Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

avatar

  • Avatar

    Pin it!

     

    alimac.jpg

    Ali McGraw est une de ces femmes que je me suis mise à aimer très tôt. Dès la première fois où j’ai croisé son visage sur un écran. C’était pour l’inoubliable Love Story, qui aura fait pleuré des rivières, comme dirait l’autre.

    Après Love Story, j’ai cherché et vu la plupart d ses films et séries. Cette actrice exerce sur moi une attraction fatale, comme souvent les belles actrices hollywoodiennes…

    D’ailleurs, dans ce paradis de blondes aux charmes fragiles, les brunes ont toujours occupé une place à part…

    Pour en revenir à Ali, sa carrière n’est pas faramineuse, quelques beaux films, dont Guet Apens avec Steve McQueen qui fut son compagnon.

    Ali.jpg


    Voilà pourtant une femme qui n’a cessé de m’attirer, de me plaire. La simplicité de sa beauté, ses longs cheveux noirs, son regard incroyable…  Et puis un jeu d’actrice rare et talentueux. Je ne m’explique pas qu’elle n’ait fait une plus belle carrière… Quoiqu’elle avait tant de centres d’intérêt, que cela ne la touchait peut être pas tant que ça ?

    Et puis il y a eu les hommes, l’alcool aussi. Dépendance dont elle s’est sorti, mais qui laisse des traces.

    Qu’importe, j’ai toujours admiré Ali. Au-delà de ce qu’elle est réellement et que je ne connais finalement que par ce qui en est publiquement dit, j’aime son image. Au sens premier. Ce visage de madone brune,  ce visage parfait/imparfait, comme on voudra, mais cette beauté qui pour moi est une sorte de perfection. J’y vois aussi de l’empathie, de la profonde gentillesse, de la douceur.

    ali20macgraw201aaz0kn.jpg


    Autant de choses que j’imagine peut-être ? Mais là aussi qu’importe. L’image est ce que nous en faisons. Et au moment de choisir un avatar, quelque chose qui me colle, me représente sans me dévoiler, donne un peu de moi sans rien dire, et bien il n’y avait qu’ Ali de possible. Comme une évidence. Pourtant, formellement nous n’avons pas grand-chose en commun. Une affection (quasi pathologique chez moi !) pour Steve McQueen, des longs cheveux bruns, la comparaison s’arrête là, hélas pour moi :)

    ali-mcgraw.gif


    Mais le propre de l’identification n’est-il pas de se projeter, dans des idées, des rêves, des croyances ? L’avatar que l’on se choisit sur internet est une forme personnelle et ultime de déification de soi. Une façon de se chosifier aussi, tout en gardant la maitrise sur le vrai soi.

    J’aime mon avatar, parce qu’il est moi, sans être moi, tout en donnant à connaître le plus intime de moi…

    Voilà un sujet qu’il me tenait à cœur d’aborder depuis longtemps. Parce que je ne me sens pas fan, dans l’esprit, ni midinette. Et pourtant l’admiration est ce qui motive la plupart de mes actions.

    J’ai envie, après cette note d’aujourd’hui, d’aborder, de temps à autres, les quelques figures que je peux admirer.

    J’avais aussi envie de vous interroger sur ce qui a conclu votre choix pour tel ou tel avatar ? Quelle est son histoire, que signifie-t-il pour vous ?

    J’aimerais poser cette question à quelques personnes, dont l’avatar m’intrigue.

    Leoetlisa, avec son petit oiseau bleu,

    Electra, et sa grenouille,

    Carole Nipette et sa figurine,

    Et enfin, Xtinette.

    Si d’autres sont intéressés par le sujet n’hésitez pas !

    (Mon Dieu on dirait un tag, non ???)

  • On se fait chier, non ?

    Pin it!


    Au début, je me suis dit, je ferme les yeux, je serre les poings très très forts, et puis quand je rouvrirais les yeux, ce sera magique, tout les hommes seront libres, il n'y aura plus de guerres ni de famines, le climat se stabiliserait, le Nain Vagal donnerait sa démission, j'aurais perdu 4 kilos d'un coup d'un seul, et puis Anthony Perkins revenu d'entre les morts seraient enfin hétéro et amoureux de moi.

    Bon, j'ai rouvert les yeux, et rien de tout cela ne s'est passé. Par contre, thanks God, Brad et Angélina sont toujours ensembles. Et Scott Baïo m'a envoyé un message privé sur Twitter, oui, Chachi m'a parlé, Dieu existe donc....

    Du coup, comme j'ai retrouvé un peu de confiance, je souhaite entamer une croisade importante. Une mission que j'estime nécessaire et vitale pour le bien de ce pays. Je souhaite lancer une vaste campagne de pétition pour le retour sur scène et dans les bacs de Jean-François Cohen:


    Reviens Jean-François, la scène française a besoin de toi !

    Si je savais faire des bannières, j'en ferais une, mais le cœur y est (sauf si quelqu'un dans la salle veut se dévouer....)


    A part ça, vous connaissez ma ponctualité légendaire en matière de tag... Bref aujourd'hui je reprend la jolie idée de Chrys, avec son acrostiche sur BLOGUER. Ok, je sais, toute les participations sont publiées, ce n'est pas grave, j'ai honte, je fais toujours tout en retard...


    Balade amoureuse au pays des mots, cette promenade

    Longe des rivages différents mais tous

    Ouverts sur un ailleurs poétique ou rieur qui

    Gagne mon cœur et ma sympathie, et qui rend

    Urgent de les lire chaque matin, de découvrir ce qui

    Embrasera mon imagination ou qui

    Réjouira mes yeux !


    Avec tout ça, je me rappelle la liste de tag qui attend ! Non, je ne l'ai pas oublié, je fignole, je peaufine.


    A part ça je suis allée voir Avatar, quasi contrainte et forcée. Puis j'ai aimé, j'ai pleuré, je me suis sentie concernée, enlevée, happée, émue. J'ai même eu un petit moment de solitude, quand je me suis mise à marmonner « salaud d'américains, rappelez vous le Vietnam, l'Irak, vous changerez jamais » voilà voilà....

    Sinon, la 3D ça sert à quoi ?