Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lewis scooter libby

  • Sept extra

    Pin it!

    Aujourd’hui encore un petit questionnaire, sous forme de strike, puisque je fais d’une pierre 3 coups en répondant ainsi au tag de Plume, Chocoladdict et Martial !

    Madonna, Madge, S.E.X., lewis scooter libby, jean-claude gaudin, lucien ferri, encornet et trottinette, yann piat,

    Je les remercie de me filer cette nouvelle patate chaude :) et je vous invite à les visiter, vous ne regretterez pas le voyage.

    Ensuite, il faut délivrer sept secrets sur soi, bah là ça va devenir coton de ne pas faire trop intime, vu tout ce que j’ai pu vous révéler récemment. Mais soyons fous (folles) allons-y !

    Or donc.

    J’écoute la radio une bonne partie de la nuit, y compris dans mon sommeil, et j’adore le matin prendre un petit carnet et noter ce qui m’a marqué la nuit précédente : une chanson, un intervenant dans une émission, un fait, un chiffre. C’est curieux de voir ce que mon esprit endormi à pu retenir d’une nuit d’écoute radiophonique.

    Dès que je vois un nœud je frémis. J’ai conscience de ce que cette affirmation a de tangent… Je parle des jolis nœuds sur les robes, les serre-têtes, les barrettes, les chemisiers, les ceintures… Vive les nœuds !

    J’ai une affection pour Madonna, que les années ne démentent pas. Elle peut sortir n’importe qu’elle daube musicale (car ne nous mentons pas ça fait deux ou trois albums qu’elle commet sans grand intérêt…) je la suis sans hésiter… Madge sera toujours Madge…

    En parlant de Madonna, j’ai toujours mon exemplaire de S.E.X . son  bouquin de photos retiré du marché depuis quelques années.

    En parlant de bouquins, je me spécialise, sans faire exprès, dans l’achat vite fait de bouquins avant qu’ils ne soient retirés précipitamment de la vente. Par exemple l’œuvre érotico-n’importe quoi de Lewis « Scooter » Libby, un des pires néoconservateur de l’équipe Bush-Cheney, qui s’est piqué un instant de littérature avec « The Apprentice », une daube éeotico japoniaisante….  Pareil, j’avais réussi à me procurer « l’Affaire Yann Piat » de Gérard Finale et Lucien Ferri, avant qu’il ne soit retiré des rayons quelques jours après, sur demande de Jean-Claude Gaudin et François Léotard, les fameux Encornet et Trottinette… Comme quoi on a pas attendu les années 2010 pour avoir des affaires pourries au cœur de la république….

    Je ne sais pas nager. Je barbote, mais je ne sais pas nager correctement. Pour les mêmes raisons que je n’ai pas eu l’occasion d’apprendre à faire de vélo,  je n’ai eu le droit de me mettre à l’eau seule que tard, vers mes 12 ans. Mais ça a commencé à changer, dans le sens où je me traine u peu plus sérieusement à la piscine…

    J’aime les gens étranges, décalés, qui n’ont pas peur d’être eux-mêmes, qui ne fonctionnent pas en regard d’une image à donner, mais juste comme ils ont envie d’être. J’aime aussi les gens un peu taciturne, pas forcément folichons au premier abord, ce sont souvent des personnes qui cachent des trésors.

    Bon, je sens qu’on va arrêter là les confessions pour un long moment !