Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

fleurs

  • Floralia Bruxelles

     

    Encore un petit billet sur Bruxelles, pour vous parler d’un événement qui date du printemps dernier. Je crois que je devais vraiment être débordée, pour ne pas avoir pris le temps de vous parler de l’expo Floralia Bruxelles 2014 !

    Je profite de ce début d’année, de la rentrée et du gris du ciel, pour rappeler ici un peu du soleil et des fleurs du printemps.

    J’adore Bruxelles, c’est un endroit où j’aime aller souvent, et tous les prétextes sont bons. Une des belles occasions de l’an dernier, ce fut donc l’expo Floralia, au château de Grand-Bigard, dans la toute proche banlieue de Bruxelles. C’est un endroit de promenade très connu des belges il me semble.

    Floralia, comme son nom le laisse entendre, c’est une explosion de fleurs, une multitude de couleurs, des tulipes encore et encore et encore ! Le cadre est grandiose, et les hectares de fleurs rendent hommage à la tradition horticole de la Belgique, et des pays voisins.

    Je dois dire que j’adorerais y retourner encore cette année, me noyer parmi les tulipes, et les autres fleurs délicatement mises en valeur par cet événement.

    En attendant le printemps prochain, je vous invite à vous promener avec moi, parmi ces quelques fleurs !

    Si vous êtes tentés par Floralia 2015, faites un petit tour sur le site web dédié (click).

    Belle journée mes choupis !

     

     

    A trier 022.JPG

    IMG_3842.JPG

    IMG_3843.JPG

    IMG_3845.JPG

    A trier 033.JPG

    A trier 054.JPG

    A trier 056.JPG

    A trier 064.JPG

    A trier 072.JPG

    A trier 127.JPG

    A trier 144.JPG

    A trier 149.JPG

    A trier 208.JPG

    A trier 210.JPG

    A trier 224.JPG

    A trier 225.JPG

    A trier 226.JPG

    A trier 227.JPG

    A trier 236.JPG

    A trier 240.JPG

    IMG_3666.JPG

    IMG_3672.JPG

    IMG_3833.JPG

    IMG_3835.JPG

  • En fleurs

    Le printemps est là, et bien là ! Installé avec les arbres en fleurs et surtout le retour des pivoines et des renoncules, c’est définitivement ma saison favorite.

    Et de fait, j’ai envie de fleurs, partout, encore et encore. Il faudra que je vous reparle de ma passion de la fleurette, du tissu liberty, mais aujourd’hui c’est à mes pieds que je veux des fleurs !

    J’ai flashé comme une jeune écolière en fleurs sur ces improbables ballerines éclatantes de couleurs :

     

    988458_350_A.jpg

     

    Que voulez-vous, j’ai tant attendu le printemps et ses pivoines, que la vue de ces ballerines RAS m’a littéralement emporté dans un vent de fleurs !

    Rassurez-vous j’arrête là mon lyrisme printanier, en espérant qu’une gentille nymphe des forêts aura la gentillesse de me déposer ces merveilles sur mon parquet !

    Il est permis encore de rêver, surtout de fleurs !

  • En Liberty

    Les petites fleurettes ça me connait. De là à dire que j’en mets partout, il n’y a qu’un pas, que je franchis allègrement.

    Quoi de plus fleurettes que le tissu liberty ? Pendant le début du printemps, qui a été une vraie catastrophe question météo, je me donnais du courage en m’obstinant à porter des robes fleuries plus ou moins liberty. Et pour assouvir cet amour de la fleurettes, pas de limite, tout y passe, les robes, les hauts, même les chaussures, mais jamais tout ne même temps ! Quel que soit le motif abordé, on reste sur le bon adage « less is more ». Je suis plutôt adepte de la petite touche subtile, un peu comme le nœud fleuri sur certaines Malolès par exemple.

    Mais il faut bien avouer que la meilleure façon de porter du liberty aux pieds, c’est en sandales, quand il fait enfin un peu beau. L’idée n’étant pas de revisiter à fond le style « petite maison dans la prairie », il faut quand même que l’esprit champêtre et libre du Liberty s’exprime ! J’aime particulièrement la façon dont les petites fleurs viennent adoucir ces sandales Pare Gabia :

    Sandales-Pare-Gabia-ANTINA-LIBERTY-193054_350_A.jpg

     

    Le vert est tout doux et surtout le motif de fleurettes et plutôt original, par rapport à ce qu’on trouve en matière de Liberty. Cela reste printanier mais sage encore.

    Plus classique, j’ai repéré aussi ce modèle, toujours chez pare Gabia sur Spartoo, bien soldé en plus :

    Sandales-Pare-Gabia-DELICE-118442_350_A.jpg

     

    Moi qui avait du mal avec les compensées, je leur trouve finalement pas mal de charme quand quelques fleurs se mêlent de la partie. On dira que ça compense (ha ha, quand je fais de l'humour, on ne m'arrête plus #pardon)

  • Sylvia et un narcisse

    Cette journée s’achève au milieu des fleurs et de la poésie. Les fleurs ce sont les narcisses que j’ai croisés à tant de rues aujourd’hui… Et la poésie, c’est elle qu’on célébrait aussi ce 21 mars.

    Alors allions les deux, fleurs et poésie, avec ce court extrait de Sylvia Plath. Encore une femme d’exception qui a brûlé sa vie comme une étoile filante.

     

    AMONG THE NARCISSI

    Spry, wry, and gray as these March sticks,
    Percy bows, in his blue peajacket, among the narcissi.
    He is recuperating from something on the lung.

    The narcissi, too, are bowing to some big thing :
    It rattles their stars on the green hill where Percy
    Nurses the hardship of his stitches, and walks and walks.

    There is a dignity to this; there is a formality-
    The flowers vivid as bandages, and the man mending.
    They bow and stand : they suffer such attacks!

    And the octogenarian loves the little flocks.
    He is quite blue; the terrible wind tries his breathing.
    The narcissi look up like children, quickly and whitely.

     

     

    AU MILIEU DES NARCISSES

    Alerte, courbé, et aussi blême que ces bâtons de mars,

    Percy se penche, dans son caban bleu, au milieu des narcisses.

    Il est là qui se remet de quelque chose au poumon.

     

    Les narcisses, eux aussi, s’inclinent devant quelque grande chose :

    Leurs corolles en sont tout agitées sur cette verte colline où Percy

    Prend soins de ses sutures douloureuses, et marche, marche, marche.

     

    Il y a une dignité à cela ; il y a un cérémonial –

    Ces fleurs aussi lumineuses que des pansements, et cet homme en train de guérir.

    Ils s’inclinent et se redressent : ils endurent de telles attaques !

     

    Et l’octogénaire aime ces petits troupeaux.

    Il est tout bleu ; le vent atroce éprouve sa respiration.

    Vifs et blancs, les narcisses lèvent les yeux comme des enfants.

     

    J’espère que cette petite fleur du soir trouvera grâce auprès de Chrys et Zaza, en ce lundi (pas tout à fait) comme les autres !

     

    Et pour clôturer cette journée, regardez ce que j’ai reçu de Marie-Ange !! Fin décembre j’ai participé à deux swaps, et il y a eu comme qui dirait des soucis postaux, pour rester polie…. J’ai ainsi été lésée de deux colis swap, et de diverses bricoles commandées à distance et qui ne sont jamais arrivées jusqu’à moi…

    SN153904.JPG

    SN153905.JPG


    Certaines choses ont pu être remboursées, mais les colis perso, c’est toujours irrécupérable !

    Vous comprenez mon plaisir à l'ouverture de ce colis !

    Marie-Ange est un ange :)