Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

quick

  • Un MacDal des MacDo

    Pin it!

    L’objet du jour, vous allez rire chers lecteurs, surtout les mamans, c’est ma lutte quasi hebdomadaire contre le clown rouge et jaune (et aussi contre son concurrent le bonhomme à têtes de frites) (MacDo et Quick, pour ceux qui ne saisissent pas mes subtiles métaphores).

    Rien de grave, mais depuis ses 5 ans et demi à peu près, j’autorise mon fils à manger dans un fast food. Au début, c’était de l’ordre d’une fois par mois, et c’était bien suffisant. Mais depuis quelques temps, le premier réflexe du jeune homme, quand on lui demande où veux-tu aller déjeuner, c’est de répondre Quick ou MacDo. Et pas forcément pour les qualités gustatives du truc, mais surtout à cause de ces fichus jouets ! Ce que je trouve culotté, parce que des jouets et des livres on lui en offre bien souvent, sans attendre d’occasions oiseuses genre Noël ou l’anniversaire, et pourtant ses petits yeux brillent à l’idée d’obtenir un truc qui fait du bruit de chez Macdo ou Quick. Lequel truc fini invariablement dans le tiroir aux trucs oubliés, au bout de un ou deux jours…

    Et mon cœur de maman mi-parano mi-casse co%** se serre à chaque fois que je le vois dévorer son menu enfant. Il prend systématiquement la même chose depuis toujours : des frites, des nuggets ( beuuuuuuurrrrrkkkkkk) et Dieu merci de l’eau et un fruit. Mais le voir manger les nuggets…. Pardon, mais c’est dégueu ce truc… Bref, je joue à la méchante maman en refusant 9 fois sur 10 de l’emmener dans un de ces antres du gras et de la nourriture reconstituée. Le pire c’est que parfois ça m’arrange : ce n’est pas cher, c’est rapide, il est content et le monde est beau, mais pas plus d’une fois par quinzaine,  faut pas déconner…

    Dites moi que je ne suis pas trop psychorigide quand même ?

    macdo.gif