Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • C'est le printemps: une peau de pêche !

    Pin it!

     

     

    Cela fait à peu près 20 ans que j'attends d'avoir une peau naturellement douce et veloutée, au grain impeccable et lumineux. J’attends encore...

    En gros depuis la puberté je suis affligée de ce qu'on appelle une sale peau une peau mixte à tendance grasse, hum que c'est joliment dit ! Bref chaque jour est un combat pour garder un teint pas trop moche, pas trop brouillé.

    Et puis on m'avait dit "c'est hormonal, tu verras quand tu seras enceinte, tu auras une peau de rêve"! Ah les légendes urbaines...

    Puis le salut est venu à moi sous la forme d'une trousse d'échantillon offerte par mon adorable vendeuse chez Marionnaud.

    Après avoir fait le plein de mes produits habituels, parfum et autre gloss, la conseillère me suggère aimablement de changer peut-être, que la marque que j'utilise habituellement ne me convient pas vraiment, que je pourrais utiliser moins de produit, mais plus efficace !

    Quoi !!! Je pourrais me fatiguer moins à jongler avec pleins de masque, gommage, crèmes, gels et autre lotion 2 fois par jours, pour un meilleur résultat ??? On m'aurait menti avant ??!

    Ni une ni deux, je ressors de là avec mes échantillons du Basic 3 temps de Clinique, composé d'un gel lavant, d'une lotion exfoliante et au choix d'une crème ou d'un gel hydratant. Bon,ma chère vendeuse n'a pas épargné ma sensibilité "-avec votre grain de peau, qu'elle me dit, le mieux c'est la lotion n°3 et le gel hydratant DDMG". Kesako ?

    1934192394.jpg

     

     

     

    Le rituel est en fait très simple: matin et soir on se démaquille puis on se lave avec le gel lavant, très doux. Puis on passe la lotion exfoliante (numéroté suivant le type de peaux de 1 à 5), et enfin on peut étaler l'émulsion ou le gel tellement différent: DDML ou DDMG donc.

    Je n'ai fait que ce rituel pendant 15 jours, et oui j'ai vu la différence, en ce sens que ma peau s'est enfin un peu régulée et stabilisée, et que je pouvais enfin sortir sans maquillage. C’est un peu dur à admettre, mais le maltraitais ma peau avec trop de traitement et de, hum, décapant. Elle réclamait avant tout de la douceur et de la patience!

    Alors j'aurais toujours des efforts à faire certes, mais le changement est visible et durable. On ne peut pas changer de nature de peau, mais on peut la chouchouter mieux, non ?

    Si vous avez d'autres astuces ou des surprises agréables avec de nouveaux produits, partagez-les aussi !!

  • Bonne fête moi-même

    Pin it!

     

     

    Me revoilà, après une courte absence. Ma semaine a en effet été assez chargée, et franchement pas le temps de me pencher sur ce malheureux blog, laissé (déjà) à la dérive...Hum, hum, je serais plus attentive dorénavant!

    Je croule certes sous le travail mais je suis surtout dans un état paradoxal ! je m'explique, je suis quelqu'un de plutôt actif, dynamique, toujours à regarder en avant (la prochaine paire de shoes, hein), mais là je me suis pris un de ces petits coup de vieux, ça ma donné mal au crâne tiens.

    Alors soyons précis:

    • la coupable: ma môman,
    • mode opératoire: un coup de fil (et oui c'est si simple),
    • le sujet: la fête des mères.

    Moi, bonne fille, j'appelle ma mère pour connaître ses suggestions pour un cadeau de fête de mère, et avoir des petites idées. Évidemment, elle ne veut rien, ce qui compte c'est mon affection, blabla blablabla, avant de lâcher le morceau, oui finalement si tu insiste, je n'ai plus de cette magnifique Cologne de chez Guerlain. Pas de problème, enregistré. Une bonne chose de faite me disait-je, quand j'entends cette subtile vérité sortir de la bouche de ma mère: toi aussi tu es maman, on vieillit tous ! Bah oui, je ne suis plus la petite fille qui offrait un magnifique plâtre représentant une chèvre peinte en vert, ou un collage de pâtes sur peinture ( si si je l'ai fait ).

    Maintenant à moi les colliers de nouilles, les boîtes à trésor ex-boîtes à camembert, les dessins que ne renierait pas Picasso...

    Si, si j'ai hâte!

    Je suis restée là à me rappeler mes années de primaire, qui s'éloignent encore et encore, mes petites couettes avec les élastiques rigolos, les petites robes que j'allais choisir avec Maman: j'étais déjà attentive à la mode  et je me rappelle aussi ces petites sandales, je crois qu'on dit des mary-jane, que j'adorais déjà !

    Alors oui on vieillit tous, et les souvenirs heureusement nous restent. Mais c'est parfois comme un vertige de voir le temps qui  a passé, les projets, ceux qui ont abouti, les gens qu'on a connu, ceux qu'on a laissé, qui nous ont quittés, les anciens amours, les premiers pleurs. Combien e fois me suis-je dit ma vie est fichu, je ne serais jamais heureuse, avant de retomber aussi vite dans une autre passion.

    Vieillir, c'est devenir sage ? Je ne sais pas, par contre c'est un peu plus de sérénité.

    Et plus de nostalgie.

  • Ma pantoufle de vair

    Pin it!
    493716653.jpg1691045354.jpg859089636.jpg

    1945889659.jpg

    1857295574.jpg

     

     

    C'est toujours la même histoire: je passe devant la vitrine d'un magasin de chaussures, aujourd'hui André par exemple. Innocemment, sans arrière-pensées je rentre simplement pour jeter un œil fugace, voir la tendance du moment, simplement regarder pour le plaisirs des yeux.
    Puis, mon regard se perd au-dessus des piles et des piles de boîtes avant de se poser sur elle: MA paire de chaussures, celle qu'il me faut, que j'attendais et qui viendra supplanter les dizaines d'autres qui peuplent mon dressing.

    L'excitation est à son comble, je prends  le modèle en main, regarde l'étiquette, et mon dieu: elle a un nom ! Ma chaussure a un nom: Apologie. Ils ont tout compris le service marketing d’André: prendre les clientes par l'affect, créer un lien, en donnant un petit nom à chaque modèle. Et ils en ont de l'imagination chez André! J'ai ainsi pu faire la connaissance de Rétro, Vahiné, Ronde, et bien sûr de ma chère Apologie !

    Et à voir cette dernière parmi toutes ses copines aux noms charmants, comment avoir le cœur de les séparer ?? Comment ? Moi je ne peux pas!

    Alors j'ai ramené Apologie et ses copines à la maison, pensez-vous.

    Mon dressing ressemble de plus en plus à une annexe de Sarenza, avec parfois le même modèle en deux ou trois coloris: collectionneuse avez-vous dit ? Oui, je crois ! 

    A chaque fois c'est la même histoire; je crois trouver LA paire de chaussure qui effacera toutes les autres et surtout qui comblera mes envies de shopping pour un bon moment! Mais, las, la prochaine paire est toujours la meilleure.

    Je ne suis pas Cendrillon qui a su à la fois shopper la bonne paire (et l'homme assorti) une bonne fois pour toutes ! L’avantage c'est que moi, avec toutes mes "pantoufles de vair", je peux danser bien au-delà de minuit !!

  • Bienvenue

    Pin it!

    1336864049.jpg

     

     

    Bienvenue à toi chère lectrice (ou lecteur d'ailleurs), qui est tombé ici certainement par hasard, je ne vois guère comment sinon !! Tu ne sais pas où tu mets les pieds, mais j'espère que tu ne regretteras pas ! La philosophe F. Gall a dit "viens je t'emmène derrière le miroir de l'autre côté", je plussoie (hum, hum) et je t'encourage à venir avec moi, dans mes souliers, dans ma vie, regarder ce qui s'y passe.

    Un blog de plus, fascinant, non ?

    Je vais donc tenter de t'intéresser à mes divagations, à mes obsessions et à mes désirs.

    Quelquefois, je demanderais peut-être un peu d'aide, pour me raisonner ou me rassurer, j'espère alors que quelqu'un passera par là pour me répondre.

    Peut-être toi, qui me lit déjà, et qui aura 2 ou 3 choses à me dire ? Qui sait ?

    D'ici là, je te redis bienvenue dans mes souliers, et à bientôt !!