Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Sans moi, sans nous

    Pin it!

     

    Ce 1er mars, je ne serais pas là de la journée, enfin je veux dire que je me comporterai comme si je n'étais pas là. Je n'irais pas sur vos blogs, je ne ferais ni courses ni achats, en bref je me comporterai au maximum comme si je n'existais pas.

    Pourquoi ?

    Pour ça:

    affiche_emachline_600.jpg

     


    Je reviendrais plus tard, vous expliciter un peu plus mon point de vue à ce sujet !

    Bonne journée, sans moi :)

  • Election des Miss et Mister Régions

    Pin it!


    Ce n'est pas que je fasse les fonds de tiroir, mais il se trouve que j'ai encore pas mal de tag en retard (y compris celui de ma suissesse préférée)

    Pour l'heure, intéressons nous à celui venant de Nicolas, qui me demande mon avis (subtile référence...) sur les élections régionales, à travers ces trois questions :


    • Voterez-vous lors des élections régionales ? Merci de justifier votre réponse.
    • Si oui, savez-vous déjà pour qui vous voteriez au premier tour ? Pourquoi ?
    • Avez-vous une idée de vote pour le second tour ?


    1-     Voterez-vous lors des élections régionales ? Merci de justifier votre réponse.

    Oui, je voterais, voter est encore un des rares actes qui nous permettent une certaine expression. Même si certains jours, je me dis que tout ce que nous pouvons faire c'est voter pour notre roi et nos seigneurs en leur féodalité, mais bon, ne jetons pas le bébé avec l'eau du bain. Voter reste un acte citoyen important. Et d'autant plus pour les Régionales, qui sont justement le moment de dire merde notre mécontentement (enfin, en ce qui me concerne). Et puis, quand on connaît le rôle de la Région dans notre quotidien, l'orientation politique est fondamentale ! Les choix budgétaires ne sont pas anodins.


    2-     Si oui, savez-vous déjà pour qui vous voteriez au premier tour ? Pourquoi ?

    Et bien, oui, je sais que je voterais pour le Parti Socialiste, le parti pour lequel j'ai milité dès mes 15 ans, le parti de Jaurès, Mitterrand, (ce n'est pas la peine d me citer Rocard ou DSK, on va se fâcher...) Bref, le parti dont les principes fondateurs correspondent le plus à mes idéaux.


    3-     Avez-vous une idée de vote pour le second tour ?

    Et bien dans la mesure du possible j'espère voter à nouveau pour le Parti Socialiste voyons ! Je n'envisage même pas une autre hypothèse !


    Ces élections régionales sont fondamentales : il s'agit de désigner les élus qui interviennent dans les dossiers les plus quotidiens qui soient pour nous. Et le désengagement constant de l'Etat dans les question d'éducation ou de santé par exemple, confère une plus grande importance encore à ces élections !


    Dites moi si vous avez bien en tête les dates de ces élections ? Si le sujet vous intéresse ?

     

  • 1+1+1+1+1+1+1=Moi

    Pin it!


    Moi + tag = retard.

    Mais là, je ne suis pas peu fière de moi, puisque ce tag de Chouyo ne date pas d'il y a 6 mois !

    Allons, allons, passons à la question !


    1 signe particulier : Heu, je ne sais pas... Je crois avoir déjà indiqué que j'avais les yeux de deux couleurs différentes. Sinon, oui, je lis très vite, très vite, très très vite. Et pas en diagonale, hein, en entier. Ça fait bien longtemps que je n'ai pas compté le nombre de mot minute, mais pour donner un ordre d'idée, je lis 350 pages en format livre de poche en un peu moins de  2 heures environ. C'est une particularité que j'adore, en tant que lectrice assidue !

    1 trait de caractère : J'ai beaucoup de mal avec les faux semblants et l'hypocrisie. De fait, quand j'ai affaire à une personne dont je finis par découvrir la méchanceté, la bêtise ou simplement la médiocrité, je ne peux faire semblant de garder de bonnes relations. En général je préfère cesser toutes relations dans ces cas là. Je n'arrive pas à faire semblant, même dans des relations purement formalistes.

    1 mauvais souvenir : Je ne sais pas si on peut qualifier cela de souvenir. Disons qu'il y a des épreuves que la vie vous fait subir, et qu'il convient de surmonter. J'ai eu à subir certaine de ces épreuves, y compris tout récemment, et je préfère me dire qu'il ne s'agira pas d'en garder le souvenir bon ou mauvais, mais de l'accepter et de tourner la page. Ce qu'on ne peut changer, il faut l'accepter dit Epictète. J'essaie.

    1 souvenir d'enfance : Le petit court d'eau derrière la maison de vacances, le chemin qui mène au centre ville, le parcourir sous le soleil, arriver en nage, passer des moments avec mes cousins à refaire le monde, à se promener, regarder la télé avec eux, nager...

    1 de mes défauts : J'ai du mal à accepter l'injustice et l'hypocrisie. Du coup, je peux m'obstiner un long moment pour avoir une explication, pour comprendre les motivations de ce genre d'acte. Alors que finalement la médiocrité et la lâcheté ne connaissent pas forcément d'explication, c'est même antinomique. Sinon, il n'y aurait ni lâcheté, ni médiocrité. Pourtant, je retombe dans le piège systématiquement : je cherche à comprendre...En vain...

    1 film « bonne mine » : N'importe quel film avec Ewan Mac Gregor ou Owen Wilson dedans. N'importe lequel vraiment !

    1 meilleure amie : Je n'aime pas le concept de meilleur ami. J'ai 4 amis, dont une que je connais depuis le primaire. Il s'agit de confiance, de loyauté, le reste n'a pas de sens. Seul un petit nombre de personne peut justifier de ces critères. Les autres sont des relations plus ou moins proche, ce qui n'exclut pas un grand respect et une affection grandissante. A la fin, on peut dire qu'il y a 2 catégories de personnes : celles qu'on aime et les autres.


    Alors, y aura-t-il un volontaire pour reprendre ces questions ?

     

    J'attends les réponses de Bloody Selena avec impatience !

     

  • La lectrice

    Pin it!


    La semaine continue, et avec elle ma liste de tag en retard (à croire que je ne sais faire les tags qu'avec retard et après tout le monde !!)

    Cette fois c'est Thé Citron qui cherche à savoir comment on lit !

    Belle question ! La réponse n'a pas beaucoup évolué depuis mon enfance !

    Petite, je lisais tout le temps partout, dans mon lit, à la récré, dans le bus, à table... Oui à table aussi. Ou plutôt comme je n'avais pas le droit d'ouvrir un bouquin, je passais l'heure de table à détailler la boite de lait, de céréales, ou tout ce qui contenait des caractères écrits. J'étais assoiffée de lecture au point de lire tout et n'importe quoi.

    Depuis ça va mieux, et surtout, je suis grande, j'ai le droit de lire un bouquin à table si je veux ! Na !

    Plus sérieusement, je lis partout où il possible de lire. Le matin, en prenant le bus. Le midi, si je peux éviter de déjeuner avec mes collègues je file au square s'il fait beau, et je lis en croquant une pomme.

    Le soir, une fois que les tâches du quotidien sont remplies, je mets à mon bureau pour une demi-heure de lecture, avant de divaguer sur le net comme une âme en peine.

    Puis au moment de me coucher, vers minuit, je lis encore un moment.

    En fait je me rends compte que je n'ai pas besoin d'un confort particulier pour lire, et tant mieux, sinon cela réduirait le champ de mes possibilités !

    En période de vacances, quand je suis tranquille, ce que j'apprécie par-dessus tout, c'est de m'allonger sur un lit, l'après midi et de lire, je suis alors comme dans un bulle, ailleurs. Depuis ma vie d'adulte, chaque été c'est le même rêve qui recommence : j'essaie de retrouver cette sensation de plénitude et de bonheur simple qui habitait mon cœur lors de ces vacances en famille. Les moments que je préférais étaient ceux de la sieste, l'après midi. La maisonnée entière se reposait à l'abri du soleil. Je savais qu'ils étaient tous là, pas très loin, et moi dans ma chambre, les volets mi-clos, la radio en sourdine, je lisais un roman, pioché dans la bibliothèque parentale.

    Je ne saurais décrire cette atmosphère particulière, cette sensation qui permet tout : on est là, juste bien, il n'y a rien à craindre que la chaleur. Tout est possible et à portée de main. Je voyais chaque bouquin comme un futur plaisir, et comme disait le poète, je me pressais sans hâte vers eux.

    C'est comme ça que j'aimerais lire en réalité : dans cette chambre, avec la chaleur qui se devine à peine, l'ombre des volets sur le sol et la vie qui semble si douce et si simple.

    Et juste pour avoir l'impression d'être encore un peu là-bas dans cette chambre au volet clos, j'ai envie d'écouter un peu de Daniel Balavoine, pour me rappeler ces moments chéris.

     

     

     

    Bloody Selena aura peut-être envie de répondre ?

     

     

  • Juliette ou Alice

    Pin it!


    Donc, hier au lieu de répondre posément au tag de Marlène, j'ai fait dans la digression. Pour une fois que je pouvais clamer mon amour pour Diagnostique Meurtre, je n'allais pas me priver quand même !

    Bon, aujourd'hui on se recentre, on se discipline, et on se demande donc à quel personnage de Disney je m'identifierai le plus.

    Je ne fais pas durer le suspens plus longtemps: j'ai toujours adoré le personnage d'Alice, au pays des merveilles.

    En fait, j'aime essentiellement l'œuvre de Lewis Caroll, Alice, ou la Chasse au Snark, ou l'Autre côté du miroir. Ça représente typiquement un comportement qui me caractérise : courir vers quelques chose, on ne sait pas trop quoi, mais dans l'espoir que ce quelque chose recèlera une part d'inconnu, de merveilleux, d'étonnant, l'ingrédient qui rendra la vie parfaite ou presque.

    Même si en fin de compte cette course n'est qu'une illusion.

    Alice est une petite fille gentille et bien élevée, mais pas si obéissante que ça.

    Elle ne manque pas de courage ni d'audace, en tout cas assez pour aller au bout de sa curiosité. Car elle est curieuse la coquine. Et ce que d'aucuns considèrent comme un défaut, je le vois plus comme une qualité : la seule façon d'ailleurs de connaître autre chose, non ?


    J'aime Alice qui sait cultiver à la fois un air de sage petite fille et une curiosité à toute épreuve !

     

    Alice-au-pays-des-merveilles.jpg

     

    Et puis elle rencontre des personnages incroyables, farfelus comme j'aime !

    J'ai longtemps fêté des non-anniversaire et célébré des non-amours, des non-fêtes, tellement plus réjouissantes que les célébrations préfabriquées.

    Je crois que j'aime que l'on me trouve bizarre et étrange : la normalité m'effraie.

    Se conduire en Alice dans un monde pas si merveilleux que ça, reste encore une des rares occasions de se divertir un peu !