Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

comment font les filles qui se maquillent dans le métro

  • Où l'on ne parle ni de One Direction (c'est qui) ni de Gangnam style (c'est quoi ?)

    Je suis toujours très étonnée de voir des femmes se maquiller dans le métro, la rame va cahin-caha, et les jeunes beautés, les moins jeunes aussi, manient pinceaux, blush, rouge à lèvre et gloss sans peur et sans rougir, le geste incroyablement sûr et précis. Moi, je suis trop timide et maladroite pour seulement tenter de me repoudrer le nez dans ces conditions…

    Je suis toujours très surprise de ma capacité à avoir envie, encore, toujours, d’un tas de choses et de gens. Envie de les connaître, envie de les faire parler et de leur dire mon « attirance » amicale. Je suis curieuse, bien trop curieuse pour mon bien, et proportionnellement timide et embarrassée pour oser poursuivre plus avant mes envies de découvertes.  J’ai toujours peur d’embêter en allant demander des nouvelles, même par mail : ça laisse des traces, une éducation trop rigoureuse…

    Je suis toujours très émerveillée par cet esprit de Noël que je retrouve année après année, cette envie d’aimer, d’aider, de voir les gens heureux autour de moi, l’émotion qui me gagne pour un rien, les larmes qui montent facilement, même de joie. J’espère ne jamais perdre cela.

    Je suis toujours assez perplexe par certaines choses que je retrouve au fond de mes placards, une robe que je mettrais pour rien au monde maintenant, un collant à motifs bizarre. Curieux comme certaines impulsions sont inexplicables…

    Je suis, et c’est heureux, toujours épatée par l’incroyable gentillesse de certains lecteurs/trices, qui se reconnaitront. Je ne saurais même pas comment expliquer ce que je ressens. L’idée que la gentillesse, pure et désintéressée existe, c’est toujours un étonnement et un ravissement pour moi. Je ne dis pas ça par cynisme, bien au contraire : cet étonnement c’est juste un émerveillement renouvelé.

    Je vous aime bien, tous :)

    tumblr_m1yxfnev6z1r89lywo1_400.gif