Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Comme Le Disent... les blogueurs

    Pin it!

    La publicité est un métier assez récent quand on regarde son histoire. Mais qui évolue à vitesse grand V, et qui se réinvente sans cesse pour surprendre et ne pas lasser sa cible : nous. Question surprise, il m’en faut en général beaucoup, et le résultat est paradoxale, puisque plus je suis surprise et plus j’oublie le produit que la pub est censée promouvoir.

    Et c’est certainement pour ça que j’étais déjà sensible à la façon dont La Poste a décidée de se promouvoir : d’une manière qui fait qu’on se souvient d’elle. Je veux parler là de sa web série Comme Le Disent... qui met en scène des gens, comme vous, comme moi, étudiant, parents, enfants, salariés, chômeurs, entrepreneurs, bref tout le monde et son voisin, au travers de saynètes qui mettent en relief les offres et services de La Banque Postale. Avec l’humour en prime. C’est une série qui a pas mal marché, tant auprès du public avec plus de 8 millions de vues sur Youtube, qu’auprès des professionnels de la profession : elle a reçu la médaille d’argent de la part des Grands Prix du Brand Content. Comme quoi, la création de contenu, ça marche ! Il y a une proximité dans cette web série, un côté concret, qui touche forcément.

    J’étais ravie de découvrir la nouvelle saison de Comme Le Disent Les Gens, et de constater que pour cette nouvelle année Humour et réalisme font encore excellent ménage. D’autant que le sujet des résolutions nous parle à tous, je vous laisse le découvrir :

    Je pense que vous avez déjà entendu parler de cette web série, si ce n’est pas le cas je vous invite à la découvrir, et à voir si votre relation à l’argent et à la banque s’est retrouvée dans l’un ou l’autre des épisodes.

    Pour cette seconde saison, il y a un concours en ce moment, qui permet de gagner un Ipad, raison de plus de découvrir cette série marquante !

    J’avoue que ma relation à l’argent est un truc qui me fait parfois rire parfois moins : on change avec l’âge ! Je m’amuse de découvrir chez moi une nécessité d’épargner, de projeter, alors qu’à la fac cela ne me serait même pas venue à l’idée. C’est marrant de se reconnaître dans certains épisodes, j’avoue…

  • Frank Gehry - Centre Beaubourg

    Pin it!

    Bon, je me sens toujours bizarre de parler d’autre chose en ce moment, mais il va pourtant falloir n’est-ce pas ?

    Parler d’art finalement, c’est parfait. D’architecture, plus précisément. Cette semaine, j’ai traîné mon fils au Centre Beaubourg, histoire de nous changer les idées, nous en avions bien besoin. L’expo Frank Gehry était parfaite pour l’occasion, pour deux raisons : son actualité en tant qu’architecte de la Fondation Louis Vuitton (où je ne suis pas encore allée, mais ne désespérons pas), et surtout parce que mon fils connaît Frank Gehry ; grâce… Aux Simpsons ! Oui, oui, les personnages jaunes. Nous sommes fan à la maison, et malgré la cruauté, la crudité et la violence parfois présente, je laisse mon fils regarder, avec moi, car les scénarios et les dialogues sont ce qu’il y a de meilleurs, subtils, fin, cultivés, plein de références, bref que du bon.

    Donc, me voilà à expliquer à mon fils qu’il y a en ce moment une expo sur un personnage vivant, ayant fait une apparition dans les Simpsons : voilà qui l’a appâté ^^.

     

    frank gehry,architecture,centre beaubourg,les simpsons

     

    Nous voilà donc au Centre Beaubourg, pour la fameuse expo. Alors je vous épargne de suite mes photos pourries, il est temps que je change d’Iphone, c’est catastrophique ! Pour en revenir à l’expo en elle-même, c’est un peu froid au départ, il est vrai que dans le domaine de l’architecture, il est difficile de passer par autre chose que des maquettes, et une explication de la démarche de l’architecte. Mais une fois passé ce premier moment, et si l’on fait l’effort de regarder, si j’ose dire, on peut admirer l’audace du mec. Autant vous le dire, je ne suis pas la plus grande fan de Frank Gehry et je trouve qu’il a plus souvent tendance à se faire plaisir qu’à réfléchir à la place du bâtiment dans son environnement. Mais cette expo a justement eu ceci de bon de me faire réfléchir sur mes idées préconçues. J’ai pris le temps de regarder, et comme j’avais mon fils avec moi j’ai aussi pris le temps de réfléchir pour reformuler le propos de cet architecte. S’en est suivi un moment intéressant, où on a pu parler urbanisme et problèmes sociaux, urbanisme et écologie, urbanisme et préservation du territoire, urbanisme et patrimoine culturel etc…

    Que demander de plus à une expo que de faire réfléchir et de provoquer le dialogue, même entre une maman et son petit garçon :)

    Bref, si vous habitez Paris, ou pas loin, ou si l’envie vous vient d’y faire un tour, je vous conseille chaleureusement cette expo.

    Frank Gehry – centre Beaubourg – Fin le 26 janvier 2015

     

    Pour finir, je vous mets l’extrait de l’épisode des Simpsons avec Frank Gehry :

     

    Bise mes choupis, et prenez bien soin de vous et des autres.

  • Victor Hugo

    Pin it!

    C'est un peu difficile de penser et de parler d'autre chose que de tristesse et de crainte. Pourtant il faut bien. Parler d'autre chose, sans oublier pour autant les morts et les questions.

    Alors je convoque les mots du grand Victor Hugo en ce jour, juste pour me souvenir de ce qui est beau. et j'en profite pour remercier Claudialucia qui a eu cette bonne idée de nous demander notre poème préféré de Hugo.

    Pour l'occasion, j'en indique deux, mon préféré "demain, dès l'aube", ainsi qu'un autre qui m'est venu en tête, au regard d se qui a secoué la région parisienne cette semaine. ce second poème étant "Paris Bloqué".

    "Demain, dès l'aube" représente beaucoup pour moi. Hugo l'avait écrit suite à la mort de sa fille. J'ai toujours beaucoup aimé ce poème. Il a été d'un grand secours également quand j'ai eu à traverser le deuil de ma propre fille. J'ai toujours eu beaucoup de mal à en parler, et j'avoue que ce poème est toujours un viatique efficace.

    "Paris bloqué" est un poème plein d'espoir et d'amour, et qui nous montre combien il est important de se relever et de vivre.

    Voilà, j'espère que vous apprécierez l'un ou l'autre de ces poèmes.

    Passez un bon weekend mes choupis et prenez grand soin de vous et des autres.

     

    Paris bloqué

    Ô ville, tu feras agenouiller l’histoire.
    Saigner est ta beauté, mourir est ta victoire.
    Mais non, tu ne meurs pas. Ton sang coule, mais ceux
    Qui voyaient César rire en tes bras paresseux,
    S’étonnent : tu franchis la flamme expiatoire,
    Dans l’admiration des peuples, dans la gloire,
    Tu retrouves, Paris, bien plus que tu ne perds.
    Ceux qui t’assiègent, ville en deuil, tu les conquiers.
    La prospérité basse et fausse est la mort lente ;
    Tu tombais folle et gaie, et tu grandis sanglante.
    Tu sors, toi qu’endormit l’empire empoisonneur,
    Du rapetissement de ce hideux bonheur.
    Tu t’éveilles déesse et chasses le satyre.
    Tu redeviens guerrière en devenant martyre ;
    Et dans l’honneur, le beau, le vrai, les grandes moeurs,
    Tu renais d’un côté quand de l’autre tu meurs.

    Victor Hugo - L’année terrible

     

    Demain, dès l’aube…

     

    Demain, dès l’aube, à l’heure où blanchit la campagne,

    Je partirai. Vois-tu, je sais que tu m’attends.
    J’irai par la forêt, j’irai par la montagne.
    Je ne puis demeurer loin de toi plus longtemps.

    Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées,
    Sans rien voir au dehors, sans entendre aucun bruit,
    Seul, inconnu, le dos courbé, les mains croisées,
    Triste, et le jour pour moi sera comme la nuit.

    Je ne regarderai ni l’or du soir qui tombe,
    Ni les voiles au loin descendant vers Harfleur,
    Et quand j’arriverai, je mettrai sur ta tombe
    Un bouquet de houx vert et de bruyère en fleur.

    Victor Hugo, extrait du recueil «Les Contemplations»

     

    challenge hugo.jpg

  • Balles tragiques

    Pin it!

    Cabu Dorothée.jpg

    Quand j’étais petite, j’aimais bien regarder Dorothée à la télévision, et ce qui m’enchantait plus que tout, c’était de voir Cabu dessiner en direct, et nous faire rire avec le nez de Dorothée, le même qui nous faisait rire et réfléchir avec ses interventions dans l’émission de Polac, Droit de Réponse. Cabu est mort, et de quelle atroce manière. Cabu, que je ne croiserai plus au hasard du boulevard Saint-Michel, Cabu est mort.

    Cabu.jpg

    Wolinski est mort. Celui que je voyais comme le mari de Maryse (cherchez pas : mon cerveau fait parfois de ces raccourcis.), et qui savais allumer en nous ce qu’il y a de plus coquin, est mort.

    200806110016.jpg

    B6wFq_NIUAE0F44.jpg

    Et puis Bernard Maris, que je n’entendrai plus chroniquer l’économie sur France Inter.

    Et puis tous les autres.

    C’est difficile de dire autre chose que la tristesse, l’incompréhension et la colère.

    Le plus simple encore, c’est de chantonner Sha la la, avec Mano Solo, le fils de Cabu.

  • Floralia Bruxelles

    Pin it!

     

    Encore un petit billet sur Bruxelles, pour vous parler d’un événement qui date du printemps dernier. Je crois que je devais vraiment être débordée, pour ne pas avoir pris le temps de vous parler de l’expo Floralia Bruxelles 2014 !

    Je profite de ce début d’année, de la rentrée et du gris du ciel, pour rappeler ici un peu du soleil et des fleurs du printemps.

    J’adore Bruxelles, c’est un endroit où j’aime aller souvent, et tous les prétextes sont bons. Une des belles occasions de l’an dernier, ce fut donc l’expo Floralia, au château de Grand-Bigard, dans la toute proche banlieue de Bruxelles. C’est un endroit de promenade très connu des belges il me semble.

    Floralia, comme son nom le laisse entendre, c’est une explosion de fleurs, une multitude de couleurs, des tulipes encore et encore et encore ! Le cadre est grandiose, et les hectares de fleurs rendent hommage à la tradition horticole de la Belgique, et des pays voisins.

    Je dois dire que j’adorerais y retourner encore cette année, me noyer parmi les tulipes, et les autres fleurs délicatement mises en valeur par cet événement.

    En attendant le printemps prochain, je vous invite à vous promener avec moi, parmi ces quelques fleurs !

    Si vous êtes tentés par Floralia 2015, faites un petit tour sur le site web dédié (click).

    Belle journée mes choupis !

     

     

    A trier 022.JPG

    IMG_3842.JPG

    IMG_3843.JPG

    IMG_3845.JPG

    A trier 033.JPG

    A trier 054.JPG

    A trier 056.JPG

    A trier 064.JPG

    A trier 072.JPG

    A trier 127.JPG

    A trier 144.JPG

    A trier 149.JPG

    A trier 208.JPG

    A trier 210.JPG

    A trier 224.JPG

    A trier 225.JPG

    A trier 226.JPG

    A trier 227.JPG

    A trier 236.JPG

    A trier 240.JPG

    IMG_3666.JPG

    IMG_3672.JPG

    IMG_3833.JPG

    IMG_3835.JPG