Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

kate moss

  • Purple Rain

    Pin it!

    Les escarpins et moi, c’est une grande histoire d’amour. Un peu trop grande… C’est pour ça que j’essaie d’y mettre bon ordre, en allant voir ailleurs, des chaussures que je néglige presque totalement… L’automne venu, je me sens parfois un peu cruche, après avoir pris l’eau dans mes escarpins, jolis, mais qui ne protègent guère de la pluie. J’ai décidé d’être raisonnable, et de donner sa chance au monde fabuleux de la botte. La semaine passé, j’ai parlé de ma tentative en matière de cuissardes, là c’est déjà plus facile, je me suis mise en quête de bottes un peu plus basse pour cet automne.

    J’aime beaucoup les bottes motardes, chez les autres ^^, blague à part je reste admirative de certains looks, comme ceux de l'inaltérable Kate :

    1272924808_small.jpg

     

    Après, pour moi, ce n’est pas un achat réflexe. Je suis toujours à la recherche du compromis entre la motarde et la bottine trop féminine. Puis, je suis tombé en amour avec Couleur Pourpre et ses superbes bottines. Ni une ni deux, j’avais la chanson de Prince en tête, Purple Rain, je me suis dit c’est amusant, la pluie, la couleur pourpre, il ne m’en fallait pas plus.

    En l’occurrence, je suis juste parfaitement folle de ce modèle, Kaelig:

    Couleur-Pourpre-KAELIG-209741_350_A.jpg

     

    La tige, les clous sur la pointe et le talon, j’adore.

    Mon cœur se partage également entre Armance et Araxie :

    Couleur-Pourpre-ARMANCE-209742_350_A.jpg

    Couleur-Pourpre-ARAXIE-209740_350_A.jpg

     

    Il faudra pourtant que je sois raisonnable, une seule pourra être mienne…

    Vous choisiriez qui ?

  • Les bottes de sept lieues

    Pin it!

    Le week-end se termine doucement, aussi intense que toute cette semaine. J’ai fait provision de sourires de rires et de « waouh »,  et de fatigue aussi :) Mais quelle bonne fatigue ! L’hiver poursuit sa petite route et je sais qu’on arrive bientôt au bout du chemin, et juste à la fin : le soleil ! Enfin, j’espère ^^ Souvent mars est capricieux ! Le grand air me manque, la mer, sentir les vagues, me promener sur le sable... J’ai programmé un petit week-end en Bretagne, histoire de recharger les batteries, et de revoir un peu la famille aussi. En attendant, j’ai bien envie de trainer mes bottes à Paris Plage.

    Et là vous me direz, mais c’est l’été, Paris Plage ? Mais non ! Je pense au vrai Paris Plage : Le Touquet, évidemment.

    le-touquet-paris-plage.jpg

     

    L’envie se fait pressente d’enfiler une paire d’Aigle, what else et de marcher quelques temps le long de la plage, taquiner l’eau encore bien trop froide et laisser les vagues venir lécher le bleu marine de mes bottes.

    Le Touquet ce n’est pas la Bretagne (vous avez vu comme je connais ma géographie...) Mais c’est un excellent pis aller.

    Quant aux bottes, ce sera encore et toujours des Aigles, depuis le collège. Bottes de cheval ou de pluie, elles ont toujours su faire face aux intempéries (et heureusement que je les avais quand il ya  eu cette épisode neigeux sur Paris.)

    Aigle.jpg

     

    Vous vous rappeler des photos de Kate Moss avec ses bottes bien britanniques dans la gadoue d’un festival de rock ?  Il faudrait que je me tente la même avec mes Aigle chéries. Sauf que je n’ai pas la même allure que la Brindille, hélas :)

    N’empêche, j’ai la classe avec mes bottes, à Paris Plage, ou en Bretagne !