Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • La petite Aurélie Filippetti devrait se cultiver un peu

    Pin it!

    Entre deux magazines « féminins » ou littéraire, je lis aussi d’autres genres de revues, philosophie, musique, actu diverse, art. Pourquoi choisir ? Si on excepte les news magazines de plus en plus piètre et politiquement racoleurs, on peut facilement trouver son bonheur.

    Que connaît-on de plus agréable que la lecture d’un magazine, une tasse de thé (voire de café pour les audacieux !) à la main ?

    Bref, lisons !

    Beaux-Arts Magazine, c’est typiquement le mag qui sait me guérir d’une de mes frustrations. J’aime l’art, sous toutes ses formes, et il n’y a pas assez de temps en ca bas monde pour courir toutes les expositions de par le monde.

    SN156481.JPG


    Et je ne vous parle pas de ma frustration quant à en posséder certaine, parmi mes œuvres favorites (mais ceci est un autre débat…) Mais revenons à Beaux-Arts Magazine, qui inaugure une nouvelle formule en ce mois de décembre. Comme toujours j’en ai aimé la lecture, d’autant qu’il s’agit d’un spécial Dali (et devinez qui va se précipiter à Beaubourg admirer le Maitre :) ?)  Le dossier est riche, complet, et est un excellent préambule à l’exposition. Je ne peux que vous en conseiller la lecture.

    SN156485.JPG


    Il y a également un très chouette dossier sur le mois de la photo, avec un point de vue intéressant sur ce qui constitue un chef d’œuvre en la matière. Laissez-moi vous dire que la simple vue d’une superbe photo de Nijinski a rendu pour moi ce numéro parfait.

    SN156486.JPG


    On pourra lire aussi tout un dossier autour de la polémique du moment, la suppression de Monumenta par cette crétine Aurélie Filippetti.  Quand je pense à ce qui était prévu pour 2013, je suis encore très en colère contre elle. Je vous avais parlé du Monumenta de Buren, j’avais beaucoup aimé, ainsi que le travail de Boltanski pour l’année 2010. J’avais raté Anish Kapoor en 2011 hélas. Bref, voilà un moment exceptionnel d’art qui semble devoir se terminer pour ne pas avoir l’heur de plaire à Aurélie Filippetti. S’il y a pourtant quelque chose qui fait beaucoup pour le rayonnement de la Culture (le ministère de la petite Aurélie..) c’est ce genre d’exposition, qui draine une foule du monde entier, sans compter les scolaires français. J’espère que cette fin programmée trouvera un rebondissement heureux et qu’on pourra voir le travail proposé par Emilia et Ilya Kabakov pour 2013.

    En attendant, je me console avec mon magazine, et bientôt Dali !

    (Et il faudra que je vous parle d’Edward Hopper !)

  • Un peu d' Oscar Wilde, un peu de Daria, un peu de gif...

    Pin it!

    La citation du jour m’a été inspirée par quelques « ragots » de couloirs, au travail, cette semaine.  Des réflexions entre femmes souvent, avouons-le hélas, sur ce que sont censé être les gens, suivant leur apparence, leurs vêtements, leur coiffure…

    clich%C3%A9s.gif


    Il y a donc des gens capables d’évaluer l’intelligence, le mode de vie, la sensibilité et le talent d’un être, rien qu’à ses fringues ou à sa tête.

    Quel talent...

    J’ai du mal avec ce côté sombre de la vie de bureau, ces jugements à l’emporte pièce, ces conclusions hâtives.

    Quoique cela ne soit pas propre au monde du travail…

    Pour finir, une petite citation, une vraie, de notre cher Oscar Wilde :

    «  Il ne faut pas se fier aux apparences. Beaucoup de gens n'ont pas l'air aussi bête qu'ils ne le sont réellement. »

  • Difficult to shoes (à peu près)

    Pin it!

    Aujourd’hui, billet hautement indispensable parce que futile.

    Rien à dire de spécial, si ce n’est que voici quelque chose de joli à regarder :)  Quelque chose qui embellit les pieds, qui embellit la journée (je suis peu de choses parfois…)

    Shoes.jpg

    Je ne connaissais pas Spartoo, la rencontre n’en est que plus agréable, avec toutes ces couleurs !

    Je ne sais pas vous, mais moi la simple vue d’une paire d’escarpins avec un nœud, me rend parfaitement contente.

    Belle journée chez vous :)

  • Il y a...

    Pin it!

    Il y a la voix de Tcheky Karyo dont je voudrais vous parler, sa voix et le ton si doux qu’il prend pour jouer au brutal…

    Il ya  ces jolies chaussures que j’ai reçue, et que je dois absolument vous montrer, juste parce qu’elles sont belles….

    Il y a cette BB crème, parfaite et efficace, dont il faut que je vante les mérites, tellement cela fait longtemps qu’une crème ne m’a fait autant de bien !!

    Il y a ce numéro passionnant de Beaux-Arts Magazine, qu’il faut que je partage avec vous, entre Dali et fin de Monumenta, cette nouvelle formule a fait mon bonheur…

    Il y a les petits rituels de fin d’années qui vont commencer, le sapin, les petits cadeaux, et puis les jolies vitrines…

    Il y a ma nouvelle lubie, les perles à repasser, que je partage avec mon fils. Il faudra que je vous montre nos petites créations (si j’avais cru un jour aimer repasser quoi que ce soit…)

    Il y a ces poèmes d’Eluard qui sont toujours une lumière dans ma vie

    Il y a tant de jolies choses et si peu de temps….

    later.jpg


  • Ouvrir la fenêtre à là lumière

    Pin it!

    La première chose qui m’inspire quand je regarde un lieu pour la première fois, une maison, un appartement, c’est la lumière. Des espaces baignés de lumière, voilà qui rend n’importe quel endroit plus agréable à vivre. J’ai cette lubie, de la lumière, elle met en valeur les intérieurs les plus simples. J’avoue que je préfère, et de loin, les aménagements sobres, design, ceux dont on ne se lasse pas, qui autorisent le changement d’humeur et de gouts. Légèreté et lumière !

    Dans ma chambre d’adolescente, j’avais un Velux® tout simple. Mes parents avaient aménagé une chambre supplémentaire (joie des familles nombreuses ^^) et c’est la première fois que je voyais un Velux, installé par ma maman, même pas très bricoleuse, mais qui avait toujours de bonnes idées. Et j’ai toujours adoré ce puits de lumière que cela créait dans la chambre. Lumière le jour,  obscurité tranquille pour la nuit, c’est ce que j’apprécie dans les fenêtres Velux. Et le design… J’en reviens toujours à ça ! Après tout, qu’est-ce qui peut distinguer une fenêtre d’une autre, si ce n’est sa praticité et son design. Connaissez-vous beaucoup de créateurs qui s’intéressent à nos fenêtres ? Moi, pas…

    Et pourtant, quelle surprise en surfant sur veluxshop.be de littéralement tomber sur Karim Rashid !

    Karim Rashid, c’est un designer de talent qui a collaboré avec Issey Miyake, Zanotta et d’autres grands noms, devenant lui-même un grand nom, et pas seulement à cause de sa fabuleuse chaise Oh ! (Vous imaginez bien, qu’une chaise avec un nom pareil ne pouvait que me plaire !)

    Et bien Karim Rashid a apporté son regard à la société Velux, et les deux talents combinés donnent de belles réalisations, comme celles-ci :

    Velux®KR_productpage2.jpg


    Je vois plus qu’une belle fenêtre, je vois le regard croisé d’un designer de talent, et d’une société qu’on ne présente plus en la matière. Parfois, je crée dans ma tête l’intérieur idéal, lumineux mais chaleureux, personnalisé mais pas chargé : j’inviterais bien Karim Rashid et Velux à s’occuper de mes fenêtres :)

    Velux®KR_productpage1.jpg


    Dites moi que vous aussi vous êtes des chasseurs de lumière !