Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mary anne

  • Mary Anne

    Pin it!


    Je me suis fait toute seule un défi Daphné Du Maurier. Oui, j'aime bien cet écrivain, et Phébus Libretto réédite la plupart de ses ouvrages ! Du coup j'en découvre pas mal que je n'avais pas lu ! Alors je m'y suis mise avec passion !

    SN152845.JPG

     

    La première de ces découvertes, c'est Mary Anne ! Une femme d'exception, la trisaïeule de Daphné Du Maurier !

    L'auteur retrace la vie de son ancêtre et son histoire méritait vraiment d'être connue.

    Mary Anne est une petite fille des faubourgs pauvres de Londres, qui a ce point commun avec Scarlett (de Gone With the Wind) d'avoir connu la pauvreté, la faim, la peur, et qui fera tout pour les éviter à l'avenir.

    On assiste donc à l'ascension d'une petite fille futée, intelligente, courageuse, qui prendra en charge sa famille, ses frères et sœurs. Mary Anne se marie par amour, puis tombe de haut en découvrant la médiocrité de son amoureux, mais le soutiendra malgré tout, lui et les enfants qu'ils auront ensemble, jusqu'à ce que la situation ne soit plus tenable. Elle va avoir l'occasion de découvrir l'hypocrisie des mœurs propre à chaque époque, et c'est logiquement qu'elle comprendra qu'elle n'a plus que sa beauté et son intelligence pour se sauver de la pauvreté extrême. Elle entame donc ce qu'on pourrait appeler une carrière de courtisane (on va rester polie) et ce jusqu'à "accrocher" le duc d' York. Mary Anne fera alors l'expérience du pouvoir et de ses travers, jusqu'à sa propre chute. Les gagnants et les perdants sont toujours les mêmes.

    J'ai adoré ce récit, d'une part car Mary Anne est une femme forte, une femme de tête, courageuse, ambitieuse, et surtout une mère qui se bat pour ses enfants. C'est aussi une femme très lucide sur son époque et sur l'hypocrisie de ses mœurs, qui accepte galamment la maitresse royale avec forces courbettes, et qui la piétinera sans regrets une fois que sa lumière aura terni.

    Cette femme, avec son romantisme à fleur de peau, et sa volonté de fer, est un portrait touchant à lire.