Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

travail

  • Une note sans twitter ni Morano, ni Britney Spears

    Pin it!

    Avant-propos : le mieux quand même, aujourd'hui, c'est de me lire là Le long de la rivière  ou là Bouhhhhh cake mais tu fais comme tu veux...

     

    Je ne suis pas très vieille suivant les canons de la société, mais je n’ai plus l’âge des études. Pourtant j’ai entamé il y  a un certain temps, de changer des petites choses, et cela passait par un changement professionnel. Une envie d’aborder un domaine qui m’intéresse depuis des années. Ça passe par une reprise d’étude, et de la patience.

    Je suis juriste de formation, et c’est moins fraternel que ce je croyais en faire, petite. Je ne défends ni la veuve, ni l’orphelin, parfois même c’est le contraire. Ça me déplait. J’ai quitté le secteur privé espérant trouver dans le public un peu plus de cette éthique qui avait guidé mon choix d’études, mais las, les motivations y sont les mêmes : faire gagner de l’argent à l’entreprise….

    Changer d’orientation professionnelle est une décision pas si difficile que ça pour moi, compte tenu du fait que je sais ce que je ne veux pas faire. Mais techniquement il y a des efforts à faire et des barrières à renverser. Ce n’est pas simple, ni forcément compréhensible par tous.

    A cet égard, je trouve qu’on vit dans un monde paradoxal, qui veut que nous soyons mobiles et prêts au changement, mais qui ne supporte pas les parcours atypiques ou les CV un peu particuliers. Il faut cacher ses vrais sentiments, expliquer qu’on rêve d’intégrer une grande famille du travail, mais juste ce qu’il faut pour ne pas sembler ni  trop demandeur ni trop instable. Il faut savoir quitter un poste pour trouver mieux ailleurs, sans donner l’impression d’avoir la bougeotte.

    Bref, on veut de nous tout et son contraire…

    J’envie parfois ces gens qui ont une idée toute tracée de leur vie.

    Dans le fond, je n’aimerais qu’une chose : vivre de ma plume.

     

  • L'art de la glandouille

    Pin it!

     

     

    Mes boulets chéris, surtout toi l’Angélique Suissesse, j’ai plein de choses à vous conter aujourd’hui. Ma vie passionnante de juriste connaît un calme plat en ce moment. Le bureau paysager est propice à la glandouille. T’as pas idée comme je peux être douée en glandouille.

     

    Je serais payée à glandouiller que je serais milliardaire, et je couvrirai ton corps d’or et de lumière tes placards d’escarpins et de Kelly (sauf M1, Daniel et Laurent, ils sont dispensés d’escarpins)

     

    Au lieu de ça, on me paye au tarif habituel de la profession, bande d’escroc, le trou de la sécu c’est pas à cause de ma paye. Passons, mon métier est un sacerdoce et je l’aime.

     

    Alors quand je glandouille, je fais des listes, tu connais (ou pas), mon amour immodéré de la liste.

     

    So, listons, mes frères et mes sœurs.

     

    J’ai fait la liste des trucs à télécharger gratos mais j’ai pas trouvé de lien acheter au Virgin :

     

    et là je te présente la Pompe Moderne, entendue sur France Inter (tant que je l’écoute encore, c’est pas sûr pour la rentrée vous le peu d’estime que j’ai pour cet idiot de pseudo Spinoziste du dimanche nommé Val)

     

    Donc la Pompe Moderne : derrière ce pseudo délirant, se cache le fils spirituel de Georges Brassens, qui s’est donné pour mission de perpétuer l’oeuvre du grand George en intérprétant à sa manière des tubes modernes.

    Je vous en mets un, DJ de Diam’s, pour le reste je vous invite à consulter leur Myspace :

     

    http://www.myspace.com/lapompemoderne

     

     

     

     

     

     

     

    Sinon, j’ai une manie, c’est de racheter tous les CD des idoles de ma jeunesse. Là j’ai finit avec Jean-Jacques Goldman, je me mets donc à Balavoine. Je liste les titres, les albums, et roule ma poule, vive Amazon !

     

     

    Les trucs à lire : alors ça, c’est sans cesse en mouvement, en augmentation, en expansion, en ascension, en hausse quoi.

     

    Et ça ne risque pas de s’arranger puisqu’en ce moment, j’ai un peu de temps pour baguenauder de blog en blog, et voir les suggestions de ces suppôts de Satan du livre que peuvent être George, avec son blog lecture, Fafa, que je découvre, le site happy few chez qui je ne commente jamais par timidité (ma tare), mais que j’écume en douce régulièrement. Sans oublier les trouvailles de Daniel, ou plus simplement (pire en fait), le site Je lis tu lis il lit. Alors, je liste, je note, et je me désespère à la vue de mes étagères déjà conséquentes !

     

     

    Les trucs à faire sur l’ordi : genre sauvegarder mes favoris. Tu parles Charles (Ingalls), j’en suis à l’an 0 de la chose, crois- moi ! Encore que j’ai ouvert un compte netvibes ! Ouaiiiiiiis ! Sauf qu’il faut lui donner tous les flux RSS SS à cette feignasse ! Ça va pas la tête ! Il n’y a pas un truc magique pour que ça se fasse tout seul ??

     

    Parce qu’à coté j’ai aussi les centaines de photos pourries que je m’échine à faire, qu’il faut bien classer !

    Allez, comme je t’aime fort fort, je te montre quelques une de Strasbourg. Pardon d’avance aux Alsaciens !

     

    SN152045.JPG
    J'ai mangé là, c'est booon !

     

     

    SN152047.JPG
    La cathédrale de Strasbourg, un bout en fait...
    SN152051.JPG
    L'indispensable boutique souvenirs !
    SN152070.JPG
    heu...je sais plus !
    SN152083.JPG
    Une allemande prévoyante.
    Je repasse tout à l’heure !
    Edit 1: M1 penche pour une belge prévoyante. A voir.
    Edit2 : POUR TOI GAZELLE (viens chez moi j'ai du repassage)
    SN152246.JPG
    QUI DIT MIEUX ???