Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

podcast

  • Blason de la loutre - Tentatives poétiques #3

    Pin it!


    podcast

    Paul Eluard - André Breton - Moi


    Bonne écoute :)

     

    AB.jpg

    André Breton

     

    PA.jpg

    Paul Eluard

  • Marcel et la méoire - Tentatives poétiques #2

    Pin it!

    Pas de chronique à proprement parler (je cède vite aux échecs.) Juste un poème lu parce que je me souviens du ciel, de la nuit, des étoiles, et que le temps passe trop vite.


    podcast

    Marcel Proust - Moi

     

     

    Sinon, vous pouvez encore vous inscrire au swap couleurs (inscriptions jusqu'au 8 février) détails en cliquant sur la vignette.

    Couleurs.jpg

  • Baudelaire, en dictame

    Pin it!

    Une pause poétique, avec le grand Charles, non pas De Gaulle, l' autre grand Charles, Baudelaire...

    Prenons le temps d'une lecture, ou d'une écoute, c'est comme il vous plaira.

    Dès que j'aurai un peu plus de temps devant moi, je prendrais la peine de rédiger des notes un peu plus travaillées, plus fouillées, pour vous parler de mes poètes favoris.

    Pour ce jour, je me contente de vous en vous lire un peu :)


    podcast

    Parfum Exotique

    Quand, les deux yeux fermés, en un soir chaud d'automne,
    Je respire l'odeur de ton sein chaleureux,
    Je vois se dérouler des rivages heureux
    Qu'éblouissent les feux d'un soleil monotone ;

    Une île paresseuse où la nature donne
    Des arbres singuliers et des fruits savoureux ;
    Des hommes dont le corps est mince et vigoureux,
    Et des femmes dont l'oeil par sa franchise étonne.

    Guidé par ton odeur vers de charmants climats,
    Je vois un port rempli de voiles et de mâts
    Encor tout fatigués par la vague marine,

    Pendant que le parfum des verts tamariniers,
    Qui circule dans l'air et m'enfle la narine,
    Se mêle dans mon âme au chant des mariniers.




    podcast

    Ciel Brouillé

    On dirait ton regard d'une vapeur couvert ;
    Ton oeil mystérieux (est-il bleu, gris ou vert ?)
    Alternativement tendre, rêveur, cruel,
    Réfléchit l'indolence et la pâleur du ciel.

    Tu rappelles ces jours blancs, tièdes et voilés,
    Qui font se fondre en pleurs les coeurs ensorcelés,
    Quand, agités d'un mal inconnu qui les tord,
    Les nerfs trop éveillés raillent l'esprit qui dort.

    Tu ressembles parfois à ces beaux horizons
    Qu'allument les soleils des brumeuses saisons...
    Comme tu resplendis, paysage mouillé
    Qu'enflamment les rayons tombant d'un ciel brouillé !

    Ô femme dangereuse, ô séduisants climats !
    Adorerai-je aussi ta neige et vos frimas,
    Et saurai-je tirer de l'implacable hiver
    Des plaisirs plus aigus que la glace et le fer ?