Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vous descendez

  • Le lundi au soleil

    Pin it!

     

    Commence une nouvelle et dure semaine pour moi, avec encore deux jours de séminaire intensifs mardi et mercredi, des impératifs de dates à respecter, et des jounées qui ne font que 24 heure.

     

    C'est pas ce soir que je terminerai les nouveaux épisodes de Dexter et de Gossip Girl !


    J'ai terminé Shoes Addict de Beth Harbison: c'est moins téléphoné que ce que j'aurais cru au départ...Agréable à lire en fait.

     

    9782266185370.jpg

     

    Le truc, c'est que, pour plein de raisons, j'ai adoré cette idée de femmes qui se rencontrent, deviennent amies et se soutiennent. J'ai dans ma tête un fantasme à ce sujet : l'amitié désintéressée et totale peut-elle vraiment exister. Pas un truc à la Friends, non autre chose. je prendrais le temps de mieux l'expliquer, mais en fait c'est une idée qui me trotte depuis que j'ai lu Vous Descendez ? de Nick Hornby.

    yu.jpg

    Enfin, bref c'est le bazar dans ma tête !

    On m'a reproché de m'épanouir dans mon travail...On m'a reproché de n'avoir comme seul projet que ça et l'attrait  d'une certaine position sociale. On m'a dit que je n'écoute pas les autres, ou plutôt que je n'entends que ce qui me plaît, et que j'agis uniquement en fonction de mes désirs. Ainsi ceux qui me trouve de la gentillesse et de l'altruisme ne font que profiter de certaines faiblesses en moi, car je veux être aimé, et pour ça je serais prête à tout.
    Alors tout cela vient d'une personne qui m'est proche, si proche que je me pose beaucoup de questions.
    En gros tout ce que je fais, je le fais pour qu'on m'aime.
    Tout est encore embrumé dans ma tête. Je suis assez décousue dans mes propos, mais surtout un peu perdue.
    Je ne sais pas trop comment réagir. Même formuler la situation m'est difficile.

    Je crois que je vais y penser encore très longtemps avant d'en retirer quoi que ce soit.

    Je vous laisse avec Hayley Westenra, qui reprend un classique de Kate Bush, Wuthering Height.





    Et  Kate: