Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

anna karina

  • Anna K. lit Paul E.

    Pin it!

    Un dimanche sans poésie, n’est pas un joli dimanche, n’est-ce pas ? Et de toute façon, il y a toujours une bonne raison d’en lire un, ou mieux encore, de l’entendre lu, divinement, par Anna Karina en l’occurrence.

    Quelques lignes parmi les plus belles, de Paul Eluard, tiré de Capitale de la Douleur, véritable Cor Cordium de la poésie à mes yeux.

    Cette lecture est tirée du film de Godard, Alphaville.


    Ta voix, tes yeux…
    Tes mains, tes lèvres…
    Nos silences, nos paroles…
    La lumière qui s’en va…
    La lumière qui revient.
    Un seul sourire pour nous deux.
    Par besoin de savoir,
    J’ai vu la nuit créer le jour sans que nous changions d’apparence.
    O bien aimé de tous,
    Et bien aimé d’un seul…
    Au silence de ta bouche
    A promis d’être heureuse.
    De loin en loin est la haine;
    De proche en proche est l’amour.
    Par la caresse,
    Nous sortons de notre enfance.
    Je vois de mieux en mieux la forme humaine
    Comme un dialogue d’amoureux,
    Le coeur n’a qu’une seule bouche.
    Toutes les choses au hasard,
    Tous les mots dits sans y penser
    Les sentiments à la dérive
    Les hommes tournent dans la ville.
    Le regard, la parole
    Et le fait que je t’aime.
    Tout est en mouvement.
    Il suffit d’avancer pour vivre,
    D’aller droit devant soi,Vers tous ceux que l’on aime
    J’allais vers toi, j’allais sans fin vers la lumière.
    Si tu souris, c’est pour mieux m’envahir
    Les rayons de tes bras entrouvaient le brouillard…

    anna.jpg

     

    karina.jpg


     

    alphaville.jpg


  • Echolalie jusqu'à la lie

    Pin it!

    Vous ne trouvez pas que les vitamines sont hors de prix ? Je dis ça, parce que je prends des compléments alimentaires, pour cause d’anémie (pauvre petite…) et ça coute un bras au long cours…

    Je fais des listes de vitamines à prendre, vous vous en doutez…. C’est que je suis toujours en train de faire mille choses à la fois (et toutes sont bien faites, je vous vois venir, langue de vipère ^^), des listes avec des noms aussi drôle que vitamine D, actiQ10 ou magné B6… On peut y voir une certaine poésie, non ? Non. Ou si, après tout… La poésie apothicaire de l’hypocondriaque blasée.

    Je refais ma playlist Youtube, qui n’est pas la même que ma playlist Deezer, elle-même différente de ma playlist Spotify, qui n’a rien à voir avec ma playlist Itunes. Et je lorgne de plus en plus sur Hype Machine… Dieu merci, j’ai fermé Last.fm et 8Tracks…. Pour l’instant. Par contre je suis de plus en plus tentée par Soundcloud. Je continue à enregistrer des lectures de poèmes ou de textes qui me plaisent, même si je n’en montre plus tellement ici… Je songe à les regrouper là-bas.

    Je fais des listes avec des titres de bouquins, des noms d’auteurs, des thèmes qui m’intéressent. Ça nous en fait des listes encore… Je m’y retrouve enfin un peu dans mes envies, mes anciennes lectures, mes relectures.

    Et du coup, j’avoue apprécier le principe des challenges littéraires : ça rappelle à mon souvenir des bouquins que j’aurais aimé lire, et qui ont disparu au fond d’une liste antédiluvienne.  J’ai pris un de mes jolis cahiers Hema pour noter la liste des challenges auxquels je me suis inscrite, les titres des ouvrages pouvant correspondre, et ma critique de ceux-ci. Au moins, je m’y retrouverais plus facilement.

    En parlant challenge, je publie mercredi un billet sur le challenge Daphné du Maurier… Il était temps, non : ) ?

    Je fais la liste des petites choses colorées qu’il me faut pour cet été, un peu de maquillage léger, quelques t-shirt, de nouveaux maillots de bains bien flashy. J’ai envie de tester de nouvelles crèmes de nuit, ma peau se lasse trop vite…

    Je fais des listes des femmes que je regarde avec des yeux presque amoureux, tant elles dégagent de la lumière et me fascinent. Je repense à Claudine Longet (oui, encore elle…) Michelle Phillips, Marina Tsvetaeva… Je finis par repenser combien j’ai été injuste, adolescente, avec Anna Karina. J’aimerais vous parler d’elles toutes un peu plus.

    J’ai loupé l’anniversaire de mon tumblr le 27 mars dernier, plus d’un an que j’ai développé là-bas un univers composé de tout ce que j’aime : des photos, des artistes, des poèmes, des extraits d’œuvres, parfois des textes de moi, tout ce qui m’aide à vivre et à être bien. Scotomisation c’est presque mon lieu préféré…

    J’ai aussi loupé l’anniversaire de ce blog-ci, ouvert le 18 mai 2008.  Pourtant j’aimerais organiser quelque chose, mais je m’y suis prise un peu tard. Je vais voir si je trouve quelques sponsors pour un partenariat, mais au pire, je ferais un petit truc pour vous remercier de votre présence ici. La date dépendra de la suite de mes investigations, mais je pense être prête pour septembre, difficilement avant.

    Enfin, je reviens sur mon idée de swap en couleur. Je vais publier un billet précisant l’objet, les règles et des dates de participations, mais je peux vous dire tout de suite qu’il s’agira de faire travailler son imagination autour de la couleur. J’espère que l’idée vous plaira, et qu’il y aura quelques participants ?

    Sinon, j'ai publié une recette sur Salade Océane : des verrines de crèmes de carambar.... C'est trèèèèès bon : )

     

     

    Et vous savez quoi ? Je suis de sacrément bonne humeur, au point que je vous colle sans remords quelques petits coeurs.

     

    coeurs.gif

    On pourra pas dire que je suis pas la plus gentille des blogueuses....