Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

steve mcqueen

  • Faites des pères cinéphiles, à la peau douce et ponctuels

    Pin it!

    Autant j’ai allègrement zappé l’idée de parler de la fête des mères ici, va savoir pourquoi, un blocage psychanalytique qui resurgit certainement, autant la fête des pères ça m’inspire.

    J’aime bien faire des cadeaux, c’est comme ça, j’adore l’idée de réfléchir à ce qui pourrait faire plaisir à X ou Y, c’est un challenge un peu plus amusant que d’autres.

    Voici donc quelques pistes, de ce qui pourrait être un cadeau agréable pour un homme moderne et charmant et papa en plus.

    Pour commencer, quoi de mieux qu’un belle montre pour son papa chéri ? Le genre de montre qu’on garde toute sa vie, qui a du style et qui est intemporelle en même temps. La mode est au montres connectées, certes mais franchement moi je craque infiniment plus facilement pour une belle montre mécanique (j’en ai une belle collection, c’est indécent comme j’aime ça !) que ce soit pour moi ou un homme. Fossil, dont j’aime toujours les accessoires, propose une belle gamme de montres pour homme. En voici tout particulièrement deux qui ferait bel effet sur n’importe quel papa !

    fossile 1.jpg

    Fossil 2.jpg

    Acier ou cuir, elles ont toutes les deux leur charme, je n’arrive pas à les départager. Bon, ce n’est pas pour moi, dommage :)

    Ensuite, un papa (presque) idéal a la peau douce et bien soignée, pour son bien et pour le plaisir de lui faire des bisous. (Enfin, je dis ça mais j’adore embrasser des barbes rêches, je dois avoir un grain !) Pour les tenants de la douceur et du soin, je conseille toujours les produits Biotherm Homme. Je me demande si ce ne sont pas les premiers à avoir capitalisé sur le sujet ? Enfin peu importe, s’il y a bien des produits de beauté pour homme que j’aime offrir, c’est ceux de cette marque. La gamme après-rasage notamment est une merveille, surtout le baume hydratant apaisant. Je vois en allant sur le site de la marque que David Beckam est leur égérie (ça se dit égérie pour un homme ?) pas mal ce petit David, y a moins attrayant comme modèle à suivre ^^

    biotherm 1.png

    Si le papa à fêter est cinéphile ou de bon goût, voire les deux, il y a une très bonne idée, toute simple : lui offrir n’importe quel film de Steve McQueen. Il va de soit qu’un papa cinéphile et de bon goût les aura tous vu, mais bon, il y a des papas qui démarrent dans la vie, qui n’ont pas encore eu le temps de voir la filmo intégrale de mon acteur favori de la vie entière : je peux comprendre. Raison de plus de chopper un DVD de Bullit, ou de La Grande Évasion, ou de l’Affaire Thomas Crown, ou de Papillon, ou des Sept Mercenaires, bref un film avec Steve McQueen.

    bullit.jpg

    steve-mcqueen-et-les-photographes.jpg

    Toujours dans l’univers du cinéma, avec le concept « box » en plus, le très chouette site Paris Fait Son Cinéma (dont je vous recommande la lecture), propose une box, sur le thème du cinéma évidemment, avec un film pour se constituer sa propre cinémathèque idéale, et des goodies et menus objets en rapport avec l’univers du dit film. Je trouve que c’est une manière ludique et moderne de faire revivre des classiques.

    site-la-box-fait-son-cine-ma-1.jpg

    Voilà mes lapins ; j’espère que vous retiendrez ces quelques idées pour une prochaine fête des pères ou simplement pour faire plaisir. Sachez en tout cas que c’est un billet 100% non sponso ni partenaire ou qu’est-ce : juste une liste sincère de mes coups de cœur sur le sujet, à mon initiative ! Je préfère préciser :)

     

    Steve.gif

    Oh Steve <3

  • Fatrasie du vendredi (again)

    Pin it!

    C’est vendredi, c’est fatrasie, et c’est une bonne nouvelle, en tout cas pour moi, car la semaine a été épuisante.

    Cette semaine j’ai aimé la commencer avec en tête les airs de la Traviata de Verdi, puisque Arte nous en offrait une très belle mise en scène, de mon chouchou Rolando Villazón, transposée dans le milieu du cirque. La merveilleuse Olga Peretyacto y est enchanteresse. Franchement c’est une des plus belles version que j’ai vue depuis longtemps. La bonne nouvelle c’est que cet opéra de Verdi est encore disponible à la vision sur le site d’Arte Concert. Libre à vous d’entonner un joyeux Libiamo, avant de pleurer avec la douce Violetta. Et je reviens encore sur la mise en scène mais elle est admirable d’inventivité, notamment pour ce qui est du personnage de Violetta et de sa représentation.

    057947-001-SPHO-006-1434537951909.jpg

    la_traviata_baden-baden_2015_c_andrea_kremper_38_bis.jpg

    Tout autre chose, je suis tombée par hasard sur un article à propos d’un concours, le Brush Contest de L’Oréal. Oui, un concours sur le maquillage. La raison pour laquelle j’en parle, c’est que la gagnante est française, Salima El Aliani. Alors dans une poque où l’on s’oppose les uns aux autres dans notre pays, où certains contestent la nature française d’autres citoyens, je suis ravie que cette jeune fille, autodidacte qui plus est, se soit illustrée au nom de notre pays. Et l’on m’a fait remarquer, de manière un peu acide, que cette jeune fille portait un foulard. Quand je pense qu’on exclue de cours des jeunes filles parce qu’elles portent une jupe trop longue (ou trop courte, c’est selon), je suis heureuse de voir qu’il existe encore des endroits où on juge une femme sur ce qu’elle propose comme savoir faire, et non sur sa tenue, son couvre-chef, ou sa supposée religion. S’il faut se réfugier dans le monde du maquillage pour ça, cela ne me gêne pas :)

    Salima-la-candidate-francaise-remporte-le-concours-The-Brush-Contest-de-L-Oreal-Paris_reference.jpg

    Dans un autre domaine, j’ai sauté de joie, littéralement, en apprenant qu’une expo photo au sujet de Steve McQueen allait se tenir à Paris. Et oui, depuis le 19 juin, jusqu’au 16 septembre 2015, on pourra aller admirer des photos rares de mon acteur favoris de tous les temps. Je ne sais pas pour vous, mais je sais que je vais y aller, et y retourner, encore et encore ^^ En cliquant sur la photo vous arriverez sur le site de la Galerie de l’Instant.

    Steve-McQueen-00.jpg

    J’ai bien moins aimé apprendre la fin de l’émission de Brigitte Kernel. Cette dernière animait depuis près de trente ans une très belle émission littéraire sur France Inter, Lire Avec, et malheureusement cette émission en sera plus renouvelée à la rentrée prochaine. Je suis consternée et en colère. Depuis l’époque Val, les choix de Radio France, notamment pour France Inter, sont incompréhensible. Beaucoup de bonnes émissions sont supprimées (ainsi Là-bas Si J’y Suis, de Daniel Mermet par exemple), les programmes de nuit sont inexistant puisqu’on a dorénavant droit aux rediffs de la journée. Alors que la radio de nuit est une chose bien particulière, avec son public et ses besoins. Bref on va vers le pire. La fin de l’émission de Brigitte Kernel est un pas de plus dans cette direction. L’auteur Douglas Kennedy s’en est ému sur sa page Facebook, que je vous invite à lire. Bref, merci encore à Brigitte Kernel pour toutes ces années où elle a fait rentrer la lecture dans nos maisons. Il y a une pétition d’auteurs qui demandent à Fleur Pellerin d’intervenir, j’espère que cela aboutira. La littérature est le parent pauvre du paysage médiatique, il faut que cela change. Les mots de Brigitte Kernel annonçant l’arrêt de son émission sont émouvants, et m’ont remis en mémoire les raisons, les hommes et les femmes qui m’ont fait tant aimer la radio.

    BK.jpg

    Autre triste nouvelle, avec la disparition de Jean Vautrin, grand écrivain, homme d’engagement et de convictions. Le Cri du Peuple devrait être lu par certains de nos dirigeants, pour comprendre l’angoisse qui nous traverse actuellement. Et les Aventures de Boro Reporter Photographe, quel beau souvenir de lecture ! Une bise à Jean Vautrin, de la part d’une lectrice anonyme.

    648x415_jean-vautrin-2009.jpg

    Et puis une bise à vous, lecteurs de passage.

     

     

     

    Tip du jour → jean vautrin,brush contest l'oréal,la traviata,rolando villazon,olga peretyacto,salima el aliani,steve mcqueen,galerie de l'instant,brigitte kernel,lire avec,douglas kennedy,france inter

     

  • Avatar

    Pin it!

     

    alimac.jpg

    Ali McGraw est une de ces femmes que je me suis mise à aimer très tôt. Dès la première fois où j’ai croisé son visage sur un écran. C’était pour l’inoubliable Love Story, qui aura fait pleuré des rivières, comme dirait l’autre.

    Après Love Story, j’ai cherché et vu la plupart d ses films et séries. Cette actrice exerce sur moi une attraction fatale, comme souvent les belles actrices hollywoodiennes…

    D’ailleurs, dans ce paradis de blondes aux charmes fragiles, les brunes ont toujours occupé une place à part…

    Pour en revenir à Ali, sa carrière n’est pas faramineuse, quelques beaux films, dont Guet Apens avec Steve McQueen qui fut son compagnon.

    Ali.jpg


    Voilà pourtant une femme qui n’a cessé de m’attirer, de me plaire. La simplicité de sa beauté, ses longs cheveux noirs, son regard incroyable…  Et puis un jeu d’actrice rare et talentueux. Je ne m’explique pas qu’elle n’ait fait une plus belle carrière… Quoiqu’elle avait tant de centres d’intérêt, que cela ne la touchait peut être pas tant que ça ?

    Et puis il y a eu les hommes, l’alcool aussi. Dépendance dont elle s’est sorti, mais qui laisse des traces.

    Qu’importe, j’ai toujours admiré Ali. Au-delà de ce qu’elle est réellement et que je ne connais finalement que par ce qui en est publiquement dit, j’aime son image. Au sens premier. Ce visage de madone brune,  ce visage parfait/imparfait, comme on voudra, mais cette beauté qui pour moi est une sorte de perfection. J’y vois aussi de l’empathie, de la profonde gentillesse, de la douceur.

    ali20macgraw201aaz0kn.jpg


    Autant de choses que j’imagine peut-être ? Mais là aussi qu’importe. L’image est ce que nous en faisons. Et au moment de choisir un avatar, quelque chose qui me colle, me représente sans me dévoiler, donne un peu de moi sans rien dire, et bien il n’y avait qu’ Ali de possible. Comme une évidence. Pourtant, formellement nous n’avons pas grand-chose en commun. Une affection (quasi pathologique chez moi !) pour Steve McQueen, des longs cheveux bruns, la comparaison s’arrête là, hélas pour moi :)

    ali-mcgraw.gif


    Mais le propre de l’identification n’est-il pas de se projeter, dans des idées, des rêves, des croyances ? L’avatar que l’on se choisit sur internet est une forme personnelle et ultime de déification de soi. Une façon de se chosifier aussi, tout en gardant la maitrise sur le vrai soi.

    J’aime mon avatar, parce qu’il est moi, sans être moi, tout en donnant à connaître le plus intime de moi…

    Voilà un sujet qu’il me tenait à cœur d’aborder depuis longtemps. Parce que je ne me sens pas fan, dans l’esprit, ni midinette. Et pourtant l’admiration est ce qui motive la plupart de mes actions.

    J’ai envie, après cette note d’aujourd’hui, d’aborder, de temps à autres, les quelques figures que je peux admirer.

    J’avais aussi envie de vous interroger sur ce qui a conclu votre choix pour tel ou tel avatar ? Quelle est son histoire, que signifie-t-il pour vous ?

    J’aimerais poser cette question à quelques personnes, dont l’avatar m’intrigue.

    Leoetlisa, avec son petit oiseau bleu,

    Electra, et sa grenouille,

    Carole Nipette et sa figurine,

    Et enfin, Xtinette.

    Si d’autres sont intéressés par le sujet n’hésitez pas !

    (Mon Dieu on dirait un tag, non ???)

  • C'est la dernière séance, et le rideau sur l'écran est tombé

    Pin it!

    Aujourd'hui, un  petit questionnaire cinématographique, que j’ai piqué à Olivia !

    Un film? Une Place au Soleil (a place in the sun) avec Elizabeth Taylor et Montgomery Clift, un de mes « couples » d’acteurs favoris. Une histoire poignante, qui montre l’envie, la jalousie, l’amour, les malentendus de la vie. C’est vraiment un film sublime.

     

     

    Une histoire d’amour? Et bien Love Story bien sûr ! Avec Ali McGraw et Ryan O’Neil. Un film qui est pour moi un des plus beaux, des plus tristes, des plus implacables. Je le regarde une à deux fois par an, c’est à chaque fois l’occasion de pleurer, mais aussi d’aimer ces deux personnages. Et je retiens tellement de belles choses à chaque fois.

     

     

    Un sourire? Celui de Cary Grant… Même (surtout ?) quand il fume….

     

     

    cary%20grant.gif

     

    Un regard ? Souvent, celui de Romy Schneider, toujours plein de douleur, même quand elle est heureuse, les cours instants de bonheur que la vie lui a autorisé n’effacent pas ce voile dans ses yeux.

     

     

    romy.jpg

     

    Une voix ? Celle de Sami Frey, dans les films de Sautet

     

    Et aussi celle de Romy, quand elle raconte la vie sans amour, la fin des choses…

    Un acteur? Vous devinez ? Steve McQueen bien sûr! The King of Cool ! La virilité, l’élégance, le talent dans le jeu… L’homme idéal.

     

     

    steve1.jpg

    Steve McQueen et Ali McGraw

     

    steve2miles.jpg

    Miles Davies et Steve McQueen

     

    steve3.jpg

    Ce regard....

     

    Une actrice? Dificile de choisir, Elizabeth Taylor, ou Vivien Leigh, ou Ali McGraw ou Olivia Hussey, mes brunes favorites de cinéma. Un talent étendu, une classe incroyable et un charisme à tomber !

     

    liz.jpg

    Liz Taylor

     

    olivia.jpg

    Olivia Hussey

     

    vivien.jpg

    Vivien Leigh

     

    ali-mcgraw.gif

     

    Un clown? Là aussi il y a du choix ! Peter Sellers, un acteur qui m’a fait mourir de rire dans The Party ! Si vous ne connaissez pas ce film, foncez, il est génial !!!

     

    Et pareil pour Jack Lemmon, dans toutes ses prestations !

    Un début? Deux films me viennent à l’esprit immédiatement : Le Vieux Fusil et Les Choses de La vie. Le premier est un film de Robert Enrico, avec Romy Schneider et Philippe Noiret. La mort de Clara, son corps comme imprimé sur les pierres du château, la douleur de Julien… Dès le début le film nous plonge dans le chagrin le plus noir, et la vengeance. Un film qui ne s’oublie pas.

     

    Et pour Les Choses de la Vie, encore Romy, avec Michel Piccoli et Lea Massari. Une histoire inachevée, un homme qui ne se voit pas mourir, et qui pense à sa vie, à ce qui lui reste encore à faire et à dire aux femmes de sa vie. C’est un très beau roman de Paul Guimar et un merveilleux film de Claude Sautet

     

    Une fin? Celle de Eternal Sunshine Of The Spotless Mind, de Michel Gondry. Paradoxalement, je trouve que c’est un film heureux et optimiste.

    Un coup de théâtre? La fin de Sixième Sens, mon ex peut témoigner que je l’ai saoulé dès le début en lui expliquant le truc, mais j’ai quand même aimé avoir raison. Et même en ayant tout deviné, la chute est géniale !

    Un générique? Tous ceux des James Bond avec la musique de John Barry, et toutes les musiques des films de Sautet par Philippe Sarde ! Et aussi un magnifique générique, celui du Go-between (le Messager) un film de Joseph Losey, tiré d'un superbe roman de L.P Hartley... Et une putain d'émission télé de merde (pardon...) à piqué le générique, devinez quelle émission ?

     

     

     

    Une scène-clé? J’ai bien aimé, dans le Village, quand Bryce Dallas Howard arrive à ce qu’elle croit être les confins de la forêt qui entoure le village…

    Un plaisir coupable? Regarder Alain Delon presque nu, dans La Piscine de Jacques Deray….

     

    photo-La-Piscine-1969-12.jpg

    Romy et Alain...

    Un film que tu es le seul à connaître? Je ne sais pas  s’il y a un film que je suis seule à connaître, c’est évidemment impossible. Mais je sais que quad on évoque avec des amis des titres de films, eux pensent à des films bien récents, et moi à de plus anciens. Par exemple, pour moi, Jeanne d’Arc c’est un film de Carl Dreyer avec René Falconetti (et pas le Luc Besson…)

     

    romy schneider,samy frey,claude sautet,michel piccoli,ali macgraw,steve mcqueen,miles davies,michel polnareff,catherine deneuve,maria schneider

    romy schneider,samy frey,claude sautet,michel piccoli,ali macgraw,steve mcqueen,miles davies,michel polnareff,catherine deneuve,maria schneider

     

    Un fou rire? Certains l’aiment chaud ! Avec Marilyn Monroe, Tony Curtis et Jack Lemmon.

    Une mort? Celle de Roméo et Juliette dans le film de Franco Zefirelli….

    Un duo d’acteurs? Fcaile, Pierre Richard et Gérard Depardieu, dans les Compères. J’aime tout les films qu’ils ont fait ensemble, et j’ai une affection particulière pour Pierre Richard !

    Une scène de cul? La scène du Dernier Tango à Paris, de Bernardo Bertolucci, où Marlon Brando use d’une motte de beurre pour faciliter une sodomie sur Maria Schneider. Maria est morte récemment, c’était une belle et grande actrice, injustement ignorée les dernières années de sa vie, en plus d’être la fille non reconnue de Daniel Gélin : il y avait pourtant de quoi être sacrément plus fier de Maria Schneider que de Fiona Gélin….

     

     

    Une réplique? La plus vraie, Aimer, c’est ne jamais avoir à dire qu’on est désolé : Love Story….

    Un cinéaste? Trop de choix, mais Claude Sautet, Frank Capra !

    Une scène gore? La plupart des scènes dans Les Prédateurs, avec Catherine Deneuve et David Bowie.

     

     

    romy schneider,samy frey,claude sautet,michel piccoli,ali macgraw,steve mcqueen,miles davies,michel polnareff,catherine deneuve,maria schneider

    Une fusillade? J’avoue que j’aime bien quand Rambo arrose les hélicos Viêt avec un simple fusil-mitrailleur, et s’en sort…

    Un beau gâchis? La carrière de Sarah-Michelle Gellar

    Un traumatisme? Facile : Harry Potter et la Coupe de Feu. Je ne sais pas comment j’ai pu me laisser convaincre d’aller voir ce sombre navet….

    Un baiser? Celui Rhett Butler et Scarlett O’Hara for ever !

    Une chanson? Celle-ci, de Michel Piccoli et Romy Schneider, je la connais par cœur…

     

    Et aussi « ça n'arrive qu’aux autres », du film éponyme de Nadine Trintignant :

     

     

     

     

    Une belle frousse? L’idée qu’on m’oblige à aller voir Harry Potter et les reliques de la mort. Putain que c’est à chier cette série. Oui je m’autorise à être vulgaire quand la nécessité l’impose.

    Un monstre? Ouii ! Un truc génialement atroce ! La créature du lagon ! Un film que j’ai adoré, vu avec mon grand frère, grâce à l’excellente émission de l’époque, La Dernière Séance !

     

    Une petite larme? Et bien la mort de Jenifer dans Love Story, la mort de Roméo et Juliette, par exemple, me tirent plus que des larmes… Et regarder Liz et Monty, en général suffit à m'émouvoir au-delà du dicible...

     

    romy schneider,samy frey,claude sautet,michel piccoli,ali macgraw,steve mcqueen,miles davies,michel polnareff,catherine deneuve,maria schneider

     

    Un personnage secondaire? Tous les frères dans Des Dieux et des Hommes, vraiment magnifique !