Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

sextoy ice massager

  • C'est Pâques ! Vite un oeuf !

    Pin it!


    Mesdames, oui mesdames, aujourd'hui je m'adresse essentiellement à vous. Oui j'ai réalisé le rêve de toute nana digne de ce nom : j'ai découvert et testé un nouveau sex toy, et j'ai fait du tricot. Et oui, je sais exactement cerner les besoins de la femme moderne d'aujourd'hui...

    Bon on commence par le plus intéressant. Non, pas le tricot, mais mon nouveau joujou.

    Grâce à la charmante Galliane, j'ai été contacté par Neoplaisir afin de tester un produit à mon choix de leur catalogue.

    Je possède déjà quelques jouets de ce type acquis au fil des années ; on reparlera un jour de la façon dont j'ai copieusement fait suer Monsieur O, au sujet de Sonia Rykiel et de ses petits joujoux du sous-sol.

    Bref THE sex toy of the day. Look at that :

    SN152993.JPG
    Et t'as vu les petites savonnettes parfumées !
    SN152994.JPG

     

    Il est mignon, et rose, déjà d'aspect, il m'a plu. Si tu cliques là, tu as sa fiche technique. Alors une fois sorti de la boite, vu que je suis un peu un boulet en mode d'emploi, j'ai du passer un bon quart d'heure à lire sans comprendre. Non pas que le mode d'emploi soit mal fait ou compliqué, mais je perds pied devant les modes d'emploi, cherche pas, c'est psychopathologique. Mais bon, motivée par le futur usage de cet objet prometteur, je me suis sortie de cette ornière. Et en fait il est très simple. Donc il se présente sous la forme d'un œuf, sur un coquetier. Il s'agit de remplir la base avec l'eau, de passer le tout au congélateur suffisamment de temps. Ensuite au boulot.

    Ce qui m'a attiré dans cet objet c'est de jouer avec la sensation de froid. L'œuf vibrant présente donc ces 2 aspects : la vibration et le froid.

    Après m'être retirée dans mon boudoir, enfin ma chambre quoi, j'ai activé la bête. Au début j'étais un peu sceptique, vis-à-vis de la forme et de la petitesse de l'objet. Mais bon, justement le but était d'explorer de nouvelles possibilités. Bref, je n'ai pas été déçue.

    La vibration est légère certes, mais elle me convient, elle est discrète mais efficace, le revêtement siliconé est tout doux, et aucun souci quant à la protection de la muqueuse.

    La forme se prête bien au jeu, la prise en main est un peu hésitante au début, surtout parce que je ne suis pas habituée à cette forme. Mais très vite, la combinaison du froid et de la vibration fait son effet. Clairement, j'ai été séduite et enthousiaste. Je n'ai pas eu besoin de lubrifiant, compte tenu de la forme très ergonomique ainsi que de la douceur du revêtement. Mais après, à chacun de voir ce qu'il préfère.

    La vibration était vraiment pile à mon gout, comme dit ci-dessus, discrète mais efficace. En même temps je n'ai jamais aimé ces espèces de marteau-piqueur ultra vibrant qu'on peut trouver par ailleurs.

    Une fois mon forfait accompli, je me suis penché sur les autres possibilités offertes par cet objet. En effet, la base glacée est très agréable à promener sur le corps, et une idée assez intéressante pour des jeux à deux, consiste à aromatiser l'eau qui sera congelée, de varier les goûts. Je vous laisse imaginer les moments très sympathiques que l'on peut passer à goûter les traces laissées sur le corps par le passage du glaçon aromatisé.

    Reprenons nos esprits..... Je me suis vraiment amusée avec ce sex toy. Original et simple d'utilisation.

    On ne peut pas en dire autant de mes aventures au tricot.

    Regarde ça :

    SN152998.JPG

    Une pelote, des aiguilles, quatre mois et UN rang, un seul rang. Je ne sais même pas si on peut appeler ça un rang, il s'agit juste des mailles montées.

    Bref, je galère, je galère, je galère. Je sais ne pas être douée de mes mains (du moins pour ce genre de choses) mais là franchement j'ai presque honte. J'ai acheté un bouquin, visionné des vidéos sur le net pour voir la manip', et rien, ça ne rentre pas (pas comme mon œuf chéri, ha ha ha).

    Bref là je pousse un cri, non pas de jouissance, mais de désespoir : bordel il n'y a pas quelqu'un qui pourrait me prendre en main (hum...) et me montrer comment tricoter une écharpe à mon fils, avant la fin de l'hiver prochain si possible...

    Zut quoi.