Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

bouquins

  • Bazaar

    Pin it!

    Victor Hugo disait que les livres sont des amis froids et sûrs. Voilà donc mes nouveaux petits copains :

     

    SN153877.JPG

     

    Je pense que les titres sont tout ce qu’il y a de plus lisibles…

    Je suis contente d’avoir à nouveau sous la main un exemplaire de Capitale de la Douleur, le mien est chez mes parents… La lecture d’Eluard devrait être obligatoire pour tous…

    Sinon, appel à la population. Si vous n’êtes pas répertoriés là (click click) vous pouvez m’indiquer toutes vos publications de critiques au sujet de Daphne Du Maurier avant le 30 mars. Il n’est que plus que temps pour moi de choisir l’heureux élu qui se verra offrir un petit truc de ma part parce que j’aurais adoré son billet.

    Tu sais quoi, le rose ? Bof, hein ?

    Il y a des tasses à thé chez Truffaut… Truffaut où je traine parce que ma descendance s’est prise de passion pour le jardinage…  Mais je suis nulle en jardinage. Je ne sais même pas reconnaître une fleur d’une autre.

    On va bien rigoler…

     

    EDIT : les titres des bouuquins (c'est vrai que c'est un peu flou ^^)

     

    Monique Pinçon-Charlot et Michel Pinçon : les ghettos du gotha

    Jean d'Ormesson: saveur du temps

    Jim Dodge: stone junction

    Les Brontë: le monde du dessous

    James Canon : dans la ville des veuves intrépides

    Paul Eluard: capitale de la douleur

    Paul Eluard: j'ai un visage pour être aimé

    Eduardo Mendoza : les aventures miraculeuses de Pomponius Flatus

    Yannick Haenel: cercle

    Francis Scott Fitzgerald : les heureux et les damnés

    Francis scott Fitzgerald : les enfants du jazz

    Isabelle de Bourbon-Parme: je meurs d'amour pour toi

    Sylvia Plath: arbres d'hiver

    John Keats: poèmes et poésies

    Marina Tsvétaiéva : le ciel brûle

    J.S. Le Fanu: les mystères de Morley Court

    Alberto Manguel : une histoire de la lecture

    Upton Sinclair : pétrole !

    Ibn Khaldun : la voie et la loi

    Naguib Mahfouz : le cortège des vivants

    Salman Rushdie: furie

     


  • Les livres sont des amis froids et sûrs...

    Pin it!

    ...Victor Hugo connait le sujet !


    Voici un questionnaire trouvé chez Chrys !!

     

    reading-is-cool.jpg


     

    Plutôt corne ou marque-page?

    Je possède quelques marques-pages, mais mon reflexe va plutôt vers corner les pages quand il s’agit de livres de poches… Pourtant, je vous promets que je ne les abime pas !!!  

     

    As-tu déjà reçu un livre en cadeau?

    Oui, comme j’ai une réputation de bonne lectrice, j’en reçois souvent et pas mal. En général je préfère qu’on me demande mon opinion, parce que j’ai, parait-il, un côté snob et élitiste….Il y a des auteurs que j’abhorre, pour les avoir lu, avant tout bien sûr. Aussi il est arrivé parfois qu’on veuille me faire plaisir, en vain…. Mais je suis toujours d’avis de lire ce qu’on offre, au moins on peut avoir de bonnes surprises !

    Lis-tu dans ton bain?

    Je ne prends jamais de bain, seule en tout cas, uniquement des douches. La salle de bain c’est fait pour se laver ou s’amuser à deux. La lecture est un plaisir solitaire…

     

    As-tu déjà pensé à écrire un livre?

    J’écris des trucs depuis mes 7-8 ans à peu près. Des pièces de théâtres, de la poésie en prose ou en vers, des nouvelles des romans inachevés ou presque… C’est une obsession qui ne me quitte pas…

    Que penses-tu des séries de plusieurs tomes?

    Quand le roman me plait, c’est un bonheur car ça prolonge le plaisir. J’ai adoré lire les œuvres de Dumas, de Margaret Mitchell… Il m’est arrivée d’être déçue aussi comme pour Harry Potter, j’en ai lu un et demi, en me forçant comme une dingue pour le second tome. C’est un échec de ne pas finir un livre. Je crois que c’est pour ça que je lui en veux particulièrement à J.K…. Quant à Stéphanie Meyer, j’ai une brouette de cailloux pour elle : je n’ai pas été fascinée par Fascination,  ni tentée par Tentation, par contre je n’ai pas hésité à contourner Hésitation et il est probable qu’il faudra me révéler la fin de Révélation car je ne le lirais.

    As-tu un livre culte?

    Il y a surtout des auteurs cultes : John Steinbeck, Jack London, Victor Hugo. C’est le trio qui m’a fait prendre conscience que le roman, la fiction, était bien plus près du réel que les essais de sociologie. Avec eux j’ai trouvé des réponses à des questions que je pensais stupides, vaines, propres à mon égotisme. Mais non, ils ont su me montrer un universalisme en la matière : il y a des interrogations et des constats, et des souffrances qui sont le lot de l’Homme et qui traversent les siècles. A l’est d’Eden, de John Steinbeck, Martin Eden de Jack London et Les Travailleurs de la Mer de Victor Hugo, sont les 3 romans que je relis tout les ans sans exceptions. Il y a un chemin, des repères pour ma vie. J’ai besoin de m’y replonger.

    Aimes-tu relire?

    Et bien je relis peu, à part les trois exceptions que je viens de citer !

    Pour ou contre rencontrer les auteurs des livres que l’on a aimés?

    J’avoue que je m’en fiche pour ce qui est des auteurs contemporains, je préfère laisser leur œuvre me parler. Et puis à quoi cela servira-t-il si je ne puis devenir leur meilleure amie ? Leur parler entre deux portes, non, j’aurais besoin de développer, de créer d’échanger…

    Aimes-tu parler de tes lectures?

    Ça dépend en fait. J’avoue que pour les gens dont je suis proche, que j’aime d’amour, j’ai envie de donner envie vers tel ou tel livre. Ainsi avec mon ex-mari, je me rappelle au début de notre relation, je lui collais des bouquins à lire très régulièrement. Il s’est laissé faire un peu. Maintenant c’est lui qui me fait des listes de lectures !

    Comment choisis-tu tes livres?

    De plusieurs manières. Je note des titres après avoir entendue ou lue une critique, je farfouille dans les nouveautés sur les tablées des librairies, ou bien je regarde ce que je n’ai pas lu de tel auteur que j’adore.

    Une lecture inavouable?

    J’alterne les lectures élitistes et les lectures inavouables !! Par exemple je suis fascinée par ma fascination (justement) pour la chick litt britannique !! Je lis tout ce qui me tombe sous la main de cette catégorie, quitte à être affligée par les clichés et les conneries que l’on y trouve au kilo !!

    Une autre sorte de lecture inavouable, consiste en la lecture d’auteur considéré comme d’extrême droite ou nationaliste, genre certains ouvrages de Céline (pas le Voyage…) ou de Barrès, Péguy etc.… J’assume tout à fait ces lectures, mais les gens sont prompts à juger sans savoir.

    Des endroits préférés pour lire?

    Le canapé, le lit, le bus, la cuisine….Tout sauf la salle de bain ^^ !

    Un livre idéal pour toi serait…

    Un livre qui me fait réagir, qui me met presque au désespoir de le terminer, dont la fin, même si elle ne me convient pas me semble évidente.

    Télé, jeux-vidéos ou livres?

    Je ne possède qu’une DS, et je regarde peu la télé, car elle m’endort…Je suis donc très internet et lecture !

    Lire et manger?

    Je lis en mangeant depuis toujours.. Mes parents ont fini par me laisser faire, dans une certaine limite…

    Lecture en musique, en silence ou peu importe?

    En musique classique, ou en silence !

    Livre électronique?

    Vade retro !! Non, uniquement papier !!!

    Es-tu pour le partage des livres ou préfères-tu une bibliothèque séparée de la personne avec qui tu vis?

    J’ai partagé mes étagères, mais j’ai toujours pris plus de place que l’autre….

    As-tu des livres dédicacés?

    Un seul : Sex de Madonna.

    Tu lis quoi en ce moment ?

    Un recueil de poésie, un Jim Thompson, un Jack-Alain Léger et un Joe Keenan !

  • Hypotypose sceptique

    Pin it!

     

    Hier soir j’ai comaté devant Autant en emporte le Vent, avec des chips,du guacamole et des magnum pistache. La déchéance totale, le summum des plaisirs coupables : un film de plus de 3 heures que j’ai vu et revu et dont je possède une magnifique version, et des aliments « interdits ».Et puis, grâce à Madame Kevin, j’ai adoré faire un tour dans ma cuisine… J’avais bien besoin d’un peu de réconfort !

     

    Les journées de boulot sont toujours plus remplies : je n’arrive pas à y passer moins de temps. Je crois que je vais devoir me caler sur l’horloge tout bêtement et me donner un horaire au-delà duquel je quitte le bureau. Il va falloir, oui.

    Mais je me détends, heureusement ! J’adore passer ma pause déjeuner à trainer de boutique en boutique, sans me décider à acheter quoi que ce soit. Jusqu’à tomber sur une librairie. Et hier ça n’a pas loupé ! Jugez plutôt !

    m_SN151576.JPG
    Je vous en reparlerais bien sûr !!

    Un peu de bonnes lectures qui m’attendent, en plus de mes revues du mois !

    Sinon là je vais pousser un grand cri : AHHHHHHHHH !

    A cause d’Arlette Chabot, qui est bête comme un pot.

    Vous avez peut-être eu vent de la légère altercation entre Bayrou et Cohn-Bendit sur le plateau de l’émission de la Mère Chabot ? Sinon zieutez :

     

    Le moins que ‘on puisse dire c’est que Mâme Chabot elle gère tout ça à la manière un peu glauque du voyeurisme lippu de journalisme de bas étage.

    Et bah non en fait, ce n’est pas de sa faute si son émission dérape. Que nenni mon brave.

    Si les Gentils Hommes Politiques Civilsés ne parlent pas Europe dans cette émission c’est la faute à pas de chance, à tata Rachel, à Air France, à Murphy La BANLIEUE ! Oui tu as bien lu mon lecteur chéri, car comme elle dit Mâme Chabot, quand les deux nigauds se sont harangués sur des histoires de pédophilie, « C'est la culture banlieue qui entre dans le débat politique. Tous les coups sont permis. ».

    C’est pas merveilleux ça ?

    Ecoute chouchou, si tu as du mal à boucler ton dossier Michu ou que tu as brûlé le rôti, pense à la Culture Banlieue : c’est de sa faute !

     

    Allez, j’arrête de m’énerver ça sert à rien !

    J’ai dit que j’avais une envie folle de maquillage, enfin de me racheter du maquillage ? Toutes ces nouveautés me font de l’œil : qu’est-ce que tu crois que je retiens de toutes ces revues que j’avale ?? Les pages beauté en principal *shame*. Je deviens comme un gamin à Toy’s are Us si tu me lâches chez Marionnaud ou Séphora…La honte, je pousse des petits cris hystériques de belette avec ma copine devant un mascara !

    Et là j’ai une bonne raison de trainer chez Séphora : je dois changer de crème. Comme le dit si bien Jenny (from the block) Lopez, ma peau se lasse de la crème au bout de quelque temps, je dois donc lui en donner une nouvelle régulièrement. Et oui j’ai un autre point commun avec Jenny, à part le booty !

     

    Et une idée entrainant une pensée, tout ceci me rappelle cette chanson des Destiny’s Child :

    Dis moi que tu as bougé ton petit corps frêle en rythme avec moi ?? Non ? c'est pas grave.

     

    Allez au boulot les belettes, et le be….c’est quoi le masculin de belette ??