Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

inès de la fressange

  • La Parisienne - Inès de la Fressange

    Pin it!

    Inès de la Fressange est une belle femme, élégante et au fait des codes les plus subtiles de la mode. C’est avec un a priori positif que je me suis penchée sur son ouvrage, La Parisienne. C’est une sorte de guide de l’élégance parisienne pour tous les jours.


    Le résumé de l’éditeur nous en dit plus : « Quels sont les secrets du chic de la Parisienne ?
    Inès de la Fressange livre toutes ses astuces de style, beauté, déco, ses adresses préférées et les bonnes attitudes à adopter dans ce carnet très gai écrit avec la complicité de Sophie Gachet, journaliste à ELLE.
    Les photos et les dessins sont réalisés par Inès et sa fille Nine d'Urso joue le modèle sous l'œil du photographe Benoît Peverelli. Les modes passent, Inès reste ! »


    C’est un livre qui ne se raconte pas vraiment, mais essayons quand même.
    L’ouvrage se divise en sept parties.


    Mode in Paris : c’est la plus grosse partie, normal. J’ai adoré. On y trouve pêle-mêle des conseils pour avoir un placard avec des essentiels, des basiques de bons gouts, les quelques chaussures indispensables à avoir, comment s’habiller pour tel événement, comment trouver son style, celui qui nous va bien, et bien sûr quelques adresses toujours chics et sûres. Du maillot de bain au manteau, en passant par la petite robe, les bijoux, les sacs et autres accessoires, on nous détaille des façons de les porter, décalées, élégantes, sobres, toujours du plus beau chic parisien. Et on apprend les merveilles qu’il est possible de combiner avec un jeans, un chemisier blanc et une paire de chaussures.


    La belle de Paris : La partie beauté du guide, avec des conseils pour établir sa routine soins et beauté personnalisée, là encore on fait le point sur les essentiels de la salle de bains et du vanity. J’ai aimé les conseils qui font la part belle à une hygiène de vie et d’esprit, plus qu’aux produits de beauté en eux-mêmes, même si ensuite on nous en conseille quelques uns.


    La parisienne d’intérieur : quelques pages de conseils pour embellir son intérieur, des idées déco et de bonnes adresses. Là encore des idées simples à réaliser chez soi, comme le fait de joliment encadrer les dessins de nos enfants, ou privilégier de jolies boites sobres pour ranger le petit bazar. Des choses simples, mais auxquelles on ne pense pas toujours.


    Paname food : là, nous avons d’abord quelques conseils pour recevoir chez soi sans stress, ses copains ou un amoureux, puis quelques bonnes adresses pour un verre ou un diner. Pas inutile, quand on ne sait jamais où sortir…


    Parisienne attitude : là, c’est assez savoureux, c’est un chapitre qui décortique quelques attitudes bien parisiennes, tout en donnant de chouettes secrets, à partager ou pas :)


    Paris pour petits : comme son nom l’indique, pour les petits, des adresses fashion, des lieux de sorties pour les amuser le dimanche, et quelques conseils pour habiller nos enfants du dernier chic.


    Un lit à Paris : dernier chapitre, où l’on découvre quelques beaux hôtels, de belles enseignes, de caractères, avec chacune son charme !


    En bref, j’aime énormément ce guide, que je feuillète de temps à autres par plaisir, sans but précis. Parfois j’y trouve la réponse à une question que je me posais quelque temps auparavant.


    C’est un joli cadeau à faire à n’importe quelle femme, puisque cette parisienne qui donne son titre à l’ouvrage est avant tout la métaphore d’une femme de bon gout, élégante et sobre, qui prend soin de son apparence et de son cerveau, qui sait que la beauté n’est rien sans une certaine élégance des intentions et de l’attitude.
    Et sincèrement, même si pas mal des adresses indiquées sont onéreuses et pas forcément accessibles à toutes, cela s’accompagne de véritables conseils qui permettent d’interpréter au quotidien cette élégance toute parisienne.
    Cool, non :) ?

    La Parisienne - Inès de la Fressange avec Sophie Gachet

    Flammarion - Dans les 25€

    ines.jpg

    SN155002.JPG

    SN155004.JPG

     

    Par ailleurs, j'avais acquis cette ouvrage dans l'idée de participer au challenge de l' Irrégulière, Read Me I'm Fashion.

    inès de la fressange,la parisienne,guide de mode,élégance,beauté,style,éditions flammarion


  • Le billet futile du mois

    Pin it!

    Un billet qui ne sera pas très bavard, juste quelques photos de petites choses récemment acquises…

     

    SN154487.JPG

    J'ai ressenti un manque de vernis. Et d'autres bidules aussi. Ce qui est pénible avec le maquillage, c'est qu'il faut souvent en racheter. Trop dommage..... Avec du Mavala, Agnès B. Nivéa, Gemay, et Lancôme inside.

     

    SN154489.JPG

    Je revendique mon côté noeud-noeud...

     

    SN154490.JPG

    Des rayures, genre Inès de la Fressange 1986, ou un truc du genre....

     

    SN154497.JPG

    Des pois, genre j'ai pas peur de mettre des vestes avec des pois dessus, c'est mon côté Damien Hirst du pauvre (j'accepte d'enlever la veste si tu m'offre un Spot Painting de Hirst..)


     

    SN154499.JPG

    Une robe : en vrai elle est jolie, on ne voit pas la dentelle ajourée en bas, c'est dommage...


     

    SN154501.JPG

    Une théière, et des mugs en fine porcelaine, payés une misère, dans une boutique qui destockait. Genre 10€ au lieu de 95 pour la théière et 5€ par mug au lieu de 25, et je m'en fiche royalement que ce soit dépareillé, je préfère même !

     

    SN154504.JPG

    Une crème de jour bio, pour tester (je ne suis pas très bio pour ça...) et pour alterner avec la crème Orlane ( dont le renouvellement trimestrielle nécessite la vente d'un rein au marché noir...)

     

    SN154506.JPG

    Une jolie boite en carton, et des rouleaux de masking tape de toutes les couleurs.

     

     

    SN154507.JPG

    Des cartes, de toutes les couleurs, parce que j'aime ça... Des étiquettes pour classer mes documents, et bien sûr, des Moleskines, dans des tons violets pour cette fois !

     

    Si ce billet ne t'a pas piqué les yeux, et que comme moi tu aimes la couleur, reviens vite, il y aura enfin l'explication du futur swap couleurs.