Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

le busnessman

  • 1, 2, 3, je compte sur mes doigts combien tu m'aimes

    Pin it!

     

    businessman.gif

    Les grandes personnes aiment les chiffres. Quand vous leur parlez d’un nouvel ami, elles ne vous questionnent jamais sur l’essentiel. Elles ne vous disent jamais: «Quel est le son de sa voix? Quels sont les jeux qu’il préfère? Est-ce qu’il collectionne les papillons?» Elles vous demandent: «Quel âge a-t-il? Combien a-t-il de frères? Combien pèse-t-il? Combien gagne son père?» Alors seulement elles croient le connaître.

    (Antoine de Saint-Exupéry - Le petit prince) Citation du jeudi pour Chifonnette.

     

    prince.jpg

    Cette citation m’a été inspirée par plusieurs choses. Des réflexions lues ici ou là, tout à fait légitimes par ailleurs. Des réflexions autour des classements de blogs, des « j’aime » sur Hellocoton, de la visibilité en une, des commentaires etc.…

    Je me mets tout de suite dans le lot, concernant cette réflexion. Je sais que le soir, quand je regarde qui a « aimé » mon billet du jour sur Hellocoton, je me dis parfois zut, il y en a qui ne font jamais l’effort pour la pareille… En même temps, est-ce que c’est censé être du donnant donnant ? Non, bien sûr… Et j’ai aussitôt honte de cette pensée, d’autant que je prône le « j’aime » s’il y a vraiment eu lecture, c’est logique non ?

    Et puis après, je me souviens d’un temps pas si lointain, où les blogs se linkaient entre eux pour des raisons précises : un coup de cœur, le hasard d’une découverte de clic en clic, l’envie de faire découvrir quelqu’un qu’on aime bien… C’est encore la façon la plus belle de se linker les uns les autres non ? Je n’ai rien contre les rendez-vous, au contraire je suis une des rares à avoir ouvert sa gueule plusieurs fois pour « défendre » les blogs qui pratiquent ces rendez-vous, quand certains se sont offusqué de cette pratique. Je les fais quelquefois même. Et ce que j’ai dit à l’époque, je le pense toujours : un blog c’est d’abord un espace personnel, soumis aux envies et à la volonté de son rédacteur. Si on n’aime pas, on passe son chemin. La question qui me fait écrire aujourd’hui est tout autre. Est-ce qu’on n’est pas trop dans une sorte de course consanguine ? Je veux dire, on se regarde les unes les autres, n’y a-t-il pas parfois comme une sensation de tourner en rond ? Qu’il n’y ait pas de malentendu, j’adore vous lire, et quand ça ne me plait pas je m’abstiens, tout simplement, mais parfois j’ai la sensation d’étouffer, d’avoir besoin de plus « d’extérieur ». J’avoue que quand j’ai vu, les quelques fois où j’étais en une de Hellocoton par exemple, que ça l’était avec une grosse majorité de « j’aime » de visiteurs non blogueurs, et bien cela me fait encore plus plaisir !

    Je ne sais pas si je suis très claire, je crois que non. J’oscille entre l’envie d’être plus précise et la crainte de froisser en étant maladroite. Et puis je ne sais pas si je peux être plus claire de toute façon. Donc je vais m’arrêter là ! EDIT de dernière minute : je savais bien que moi et la clarté.. Bref je ne veux pas dénigrer des classements ou exiger que cux-ci soient basés sur la qualité, non, non. je voudrais juste qu'on se pose, moi la première, la question de ce qui est le plus important, de ce qui nous motive et nous fais plaisir, et de l'ouverture au plus grand monde, et à soi-même,  sans crainte de perdre quleque chiffre que ce soit !