Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

matthew williamson

  • Dream in Blue

    Pin it!

     

     

    Je suis retournée aujourd’hui à H&M, dans l’idée d’assouvir finalement mon envie de jaune et de robettes fleuries à la Williamson, tu parles Charles, y avait plus ma taille !!!!!!!

    C’est quoi ce stock de petites joueuses ?? Ils n’ont pas prévue Monsieur H et Monsieur M qu’il y aurait peut-être quelques personnes intéressées par leur collection so hype de la mort qui tue, malgré un prix qui tue aussi ?? Hein, non ?

     

    J’ai commis la terrrrrrrrrible erreur de demander à un vendeur visiblement mineur et en pleine poussée d’hormone s’il y aurait du réassort dans les tailles.

    Il m’a regardé comme si je voulais négocier une robe Chanel Vintage à 19€99.

    Non, tout est là Madame qu’il me dit, avec un sourire forcé.

    Espèce d’Ado va ! Si j’avais eu mon tube de Clearasil sur moi, j’aurais fait un don, je pense à mon prochain moi !

     

    Bref, c’est bien énervée d’être allée jusqu’à Haussmann  pour rien que je retourne vers les Halles, en me disant que je peux bien jeter un zieu pour voir…

     

    Et là rien non plus, nada que dalle walou un désert de Gobi Williamsonnien en taille 40 ou M, ou même 38, j’aurais arrêté de manger s’il avait fallu ! Si, si !

     

    La frustration ce n’est pas bon pour la santé, ça fait des palpitations, des anévrismes tout ça, alors il fallait lutter contre la frustration.

     

    Et je sais pas mais le jaune là je pouvais plus, trop de douleurs, de manque, alors bon j’ai traversé de part en part la gamme chromatique, et j’ai fait un rêve bleu, je n’y crois pas  tout est merveilleux.

     

    Voilà :

     

     

    SN151657.JPG

    SN151677.JPG

    SN151683.JPG


    SN151684.JPG

    SN151686.JPG

    SN151687.JPG


    Je crois que j’ai un côté obsessionnel.

     


    Mais c’est pas grave les gens, partez pas, j’ai encore un cadeau : dans le cadre de la semaine spéciale Sophie Marceau sur ce blog ( je vous avais pas dis ?), voici un incunable, un trésor, une des nombreuses raisons de vouloirs museler internet et le libre accès aux conneries de nos élites : the famous duet qui ringardise Ginger Rogers et Gene Kelly, qui renvoie dans ses cordes Stone et Charden. Je veux bien sûr parler de

     

    Dream in blue, Sophie Marceau featuring François Valery

    (ou est-ce l’inverse, mon Dieu le doute m’étreint !!)

     

     

    Tenez, c’est Cadeau !