Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

apollinaire

  • Enclos vivant et vrai

    Pin it!

    Coeur_Couronne_et_Miroir.JPG

    MON CŒUR PAREIL À UNE FLAMME RENVERSÉE

    LES ROIS QUI MEURENT
    TOUR À TOUR
    RENAISSENT AU CŒUR DES POÈTES

    DANS CE MIROIR JE SUIS ENCLOS VIVANT ET VRAI COMME ON
    IMAGINE LES ANGES ET NON COMME SONT LES REFLETS

    Un de mes calligrammes favoris d’Apollinaire.

    Je ne sais pas si je le comprends correctement, mais je j’ai intégré à mon univers mental, à ma manière.

    Me plait cette façon de poser trois propositions par le poète, trois angles pour aborder à la fois le rôle et la capacité du poète, autrement dit de toute personne assez folle pour se croire poète, et je suis ce genre de fou.

    Je suis assez folle pour y voir mon cœur (et la flamme dans tes yeux)

    Je suis assez folle pour croire que le plus important est la mémoire, et la façon que nous avons, les fous, les poètes, les gens, de la préserver en la magnifiant, pour que jamais rien ne meurt vraiment, ni les rois, ni les reines.

    Je suis assez folle, enfin, pour croire que mon identité ne se réduit pas à une apparence… je me regarde dans un miroir imaginaire, parce que longtemps j’ai évité les vrais miroirs.

    Être enclos pour éclore à nouveau ?

     

    Avec tout ça, nous n’avons pas encore parlé de ma psychopathologie de la crème pour les mains ?

     

    (Poème du jeudi, pour un mercredi :

    Poésie du jeudi.jpg