Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

automne

  • Automne

    L’automne et sa lumière particulière, c’est l’invitation parfaite aux promenades en foret. C’est amusant comme on aime refaire chaque année les mêmes promenades en foret de Fontainebleau ! J’avoue que je ne m’en lasse pas. C’est peut-être de voir les feuilles des arbres tomber petit à petit, d’imaginer les trésors de champignons cachés près de la mousse… je ne sais pas vraiment mais peu importe, ce qui est net c’est le plaisir familial renouvelé à ce petit rituel automnal ! Mon fils aime marcher dans les feuilles mortes, et jouer avec, et je dois dire que je suis comme lui ! C’est chouette de sentir les feuilles crisser sous les semelles de ses chaussures, surtout quand il s’agit de belles bottes en cuir, aux teintes tout aussi automnales que la forêt en ce moment.

     

    Botte-Wortmann-BOTTES--LCDNC-832979_350_A.jpg

     

    Mieux que des bottes de sept lieues, j’aime le cuir mordoré de ces cavalières Wortmann, classiques avec une petite touche d’originalité, pour les rendre encore plus appréciables à mes yeux !

    Alors, qui va chausser ses bottes et me rejoindre pour une promenade ?

  • J'habite loin de Brignoles (heureusement)

    Je regarde par l’entrebâillement de la porte, et je suis surprise (et heureuse), qu’il y ait encore du monde pour venir toquer ici.

    J’essaie de reprendre les bonnes habitudes, celles de la lecture, et puis de l’écriture surtout, parce que cela me manque.

    J’ai aimé mes vacances sans le net, c’était nécessaire et essentiel, parce que j’avais (et ai encore…) quelques projets à mener, et but à atteindre, et on a beau dire, le net est chronovore. Et il faut croire que je n’ai plus la flamme de la prime jeunesse, et que je me fatigue plus vite à courir d’une activité à l’autre !

    Je cours parfois juste dans ma tête :) vous connaissez cette manie, de réfléchir à trop de choses en même temps, ça fait un de ces bazar dans la tête, presque du brouillard parfois…

    Bon, sinon concrètement, j’ai changé de téléphone… J’ai lâchement abandonné mon BlackBerry contre un Iphone… Et je crois que c’est assez addictif comme objet (j’étais déjà amatrice d’Ipods en tout genre depuis des années, cela n’excuse rien, je sais…) Bref, j’aime bien ce téléphone, il est pratique et joli. Voilà pour l’applemania du jour.

    Par contre, moins amusant, c’est la perte définitive je crois, de mes photos de vacances de cet été. Mon APN ne répond plus, ne fonctionne plus, j’en suis toute marrie….

    Pour me changer les idées, je fais des listes (tiens donc ?), et notamment des listes d’expos que je voudrais voir, avec toi ?

    Je fais aussi des listes des livres de poche que je veux, chez Archipoche : ils ont le bon gout de rééditer des tas de romans « vintage », entre autre… j’ai déjà craqué pour des Dickens que je ne connaissais pas.

    Je fais aussi des listes de musique, et de séries à voir, ou revoir (on n’imagine pas le nombre de trucs ESSENTIELS à voir, si on en croit les sites spécialisés…), je me contente pour l’instant de découvrir Black Orphan, et de revoir des vieux Scrubs et Dream On.

    J’ai pu me procurer pas mal de livres de cette rentrée littéraire, rien ne m’a bouleversée encore, mais je vais entamer le récit de Boris Razon, Palladium, je sens que celui là va me remuer… On en reparle ?

    Sinon, j’ai évidemment envie de manteau, de chaussures et de foulards (mon obsession en ce moment...)

    Envie aussi de refaire un swap, mais sur quel thème ? Des idées, des envies ?

    On peut dire que ça va un peu, je crois :)

     

    1.6.gif


  • Week (ness) (jeux de mots inapproprié)

    C’est une semaine à projeter dans l’avenir, une semaine à imaginer un futur, tout proche, joli et simple. La simplicité qu’autorise l’amour du détail.

    Le proverbe dit que le diable est dans les détails. Je n’ai jamais compris cette expression. Pour moi, le bonheur, Dieu, la vie, la vérité, c’est cela qu’on trouve dans les détails.

    C’est une semaine à faire la liste de la liste de mes envies, celle des détails les plus invisibles, la liste des moments favoris et des mots doux les plus répétés.

    Il y a aussi les listes plus terre à terre, moins poétiques mais indispensables aussi.

    La liste des séries  reprendre, celle des vieux films à revoir.

    La liste des livres à lire, et celle des challenges à honorer.

    La liste des chansons que j’ai bien aimé et celles que je voudrais partager avec vous.

    Et puis, plaisir ultime, rayer de ses listes ce qui a été vu lu, raconté et partagé.

    Chaque moment est un détail précieux, propre à embellir une journée sans intérêt particulier. Il s’agit de viser la lune : comment décrocher un sourire par jour, au moins.

    Parfois, cela tient à un mot, un regard.

    Parfois, c’est une touche de couleur aux pieds, qui rend octobre moins morose.


    SN156319.JPG

    Escarpins bleus et rouges Unisa - Escarpins jaunes Studio TMLS Malpensa


  • Eau, tonne

    Hier on a vraiment senti le changement de saison, le froid, le vent, une petite pluie fine…. De quoi écourter la promenade et donner envie de se réfugier au chaud, avec un thé chaud et une petite laine.

    Hier j’ai retrouvé le plaisir de s’emmitoufler dans un gilet bien chaud, à grosses mailles, du genre de ceux que je ne saurais jamais tricoter moi-même.

    L’automne est là, les feuilles tombent (et se ramassent à la pelle) et un (autre) poète en parle si bien :

    Automne malade et adoré
    Tu mourras quand l’ouragan soufflera dans les roseraies
    Quand il aura neigé
    Dans les vergers

    Pauvre automne
    Meurs en blancheur et en richesse
    De neige et de fruits mûrs
    Au fond du ciel
    Des éperviers planent
    Sur les nixes nicettes aux cheveux verts et naines
    Qui n’ont jamais aimé

    Aux lisières lointaines
    Les cerfs ont bramé

    Et que j’aime ô saison que j’aime tes rumeurs
    Les fruits tombant sans qu’on les cueille
    Le vent et la forêt qui pleurent
    Toutes leurs larmes en automne feuille à feuille
    Les feuilles
    Qu’on foule
    Un train
    Qui roule
    La vie
    S’écoule

    Guillaume Apollinaire, Alcools, 1913

    Je vous laisse, et je retourne à mon dimanche, emmitouflée et contente :)

    1.3.gif


  • Sweet november

    Novembre est entamé, il fait froid, gris, c’est franchement lugubre ce temps ! Bon, le fait est que j’aime bien l’automne et l’hiver, mais là bizarrement ça m’est un peu tombé dessus, comme si j’étais mal préparée.

    Le week-end s’est passé couleur citrouille et au bon gout de bonbons de toutes sortes, bref un week-end pas trop mal.

    Janine Devost - Automne - Fauré

     

    Je ne sais pas pour vous, mais il y a comme une atmosphère douce et agréable qui s’installe. Je me sens dans de très bonnes dispositions, avec des envies nouvelles, un regain d’énergie et de la volonté, surtout de la volonté…

    Je me retrouve avec un certain nombre de chose à faire, qui vont m’occuper les jours prochains :

     

    • répondre à vos commentaire d’abord, j’ai pris un peu de retard !
    • réfléchir à mes envies d’écritures pour les billets suivants : trop d’idées tuent la production !
    • mettre à jour ma blogroll : il y a tant de nouveaux blogs que je lis, et d’autres avec qui les liens se distendent, hélas…

     

    Ce n’est pas tout, mais c’est déjà beaucoup pour le moment.

     

    Vous ai-je signalé que j’avais ouvert un blog culinaire ? Non ? Si ? En tout état de cause, j’avais envie d’un espace où parler un peu plus régulièrement de bouffe, cuisine, gourmandises, livres de recettes etc.….

    Si ça vous dit de me rendre visite, c’est là : http://saladeoceane.hautetfort.com/

     

    J’espère l’enrichir de manière personnelle. Ce n’est pas un blog de spécialiste, mais simplement mes aventures avec la bouffe sous toutes ses formes !

     

    Sinon, on se retrouve ici demain !