Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

the red star orchestra

  • Jazzmania, Olivia, une étoile rouge

    Pin it!

    C’est un air qui monte  de la chaine hi-fi, come un air déjà entendu et pourtant différent.

    Un air de jazz, puis une voix que je reconnais presque immédiatement. La Femme Chocolat s’est muée en lady jazz le temps d’un EP de six titres, six variations autour de standards du jazz.

    La femme chocolat c’est Olivia Ruiz, une Miss Météores qui brille encore dans le ciel de la chanson française.

    Les morceaux dont je vais vous parler aujourd’hui sont bien différents de son univers habituel.

    SN155538.JPG


    Olivia Ruiz, accompagnée du Red Star Orchestra, reprend donc six classiques du jazz, avec des arrangements originaux et portés par la force des dix-sept membres de ce band ! C’est curieux et agréable d’entendre des airs plutôt connus, réinterprétés dans des tons aussi chauds que modernes ! Mention particulière à The more I see you, morceau que j’adore, et qui est ici réinventé sans être dénaturé.

    Have yourself a merry little christmas est un autre de ces classiques, que je connais pour l’écouter à Noël sur mes chères compilation de crooner, j’ai été charmée par cette nouvelle interprétation, là encore dépoussiérée, vivifiée !

    Il y a des compositions qui ne prennent pas une ride, le talent des auteurs est de durer dans le temps, et de retrouver un nouveau souffle, interprétation après interprétation, années après années. Et il y a des chanteurs qui prouvent qu’on peut durer, malgré des étiquettes un peu étroites des débuts. Olivia Ruiz est de ceux-là. Son aventure musicale depuis son télé crochet dont le nom m’échappe a quand même bien évoluée, et accroche avec bonheur de jolies notes à son palmarès, et Mathias Malzieu n’y est pas pour rien (aussi bon dans la chanson que dans le roman, j’en avais parlé un peu là)

    Bref on a là quelques moments de musique qui feront plaisir aussi bien aux amateurs de jazz, qu’aux fans habituels de la chanteuse. Avec cette jolie idée que ce projet musical est une respiration inattendue dans le paysage actuel, je trouve ! Loin de la mode, ou de ce qui est censé « fonctionner », on a juste à faire à une démarche artistique joyeuse et enthousiasmante.

    Le jazz n’est pas la musique la plus accessible, de réputation, et je me rappelle avec nostalgie de mes émissions du week-end, sur France Inter, présentée par Julien Delli Fiori : Ascenseur pour le jazz, Extérieur Jazz, et Night and Day…. J’aime bien l’idée que cet EP de Olivia Ruiz et du Red Star Orchestra, soit une porte d’entrée agréable sur le fabuleux répertoire du jazz, qu’en pensez-vous ?

    Olivia sings for the Red Star

    EP six titres – disponible en téléchargement.