néolibéral ?

Pin it!

En ce jour du 5ème anniversaire de la mort de Milton Friedman, des blogueurs ont adressé à des personnes connues pour leur engagement néolibéral une lettre visant à clarifier leur position. Là voici :

 

« Madame, Monsieur,

Vous vous définissez vous-même comme étant de sensibilité « libérale » sur le plan économique et c’est bien évidemment votre droit le plus strict. Vous ne verrez donc pas d’inconvénients à être sollicité afin de répondre à une simple question.
Nous, blogueurs et citoyens de sensibilité de gauche, sommes depuis une bonne trentaine d’années face à votre discours nous assurant que le libéralisme économique – ou néolibéralisme si vous préférez – va être rien moins qu’une promesse de bonheur et de liberté pour tout un chacun, humbles comme aisés, et qu’un passage, certes douloureux mais que vous nous assurez « nécessaire », par une période de temps plus ou moins difficile où serait mise en place une sévère mais juste « rigueur » économique, finira, à terme, par porter des fruits dont tout le monde sans exceptions profitera…
Disons le net : nous sommes sceptiques.

Non pas que nous mettions en doute votre bonne foi quant à ces affirmations : votre sur-présence médiatique depuis tant d’années nous a convaincu de votre sincérité. Mais tout de même, tout le monde finit par se demander, à force :
Ce fameux « bonheur néolibéral » qu’on nous promet depuis 30 ans, ça vient quand ?
Parce que dans un pays comprenant 8 millions de personnes en dessous du seuil de pauvreté et des salariés pressurés comme des citrons en permanence, et où malheureusement il semble bien qu’une fraction fort malhonnête de personnes trouvent à s’enrichir en se contentant de siéger dans des conseils d’administration, il est quelque peu délicat de percevoir les bienfaits de ces fameux « marchés » que vous défendez pourtant mordicus en dépit du bon sens.

Comme toujours, vous répondrez à cela qu’il faut « poursuivre les réformes » parce qu’on a « pas assez libéralisé » ; mais soyons sérieux : il vous faut clairement admettre que vous vous êtes plantés. Qu’en 30 ans vous n’avez pas été foutus de faire quelque chose de bien. Et que le néolibéralisme n’a conduit qu’une fraction infime de gens très riches à encore plus s’enrichir au détriment de tous les autres.
Notre question sera donc : pourquoi ne pas admettre que votre idéologie est nuisible pour la majorité, que vous vous êtes plantés, et que dans l’intérêt général vis-à-vis duquel vos idées sont objectivement nuisibles, il serait mieux que vous laissiez tomber et passiez à autre chose ?
Dans l’attente de votre réponse, veuillez Madame Monsieur agréer l’expression de nos salutations distinguées. »

Cette humble bafouille a été adressée par mail à Jean Quatremer, Eric Le Boucher, Sophie De Menthon, Laurence Parisot, Jean-François Copé, Michel Godet, Agnès Verdier-Molinié, Alain Madelin, H16, Jean-Michel Aphatie, Hervé Novelli, Laurent Wauquiez, Hugues Serraf, Jacques Attali, Jean-Marc Sylvestre, Franz-Olivier Giesbert, Pascal Salin et Monique Canto-Sperber; liste non close.
Nous attendons bien évidemment les réponses avec une certaine curiosité gourmande.

Y participent : Bah By CC, Comité de Salut PublicOcéaneMipmipAgnèsSeeMeeSeb MussetMarcoDadavidovVogelsongIntox2007DedalusChristian, Jegoun

A diffuser largement !

Commentaires

  • Ah ben tu m'as oublié ! Tu as donc piqué la liste chez CSP...

  • Oui! C'est quand le bonheur?!

  • Tiens nous au courant si vous avez des réponses, je serai curieuse de lire ça !!
    En tout cas, chui contente de voir que tu es encore ne vie... m'inquiétais un peu.
    Bises

  • je doute que ces tristes sires répondent jamais. Ils ont tellement mieux à faire! Vulgariser, polir leur "pédagogie", parfaire leur "communication" dans le but d'instruire le bon peuple qui, c'est bien connu, ne comprend décidément rien, ni à la politique, ni aux affaires...

  • Un seul mot : Bravo ! Mais y aura-t-il jamais de réponse ?... Ces gens là ont-ils une âme ? Connaissent-ils seulement le mot bonheur... Et nous, "Soyons heureux en attendant le bonheur", faisons tout pour ...

  • Tu as remplacé ta belle étoile de mer par des roses... Je suis du même bord ! Je soutiens la rose de tout coeur !

  • j'espère qu'il y aura une réponse!

  • Vachté bien. Faut multiplier les initiatives citoyennes de ce genre, ça ne bouffe pas de pain, c'est parfaitement sensé et c'est dit poliment.
    Dans un registre voisin je suis assez étonné qu'on ait, à droite comme à gauche d'ailleurs, toujours fait et qu'on fasse encore passer les écolos pour des fumistes pathétiques alors qu'ils ne cessent depuis 40 ans de dire des vérités dérangeantes, aujourd'hui largement admises ou tragiquement démontrées. Ce manque flagrant de reconnaissance, cette mémoire délibérément occultée, me choquent profondément.
    On pourrait à ce propos interroger comme vous le faites nombre de responsables politiques, de tous les bords.
    Disons que c'est un peu le problème de votre excellente requête. Exiger la vérité, c'est exiger toute la vérité, et pas seulement voir midi à sa porte.

  • Le néolibéralisme est une idéologie de gauche.

  • Gageons qu'au moins un va répondre si on se fie aux statistiques... hâte de voir ça !

  • Merci Océane d'avoir mis la liste des destinataires car ce n'est pas le cas de tous... mais chacun fait comme il veut, en tout cas c'est chouette de l'avoir fait !

  • Excellent! On attend la réponse...

  • Très bon.

    J'attends moi aussi les réponses avec gourmandises.

  • Un réponse est réellement prévue ?!!

  • Je soutiens!

  • Il vont te répondre par d'autres questions comme ils savent si bien le faire et mettre ENCORE la faute de ce qui nous arrive sur le dos de Mitterrand, de ce qu'a fait la gauche etc. C'est désespérant de vacuité et pour remplacer ils mettent de la "cpmm", la sacro-sainte comm censée expliquer aux pauvres débiles que nous sommes que continuer à se faire entuber est la seule solution ! Voyons voyons s'ils répondent...

  • J'ai transmis à des amis. Par ailleurs, en allant faire un tour sur wikipédia, il me semble que le sous-titre "polémique" de la page sur Milton Friedman mérite d'être largement développé ;-)

  • De tout coeur avec cette lettre! On veut nous persuader qu'il faut absolument que nous nous serrions la ceinture pour passer le cap de la crise (nous, ceux qui ne sont que de simples citoyens) mais il n'est jamais question pour les grandes entreprises et les grands actionnaires de diminuer leurs bénéfices. L'idée n'est jamais évoquée et surtout pas dans les médias!!

  • Libéralisme, néolibéralisme... une idéologie de puissants, de financiers, de possédants

Les commentaires sont fermés.