Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

asics

  • No sport ?

    Pin it!

    Je dois être la fille qui fait le moins de sport au monde, ou alors de mon quartier, ou peut-être de mon étage. Bref, le sport, c’est un truc mystérieux, mais j’ai décidé de changer (Oh lala !) et de faire un peu plus de sport (un peu plus que zéro sport c’est pas mal, non ?) J’exagère un peu mon apathie sportive, vu le nombre d’heure que je peux marcher dans une semaine. Mais en l’occurrence j’avais envisagé un peu plus sérieux, un genre de jogging bi hebdomadaire, histoire de décrasser mon corps.

    Après, question équipement, je n’y connais juste rien… Une paire de basket, c’est une paire de basket, hein, juste une paire de running… Et j’avoue que mon premier reflexe est de juger si elles me plaisent ou pas, non pas si elles sont efficaces pour l’activité que je veux pratiquer.

    Grossière erreur !

    Après discussion avec des joggers assidus (un mystère de plus pour moi…), j’ai pu déterminer ce dont j’avais besoin pour u ne pratique peu intensive, sur tous revêtements, et qui protègent bien mes chevilles. J’ai finalement jeté mon dévolu sur des baskets Gel Pulse 4 de Asics, je suis une joggeuse neutre, avec une foulée universelle. Avouez que vous ne saviez pas qu'on pouvait avoir une foulée universelle, ou cupinatrice ou pronatrice ? En tout cas moi, je ne savais pas...

    158375_350_A.jpg

     

    Après, je ne vous raconte pas tous le cinéma pour trouver un pantalon de jogging qui ne me donne pas envie de pleurer. (Adidas c’est parfait) (Du sobre, noir, trois bandes et basta)

    Maintenant, il faut me voir courir, c’est encore très poussif, mais au moins j’ai redémarré une petite activité sportive (la natation ça compte aussi, remarquez…) vu ma maladresse à trouver le bon rythme au début, je suis bien contente d’avoir demandé des conseils techniques pour choisir la meilleure paires de basket possible. Je ne suis pas près de lâcher mes Asics

    Il faut croire que le sport est la drogue qu’on décrit, une fois qu’on a commencé, impossible de s’arrêter ?