Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

blackberry

  • Je n'ai toujours pas d' Iphone 4 mais je vais bien

    Pin it!

    En fait, je ne vous parlerais pas téléphonie, parce que c'est un sujet qui m'indiffère totalement. Curieusement. Comme si j'étais devenue un peu plus sage... Fut un temps, les dernières sorties de tel ou tel matériel me passionnaient. Jusqu'à ce que je me rende compte que c'était une course perpétuelle, incessante et vaine.

    Par contre j'aime toujours la poésie, l'amour et le maquillage... Pour ce dernier élément, est-ce un signe que je suis encore trop attachée à certaines apparences ? je ne sais pas. Mais en lisant ce poème de Yeats, que je vous invite à découvrir, j'ai reconnu certaines préocupations, certains désirs cachés.

     

    AVANT QUE LE MONDE NE FUT - W.B YEATS 

    Si j’assombris mes cils
    Et illumine mes yeux
    Et fais mes lèvres plus écarlates,
    Ou demande si tout cela est juste
    De miroir en miroir,
    Sans montrer de vanité :
    Je cherche le visage que j’avais
    Avant que le monde ne fût.

    Et si je regarde un homme
    Comme on regarde son aimé,
    Comme si mon sang un instant se glace 
    Dans mon coeur immobile ?
    Pourquoi penserait-il que je suis cruel
    Ou qu’il soit trahi ?
    J’aurais aimé le voir aimer ce qui était
    Avant que le monde ne fût.

     

    yet.jpg