Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Billet garanti sans jeans et sans Duflot

    Pin it!

    C’est vendredi, et certains sont peut-être en week-end prolongé depuis mercredi soir, en tout cas, l’absence de soleil ne nous fera rien regretter de cette semaine raccourcie. En mai fais ce qu’il te plait, tant que tu as un parapluie, en somme… Mais cela ne nous empêche pas d’être bien, n’est-ce pas !

    Cette semaine, j’ai parlé de ma passion des théières et autres tasses à thé, et on m’a demandé des photos, voici donc quelques unes de mes théières préférées, je vous en présenterai d’autres à l’occasion, c’est promis.

    Quelques théières en fonte :

    SN155753.JPG

     

    Quelques autres en porcelaine :

    SN155754.JPG


    J’essaie de prendre en photo les autres dès que possible, si ça vous intéresse vraiment.

    Cette semaine j’ai adoré revoir la cérémonie de passation de pouvoirs présidentiels. Je n’ai jamais caché ici mon mépris pour l’ancien président Sarkozy, sa vulgarité à tout propos, sa politique catastrophique et ses propos racistes et orduriers qui ont émaillés sa campagne les deux derniers mois. Je suis heureuse que l’on ait plus à supporter les argumentations racistes et fausses de Guéant, Guaino, Morano, Estrosi, Luca et compagnie. C’est un réel soulagement.

    Par contre, j’ai été navrée et choquée de voir certaines personnes que je pouvais estimer, ne pas s’offusquer notamment des discours de Cernay, de Longjumeau, de Toulon, truffés de propos qui auraient envoyé Le Pen au tribunal, et qui n’ont pas choqué les électeurs et sympathisants UMP. Alors oui je suis pour le débat mais quand celui-ci ne sert qu’a cautionner de telles horreurs, je suis triste et déçue, et je comprends qu’on puisse en vouloir à des gens qu’on aimait bien de ne pas s’éloigner et prendre position contre ces propos racistes. Voilà, et ceux qui ne comprennent pas, je les invite à relire les discours de Sarkozy, que je viens d’énumérer, on ne pourra pas m’accuser de mal comprendre ou d’interpréter. Notez, que cette ligne nauséabonde semble être toujours à l’actualité pour l’UMP : c’est déplorable.

    Bref, et pour finir sur ce sujet, voici un générique de fin de quinquennat assez bien fait, que l’on doit à @humourdedroite :

    Cette semaine, malgré le temps pluvieux, j’ai trouvé à craquer pour des couleurs flashys chez H&M, sous forme de jupe et de pochettes :

    SN155722.JPG

    SN155723.JPG


    Pour tout dire, ça date d’un peu plus en arrière que cette semaine, mais je n’ai pas eu l’occasion de vous en parler avant ! J’aime toujours autant les couleurs vives et gaies (ce qui me ramène à ce fameux swap qui me trotte en tête depuis, pffffiou…)

    Cette semaine j’ai adoré reprendre le chemin de mon petit bureau, et du blog par la même occasion, en savourant une délicieuse tasse de café, dans un mug personnalisé, merci @JenniferCdit et Maison du Café qui ont pensé à moi <3 !

    SN155654.JPG

    SN155655.JPG

    Ce qui me fait penser que l’amoureuse du café filtre que je suis, songe à céder pour une machine à dosette, type Senso, qu’en pensez-vous ?

    Cette semaine, j’ai découvert que Monoprix n’en finirait pas de me tenter avec ses collections de vêtements ! J’en parle quelquefois ici, Monoprix fait des merveilles, notamment pour les enfants, et j’adore y habiller mon petit garçon, dans des modèles trendy et colorés, qui le rendent encore plus adorable à mes yeux de mamans gaga.. Mais Monop’ c’est aussi des fringues pour les femmes, et je vous ai déjà montré ici quelques unes de ces jolies robes shoppées chez eux à petit prix.

    Habitué des collaborations avec de grands noms du prêt-à-porter, Monop’ fait aussi appel à des jeunes talents, et cette semaine j’ai pu découvrir le fruit de leur dernière collaboration, avec Créative Handicraft une entreprise sociale qui se bat pour aider des femmes en grande difficulté des bidonvilles de Bombay. Vous dire si cela m’a touché. Cela donne Venus et Judes, une très jolie collection, disponible depuis le 16 mai dans votre Monoprix. Et juste après vous trouverez le vernis Essie qui s’accordera pile poil avec cette jupe par exemple :

    a.png


    Les accessoires sont un avant-gout de cet été qui se fait attendre…

    b.png


    Les enfants ne sont pas oubliés : du lumineux pour leur petit vestiaire aussi !

    c.png


    J’aime l’esprit de cette collection : simple, bien coupée, pratique, jolie, tendance et du fun pour tout le monde, avec en prime le soutien à une belle initiative sociale, de celle que j’aime <3 Oui j’ai envie de mettre des petits cœurs partout, c’est de circonstance !

    J’espère que le reste du week-end sera tout aussi lumineux pour vous, paix et amour sur vos têtes étoilées !

     

  • Je dis citation

    Pin it!

    Qu’on est long avant d’oser être soi. Ce n’est pas qu’on soit soi très tard, non, c’est bien ce que je dis, il faut beaucoup de temps avant de se décider à se montrer tel qu’on est, délivré du souci de ce qui est admiré et qu’avant on cherchait naïvement à imiter, se forçant à le trouver bien, malgré la secrète différence que l’on en sentait avec soi. 

    Paul LÉAUTAUD

  • Passation de pouvoirs en cuisine et en tête

    Pin it!

    Hier, Carlos Fuentes est mort. Je l’avais découvert avec Christophe et son œuf, à une période de ma vie où, m’éloignant de plus en plus de la littérature contemporaine française, je ne trouvais mon plaisir que dans les auteurs japonais, italiens, espagnols, britanniques, sud-américains… Des années de folles découvertes de tout un univers littéraire, avec au milieu des perles comme Fuentes. Je n’aime pas que les écrivains que j’aime meurent. C’est comme ça. La vie passe.

    Hier, j’ai retrouvé une jolie robe achetée vite fait alors que je faisais diverses courses avec mon fils, la redécouvrir comme ça, c’était un nouveau plaisir. Quoique, avec ce temps de m%** je me demande quand je pourrais la mettre.

    Hier, j’ai regardé mes théières, alignées sagement, je me suis rendue compte de la joie qu’elles m’apportaient, juste par le regard, comme un apaisement, avant même de servir le thé, dans une cérémonie que je veux de plus en plus précise et apaisante justement.

    Hier, j’ai appris le nom de notre nouveau Premier Ministre, et j’au revu en tête mes années nantaises. Je me suis rappelée des victoires et des défaites, des joies et des larmes, des trahisons aussi. J’ai repensé à Sandrine B. puis à Gildas L. et Sébastien, Stéphane, Agnès, Emilie, les autres… Plus que tout j’ai pensé à Richard D. celui que peut-être tout le monde à oublié, celui que l’oubli a brisé, et je me demande ce qu’il penserait aujourd’hui. Certainement il serait heureux, joyeux, content de la mission accomplie, avec ou sans lui.

    Hier, je me suis dit que j’avais envie de vacances, oui, moi qui n’aime pas les vacances « classiques », j’ai envie de retrouver ce plaisir simple et parfait.

    Hier je me suis rendue compte que je faisais des anaphores bien avant que cela soit dans les journaux, puis je me suis dit que tout cela ne valait pas le O.P.I.  Bastille my Heart :)

    nlf17---bastille-my-heart.jpg


  • L'hiver, la volga retient ses petits (Merci Vernon)

    Pin it!

    Difficile de retrouver le chemin de ces lieux.

    Ou plutôt, difficile de savoir quoi et comment écrire. La force de l’habitude aide bien, mais quand on a changé cette habitude pour une autre, revenir écrire ici parait moins simple.

    Non pas qu’il n’y ai rien  à partager, bien au contraire mille billets se sont écrits dans ma tête…

    Alors quoi ? Juste la question lancinante du pour quoi, pour quel but, quelle satisfaction personnelle ?

    La question du partage par l’écriture  n’est pas vue par tous de la même façon. La manière que j’ai trouvé d’y répondre, est d’arrêter de me poser cette question, de me demander cde qui plaira, ne plaira pas. Revenir ici, et faire à ma manière, montrer ce que j’aime, parler de ce qui me déplait, après tout, je reste ma première lectrice :)

    Et puis j’aime le joli mois de mai, le mois des pivoines et des victoires.

     

    mai.gif


    PS : pour les titres qui ne veulent rien dire, voyez ça avec Boris Vian.