Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

shopping

  • C'est mardi, c'est fatrasie aussi

    Pin it!

    Qui aurait cru qu’on pouvait autant manger, ne rien faire, à part manger, glander, et manger aussi ?

    Je ne vais pas être très ordonnée aujourd’hui, quoiqu’on s’en fiche, non ?

    Donc on a mangé. Oui, mais pas que…

    En fait on a été raisonnable, même je trouve, chez nous…

    Certes, les cloches sont passées, et la récolte a été bonne :

    chocolat.JPG


    On a fait un sort à une petite boite d’un délicieux foie gras bio qui passait par là…

     

    foiegras.JPG


    Ce fut un week-end dédié au plaisir et à la glandouille (oui, c’était plus de la glandouille que du farniente, la différence est subtile, mais je te prie de la noter…)

    Prendre son temps permet de faire plus de choses finalement… je me suis fait plaisir à ranger toutes mes affaires de papeterie courante, les enveloppes, le papier à lettre, les timbres, dans une jolie boite dédiée. J’ai fait pareil pour les moules à pâtisserie…. Oui, comme je me suis sérieusement lancée en cuisine, il faut un peu d’ordre, et d’ustensiles… Sans déc’ ça prend de la place ces trucs si on n’y prend garde…

    J’ai eu la bonne surprise de trouver une de mes vieilles séries favorites en streaming, elle s’appelle Action, elle met en scène un producteur qui porte bien son nom, Peter Dragon, une merveille de cynisme et d’humour, qui n’a pas connu le succès mérité. En parlant de série, j’ai aussi plongé dans le bain de Community. Il faut bien que je patiente entre deux épisodes de Glee…

    J’ai adoré me parfumer avec Amande Persane, gagné chez les Ménagères. Ça sent bon, ça me rappelle un peu l’école, cette odeur d’amande un peu amère…

    Il faudrait que je fasse une petite, toute petite liste d’indispensables pour cet été, en terme de maquillage. J’ai changé de crème de jour récemment, et c’est vraiment un miracle pour la peau. Du coup, je songe à harmoniser avec la crème de nuit, et modifier un peu ma façon de me maquiller. Même si de ce côté j’ai toujours fait dans la légèreté : le maquillage « pot de peinture » ce n’est pas mon truc (c’est le truc de quelqu’un ??)

    Je peux vous avouer un truc ? Je suis tombé sur une pub avec Alessandra Sublet, pour une crème de jour justement. La crème, on s’en fiche, mais je me suis rendue compte que je ne supportais pas cette pauvre Alessandra, c’est épidermique : je la vois, ça m’énerve. Je ne me l’explique pas. En tout cas, je suis contente qu’elle ne vienne plus « pourrir » à son insu mes dimanche matin sur France Inter… Ô joie…

    Autre liste à prévoir, du shopping pour le petit essentiellement. Ses vêtements rapetisse à une vitesse, c’en est indécent… J’adore lui choisir ses petites fringues, avec de la couleur, des imprimés, c’est chouette de l’habiller, un vrai jeu ! Quant à moi, il me faut juste quelques robes, hum.

    La semaine s’annonce chaude, et encore plus agréable raccourcie du lundi fatal : je vous la souhaite heureuse et enjouée !

    Si tout va bien, je réponds à vos commentaires dans la journée !

     

    Bonus track :    un livre culinaire différent à découvrir par ici.

                            Mon  avis sur l’affaire Cassez par là.

  • Corvée shopping

    Pin it!

     

    Donc je devais vous parler shopping.

     

    Le fait est que je suis devenue de plus en plus éclectique niveaux spot shopping : notez là un vocabulaire trendy, afin de coller au sujet.

    Là où ça va être moins trendy tout de suite, c’est quand je vous aurais dit où j’ai fait mes nouvelles acquisitions : Monoprix et Carrefour.

    Et si vous avez bonne mémoire, ce n’est pas la première fois. Je persiste.

     

    Il faut dire que faire les courses c’est une vraie corvée pour moi. Alors s’il y a moyen d’adoucir cette corvée, je prends.

     

    Bref, passons aux faits.

     

    En allant chez Monoprix prendre quelques des œufs et du thé Kusmi, je suis tombée sur leurs soldes. Ils savent y faire en matière de soldes chez Monop’ : ils sont déjà à -70 % sur certains articles, dont ceux-ci :

     

    m_SN151973.JPG

    Qui n'a besoin d'un galurin par ces chaleurs de ouf ??

     

     

    m_SN151974.JPG

    On ne voit pas bien, mais l'arrière du talon est gris.

     

    Respectivement 8 et 7 €. Moins chers que mon thé (faut aussi qu’on parle thé, un peu plus tard !) et très jolis, non ??

     

    Et ensuite la corvée bimensuelle des courses chez Carrouf’, l’horreur, je n’aime pas le monde, je n’aime pas piétiner des heures pour trouver mes produits puis faire la queue…

    Mais j’aime bien ça :

    m_SN151949.JPG

    Une petite robe chemise blanche, bien coupée, mignonne, 11 €, que des qualités.

     

     

    Et puis merde demain c’est mon anniversaire, alors quoi je le vaux bien non ??

  • En mode gros blaireau

    Pin it!

    Il y aune chose qu’on ne peut pas reprocher aux gros blaireaux, c’est l’inaction. Hélas.

    Ainsi de notre Bien-Aimé dirigeant, notre Phare lumineux, notre boussole suprême.

    Nico le Cador n’est jamais en reste pour les excuses bidon, les arguments à 2 balles.

    La Gros Blair’ attitude c’est un art chez lui, une recherche de tout les instants. Le mépris des conventions et l’arrogance du verbe sont devenu un classique chez ce type. Je ne vous ferai pas un best-of des conneries présidentielles, on y passerait l’année.

     

    On va juste se concentrer sur les quelques jours passés, en essayant de rester calme : il faut dire que j’ai tendance à vite adopter un vocabulaire peu amène dès qu’on parle de lui.

    L’affaire des attentats de Karachi est remontée à la surface récemment, dans des circonstances assez difficiles, qui viennent en tout cas mettre en cause les personnalités politiques de l’époque dont notre grand conducator.

    Là ou un homme un tant sois peu conscient de sa position et de l’honneur de son rang aurait au mieux démissionné (ah je rêve !!) au pire balayé ces propos d’un pudique « je fais confiance à la justice de mon pays », le notre se fend de propos gênés, outrés, rigolards et pour tout dire, assez crétins !

     

     

    « La douleur des familles, des trucs comme ça », et oui, c’est là qu’on comprend que la lecture de classiques tel que la Princesse de Clèves permet d’acquérir un minimum de vocabulaire. Et le champ lexical français est grand qui permet un choix précieux pour évoquer cette douleur des familles, ces questions qui doivent les hanter, et qui n’attendent qu’une chose, une raison à leur deuil, un éclaircissement, une réponse.

    Le manque de classe à ce niveau là ça devient pathétique. S’il est réconfortant de se moquer de Bush, puis de Berlusconi, regarder notre dirigeant devient une honte, un calvaire.

    Autre saillie de Nico, cette fois à propos du travail du dimanche. C’est une question importante, qui mérite un débat, et la mise en perspective des enjeux économiques et sociaux : quelles garanties salariales, de volontariat, quelles compensations, quel encadrement, bref il y aurait beaucoup à dire !

    Mais Nico lui il a un argument de choc, une évidence qui balaient toutes les autres :

     

    Michelle O. a presque eue du mal à faire son juste shopping ! Bordel, la First Lady elle attendait que ça en venant à Paris, faire son Shopping comme toute greluche qui se respecte, et nous, chiant salarié français, fainéant, on a failli l’en empêcher ! Mais que fait l’armée !

    Je passe sur la réduction qu’il fait de cette visite américaine, en ne retenant que cette anecdote pour nous la ressortir de manière fumeuse, je passe sur l’association de pensée femme=shopping ; il n’a peur de rien. Il nous fait du Poujadisme d’élite. Vous savez Pierre Poujade, ce gars surfait sur un créneau simple : les vrais problèmes des petits commerçants et des petites gens. Nico lui il veut nous faire pleurer sur les nos Amis les Riches qui ne peuvent faire leur shopping à tout heure du jour et de la nuit !

    Le travail du dimanche nécessite un véritable travail de réflexion, et pas juste une bataille d’anecdote et de phrases à l’emporte pièce. Mais c’est certainement trop en demander.

    Bon, mes chouchous, plus tard on causera shopping, aussi, mais shopping du samedi en solde !

  • AHHHHHHHHHHH!!!!!!

    Pin it!

    soldes.jpg C'est les soldes !!!!!!!

     

    Je suis au travail ! Je vais hurler de désespoir !!!! j'exagère un peu, d'autant que je detèste faire l'ouverture des soldes, mais je sens que tout ce que j'ai minutieusement repéré ,n'existera plus dans ma taille, ou dans LE coloris, quand je sortirai du bureau ! M'en fout, à 16h, je m'en vais, et je n'irai que dans les boutiques listées et repérées!

     

     

    boites.jpg

     

     

     

     

    En attendant, un peu de Circus, avant la foire d'empoigne !

    (comment ça je l'aime beaucoup ce titre ! Pffff...)


     

     

    Bilan (positif j'espère) des courses dès que possible !

  • Frustration et shopping

    Pin it!

     

    200132408-001.jpg

    Plus il fait chaud et moins j'ai d'appétit. Encore heureux quand je vois mon état de frustration!! Je suis là, à me motiver jours après jours, avec en tête un objectif tout à fait raisonnable et atteignable, et pourtant ça semble une difficulté insurmontable !

    Le pouvoir de la psyché est un mystère pour moi, je sais que je fais les choses au mieux, je mange à ma faim et pour autant je me sens en manque. Comme si nos habitudes sous cet hémisphère de surconsommer dans tous les domaines m’avaient marqué.

    Bref, je perds un peu de poids, c’est galère mais ça marche. J’ai commencé par supprimer toutes les formes de grignotage, essentiellement du sucré me concernant. Une vraie addict au sucre je vous dis. Après le plus pénible c’est les journées au taf, entre les collègues qui ont les tiroirs remplies de tagada, granola et autre friandises, le resto du midi, la tentation prend toutes les formes possibles !

    Le seul moyen de se délivrer d’une tentation, c’est d’y céder, c’est ce que dit Oscar Wilde ; oui mais je ne peux pas ! Alors je cède à d’autres sirènes, celles de Sarenza, du Bazar Parizien ou de FashionShopping ! Je vous montrerai mes acquisitions en détail plus tard bien sûr, mais je peux vous dire que cela remplace bien l’appel  du Kinder du fond du placard.

    Au programme il y aura des chaussures bien sur, des petits hauts originaux et de l’accessoire aussi !

    En attendant je me remotive : mais c’est sûr je vais y arriver !