Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

calogero

  • Amour 2.0

    Pin it!


    Suite au Tagathom, ma contribution à la chaîne prenait la forme suivante :


    Comme l'a chanté le grand philosophe de l'amour Calogero dans son œuvre Pomme C, peut-on tomber amoureux par web 2.0 interposé ? Si oui, vaut-il mieux se déclarer sa flamme par texto classique ou vaut-il mieux attendre la disponibilité de l'Iphone 3GS afin d'y consacrer une application particulière ?

     


    La discussion avec Madame Kevin est toujours source d'inspiration. C'est sur ses suggestions plus ou moins formulées que je me suis lancée dans cette nouvelle rubrique, un peu le bric à brac de l'amour et du sexe.

    Une première note était présentée ici.

    Et donc parmi les questions qui m'interpellaient, figurait celle que j'appelle le paradigme de l'amour 2.0.

    Formule qui désigne simplement une certaine réalité, qui peut nous concerner un peu tous maintenant.

    Ce n'est pas exagérer de dire qu' avec l'essor de certaines technologies, toute une  frange de la population passe un certain temps sur le net, entre les blogs, forum, twitter, FB, les SMS, les mails.... La communication  virtuelle prend parfois le pas sur la communication IRL.


    Ainsi, sans même avoir recours aux sites de rencontres comme meetoc, on peut tout à fait lier des liens virtuels, forts, mais virtuels avec une personne avant même de l'avoir rencontré.

    Il est une chose tout à fait admise, c'est qu'on peut tisser des liens amicaux très forts grâce au net. Moi-même, il y a des personnalités que j'adore et sans même les avoir rencontré j'ai l'espoir que l'on s'entendra bien le jour venu ! Et même si l'on n'est pas vraiment ami, je ressens une grande affection, de la sympathie et toutes ces choses que l'on porte en général à ses amis IRL.  Je ne citerais personne en particulier, mais si quand même ^^ ! J'adore les personnalités d'Angie la co-reine de la savane, de Madame Kevin, de l'adorable Kahlan, de cette te-pu d'Anna, Galy qui m'a bien manqué pendant son absence ! J'ai même trouvé ma Jumelle Cosmique, une Sorcière à la Camomille et une Camille très it !! Et puis la délirante Marion, et M1 qui sert un café aussi intelligent qu'inattendu, même si je ne partage pas toutes ses analyses ! Enfin, merde une fois qu'on a commencé à citer ça devient délicat d'en oublier... J'arrête là les citations ça vaut mieux, mais il y en a d'autres que j'apprécie avec la même sensation (peut-être erronée) de proximité.

    Bref tout ça pour dire que ce genre de feeling s'avoue aisément et ne choque pas forcément. Mais si l'on pousse le pas un peu plus loin, qu'en est-il ?


    Oui, peut-on tomber amoureux par 2.0 interposé ? Si oui, quelle est la réalité de ses sentiments ?

    Supposez une relation d'abord amical qui évolue vers une complicité de plus en plus grande, avec la découverte de tout un tas de point commun, une vision partagé de la vie, des échanges toujours plus riches et intenses. Puis les conversations dévient vers un terrain de plus en plus personnel. Bref, je ne vous peins pas le tableau au complet, mais les sentiments deviennent de plus en plus irrépressible, pressant, intenses. Vous savez, les petits papillons qui vous mangent le ventre à la simple pensée de l'autre, le cœur qui bat à la vue d'un message. Et puis vient la régression adolescente inhérente à la situation, les petits mots doux, l'affection toujours grandissante. Et toujours aucun contact physique IRL.

    Est-ce qu'on peut appeler cela tomber amoureux ?


    Est-ce que ces sentiments sont ceux de l'Amour véritable ou une illusion bâtie sur le vent ?


    Ou alors est-ce là le véritable Amour, celui qui ne se construit que par rapport à l'attirance  intellectuelle, l'attrait pour une personnalité et des traits de caractères ?


    Et est-ce censé survivre à la découverte physique de l'autre ? La deception à ce sujet signe t-il la fin de tout ?

    Vous vous rappelez de la Sirène du Mississipi ? Avec Catherine Deneuve ? Je connais une nana qui a fait pareil: donner exprès une photo pourrie, afin de tester la force des sentiments. Elle n'a pas été déçue !! Il s'est opéré un petit refroidissement de la part de l'amoureux transi, assez subtilement, mais bien réellement. Au moins elle a été fixée, mais est-ce une généralité ?


    J'aurais tendance à penser qu'une personne qu'on apprend à connaître comme ça, sans la pression de la drague IRL, sans le jeu voulu de la séduction, mais qui s'impose à vous comme une évidence, est justement l'évidence.

    Mais peut-on croire ses impressions ? Le ressenti n'est-il pas manipulé par l'envie inconsciente de prêter toutes les qualités  que l'on recherche pour se satisfaire. Ne risque-t-on pas de sauter sur le moindre détail ou coïncidence pour lui accorder une symbolique exagérée ?


    Le risque est grand de s'enflammer sur des braises fragiles au final.


    Alors qu'en faire de ces sentiments ? Mettre un mouchoir pudique par-dessus et attendre que ça passe ?


    Et puis finalement, que veut dire tomber amoureux ? Aimer c'est quoi ?


    Pierre Reverdy disait c'est « regarder ensemble dans la même direction ».


    Et toi lapin, quelle est ton opinion sur ce sujet ? J'avoue ma totale incapacité à répondre à la question.

     


    PS - little disclaimer : il ne s'agit que de questionnement d'ordre général !