Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • C'est Pâques ! Vite un oeuf !

    Pin it!


    Mesdames, oui mesdames, aujourd'hui je m'adresse essentiellement à vous. Oui j'ai réalisé le rêve de toute nana digne de ce nom : j'ai découvert et testé un nouveau sex toy, et j'ai fait du tricot. Et oui, je sais exactement cerner les besoins de la femme moderne d'aujourd'hui...

    Bon on commence par le plus intéressant. Non, pas le tricot, mais mon nouveau joujou.

    Grâce à la charmante Galliane, j'ai été contacté par Neoplaisir afin de tester un produit à mon choix de leur catalogue.

    Je possède déjà quelques jouets de ce type acquis au fil des années ; on reparlera un jour de la façon dont j'ai copieusement fait suer Monsieur O, au sujet de Sonia Rykiel et de ses petits joujoux du sous-sol.

    Bref THE sex toy of the day. Look at that :

    SN152993.JPG
    Et t'as vu les petites savonnettes parfumées !
    SN152994.JPG

     

    Il est mignon, et rose, déjà d'aspect, il m'a plu. Si tu cliques là, tu as sa fiche technique. Alors une fois sorti de la boite, vu que je suis un peu un boulet en mode d'emploi, j'ai du passer un bon quart d'heure à lire sans comprendre. Non pas que le mode d'emploi soit mal fait ou compliqué, mais je perds pied devant les modes d'emploi, cherche pas, c'est psychopathologique. Mais bon, motivée par le futur usage de cet objet prometteur, je me suis sortie de cette ornière. Et en fait il est très simple. Donc il se présente sous la forme d'un œuf, sur un coquetier. Il s'agit de remplir la base avec l'eau, de passer le tout au congélateur suffisamment de temps. Ensuite au boulot.

    Ce qui m'a attiré dans cet objet c'est de jouer avec la sensation de froid. L'œuf vibrant présente donc ces 2 aspects : la vibration et le froid.

    Après m'être retirée dans mon boudoir, enfin ma chambre quoi, j'ai activé la bête. Au début j'étais un peu sceptique, vis-à-vis de la forme et de la petitesse de l'objet. Mais bon, justement le but était d'explorer de nouvelles possibilités. Bref, je n'ai pas été déçue.

    La vibration est légère certes, mais elle me convient, elle est discrète mais efficace, le revêtement siliconé est tout doux, et aucun souci quant à la protection de la muqueuse.

    La forme se prête bien au jeu, la prise en main est un peu hésitante au début, surtout parce que je ne suis pas habituée à cette forme. Mais très vite, la combinaison du froid et de la vibration fait son effet. Clairement, j'ai été séduite et enthousiaste. Je n'ai pas eu besoin de lubrifiant, compte tenu de la forme très ergonomique ainsi que de la douceur du revêtement. Mais après, à chacun de voir ce qu'il préfère.

    La vibration était vraiment pile à mon gout, comme dit ci-dessus, discrète mais efficace. En même temps je n'ai jamais aimé ces espèces de marteau-piqueur ultra vibrant qu'on peut trouver par ailleurs.

    Une fois mon forfait accompli, je me suis penché sur les autres possibilités offertes par cet objet. En effet, la base glacée est très agréable à promener sur le corps, et une idée assez intéressante pour des jeux à deux, consiste à aromatiser l'eau qui sera congelée, de varier les goûts. Je vous laisse imaginer les moments très sympathiques que l'on peut passer à goûter les traces laissées sur le corps par le passage du glaçon aromatisé.

    Reprenons nos esprits..... Je me suis vraiment amusée avec ce sex toy. Original et simple d'utilisation.

    On ne peut pas en dire autant de mes aventures au tricot.

    Regarde ça :

    SN152998.JPG

    Une pelote, des aiguilles, quatre mois et UN rang, un seul rang. Je ne sais même pas si on peut appeler ça un rang, il s'agit juste des mailles montées.

    Bref, je galère, je galère, je galère. Je sais ne pas être douée de mes mains (du moins pour ce genre de choses) mais là franchement j'ai presque honte. J'ai acheté un bouquin, visionné des vidéos sur le net pour voir la manip', et rien, ça ne rentre pas (pas comme mon œuf chéri, ha ha ha).

    Bref là je pousse un cri, non pas de jouissance, mais de désespoir : bordel il n'y a pas quelqu'un qui pourrait me prendre en main (hum...) et me montrer comment tricoter une écharpe à mon fils, avant la fin de l'hiver prochain si possible...

    Zut quoi.

     

  • Be kind rewind (enfin, pas tout de suite)

    Pin it!


    Je crois que je trouve n'importe quel prétexte pour me servir de cette fabuleuse caméra flip gagnée chez la fabuleuse Gazelle (ça se voit que je suis contente ?)

    J'ai toujours eu des velléités d'actrice, voire de réalisatrice. Vous allez en bouffer du film par moi... Pour l'instant je me fais juste un peu la main, en attendant de finir mon scénario : une version très perso de la Route des Indes de David Lean. Je suis assez inspirée par une certaine Moufette...

    Donc en attendant je filme tout et n'importe quoi, surtout n'importe quoi en fait.


    Genre le tirage au sort pour désigner les gagnantes des places pour Soul Kitchen.


    Look at that :

    Untitled from OhOceane on Vimeo.


    Donc, j'attends instamment les adresses personnelles de Daydreamer, (faudra que je te soumette le scénario au fait NJC !!), Kahlan (ma bichette j'espère qu'une salle diffusera le film à moins de 150 km de chez toi ^^) et Eré (quelqu'un sait comment on tape un é majuscule, avec l'accent je veux dire...)


    Vous pouvez me les envoyer là : danslessouliersdoceane@gmail.com.


    Bon, qu'est ce que je pourrais filmer maintenant ? Moi en train de mettre du vernis ?


    PS : je jure sur la tête à Tata Rachel que je réponds à tous les commentaires dans la journée de lundi, je suis en twitt-désintox alors ça devrait aller (Tata Rachel prie pour ton âme, on sait jamais...)

     

  • Viens que je te soul (in the) kitchen

    Pin it!


    Aujourd'hui, j'ai franchi le mur du son de la fainéantise et de l'exploitation d'autrui.

    Non, je ne suis pas devenu casteur pour émission de téléréalité. Il me reste un peu d'amour propre.

    Twitter est un domaine plein de possibilités... J'ai déjà rameuté quasi toute ma Time Line pour voter pour moi chez Manu... Remember ?


    [Petite parenthèse, manu est ma nouvelle belle-maman, au fait : oui j'épouse son fils et j'hérite de tout ce qui est griffé Sonia Rykiel, reste plus qu'à convaincre le fiston en question, mais Daydreamer et Shaya ont déjà approuvé les robes de demoiselles d'honneur et la fontaine de mojito au mariage, et aussi des chips pour les gosses de Day et le mien, faut penser à tout, c'est usant]


    Tu comprends qu'avec tout ça, répondre à vos commentaire, ou écrire des notes, ce n'est pas évident... Alors je continue sur ma lancée « j'exploite honteusement mes gentils et talentueux followers ».

    Donc, voilà de quoi il s'agit : tu as certainement entendu parler de Soul Kitchen ? Mate le trailer du film:


    J'ai lu et vu de très bonnes critiques à son sujet, et j'espère aller le voir ce week-end. Mais sans payer ma place : puisqu' une charmante demoiselle qui s'occupe de la promotion de ce film m'a gentiment offert des places, afin que je me fasse une idée.

    Vu les excellentes critiques de Rue89 et des Inrock, je pense passer un bon moment !

    J'ai du coup aussi 2 fois 2 places à offrir !

    Pour te donner envie de le voir, même si tu ne gagnes pas les places ici, je pourrais attendre lundi et te faire un excellent résumé de ce film. Mais comme je te l'ai dit, je suis en mode « j'exploite mon prochain ». J'ai donc abusivement profité de l'innocence d'un adorable blogueur pour lui faire écrire une note sur ce film. LoCiol a donc vu et aimé le film, et tu pourras lire, s'il te plait, son avis à cet endroit là, click click.

    Une fois fait, tu reviens ici, et si tu veux gagner un des 2 lots de 2 entrées pour Soul Kitchen, je te demanderais simplement de répondre à une chose : quel festival international du film a décerné son prix spécial du Jury à Soul Kitchen ?


    Tirage au sort parmi les bonnes réponses demain à 22h , filmé grâce à la SUBLIME caméra Flip de la non moins SUBLIME Gazelle !


    That's all !


    Don't forget : Dans les souliers de Causette, un an d'abonnement à gagner, clik click !

     

  • Etat des lieux

    Pin it!


    Il y a eu quelques petits changements opérés ici. Il faut croire que je cherche toujours sans savoir vraiment ce que je veux trouver... Je songe à créer un ministère de l' identité blogguien histoire de me fixer une bonne fois pour toute. Mais non, c'est plus amusant de changer de robe tout les jours, non ?

    Une petite revue du moment s'impose !

    La fin du mois arrive, et j'ai prévue un premier récapitulatif, d'abord sur le concours « Dans les souliers de Causette (rappel ici), j'ai déjà reçue quelques participations, j'espère qu'il y en aura d'autres, vous avez jusqu'au 31 mars pour tenter de gagner un abonnement à cette revue pas comme les autres !

    Ensuite, le challenge Daphné Du Maurier : j'ai eu le plaisir de lire déjà les contributions de Alice et Alicia (des prénoms propices à la lecture et à la découverte mesdemoiselles ^^) !

    Si d'autres, comme Madamezazaofmars souhaitent se lancer dans la lecture de cette géniale conteuse, dites le moi afin que je fasse une note d'étape complète à ce sujet ce dimanche, histoire de voir où nous en sommes. Vous pouvez toujours retournez ici revoir à quoi ce challenge vous engage.

    Ensuite, Ckan a manifesté une curiosité toute légitime quant au carré rouge sur la colonne de droite (ou de gauche ? j'ai du mal à m'y retrouver...)

    Bref, quand vous cliquez sur ce carré, vous arrivez sur ma page Flavors.me, qui regroupe, telle une carte de visité numérique, l'intégrale des liens pointant vers mes activités webbesques.

    En cliquant sur chaque lien de cette page Flavors.me, vous pourrez voir en quels endroits je vais débiter mes bêtises. Non pas que je me sentais à l'étroit ici, mais cela m'offre l'occasion d'essayer d'écrire différemment, même si je finis toujours par me ressembler.

    Parmi ces lieux, vous verrez 4 autres blogs, Transmutations Entropiques, que je voudrais axer un peu plus sur les questions politiques et sociales, histoire de ne pas constamment alourdir l'atmosphère ici par mon « moi moi je qui sais tout ».

    Bright Star regroupe de la fiction, uniquement de la fiction, du moins je le suppose : qui sait ce qui est réel et ce qui ne l'est pas ; la profondeur des sentiments qui veulent remonter ne révèlent finalement qu'une facette de soi-même.

    Scotomisation-1 le blog procède un peu de la même idée : de la fiction mais, comment dire ? Non, je ne le dirais pas justement, mais je crois que le simple nom, scotomisation peut donner une idée de ce qui motive ces textes.

    Tirésias Le Sait : et bien celui-ci restera verrouillé pour l'instant, je ne me sens pas vraiment prête à en partager son contenu. Si vous êtes un peu versé dans la mythologie gréco-romaine, le titre vous mettra sur une piste quant à ce contenu. Pardon de faire autant de mystères, ce n'est pas par jeu vraiment.

    Ensuite vous trouverez Scotomisation mais sur un Tumblr : j'ai ouvert ce lieu uniquement pour « coller » ce que j'aime et que je trouve beau d'une manière ou d'une autre. Des photos, des poèmes, de la musique, des phrases, des réflexions personnelles ; tout cela n'attendant ni analyse ni réflexions. C'est comme un cahier d'adolescente, vous savez, ceux où l'on collait la photo de notre chanteur préféré ou les citations tirées de ci ou de là. Bref un cahier perso en mode 2.0

    Pour finir, vous verrez quelques bookmarks tels que Delicious, My Goodreads etc.... chacun ayant sa vocation particulière.

    Voilà, vous savez tout. Si je vous croise dans l'un ou l'autre lieu ce sera un plaisir immense !

     

     

  • La reprise, mes amis, la reprise...

    Pin it!


    La semaine démarre doucement, le printemps est là, bien là, un peu de soleil et nos vies retrouvent un peu de chaleur, la mienne en tout cas.

    C'est fou comme on peut dépendre des saisons pour ce qui est de notre humeur. Le soleil, la lumière sur la peau : serait-on comme des papillons qui n'attendent que le bon moment pour sortir du cocon ?


    Mes amis, j'ai reçu déjà quelques participations au concours dans les souliers de Causette. Je vous en parlais là, rappelez-vous.

    J'ai également reçu des mails de personnes un peu débordées par le temps. J'ai moi-même eu des jours un peu rudes, m'obligeant à déserter parfois mes lectures habituelles chez les uns et les autres, et me retardant dans ma réponse à vos commentaires. Je sais donc que ce n'est pas évident et que bloguer n'est pas une priorité mais un loisir et un plaisir avant tout.

    Aussi, comme je souhaite d'abord vous réunir sous cette bannière, celle du plaisir et de la camaraderie, j'ai modifié la dead line de ce concours, afin que ceux qui ne pouvaient proposer quelque chose faute de temps, puisse encore le faire. Il va de soi que celles qui ont déjà participé peuvent du coup retravailler leur idée si l'envie les prend, la fignoler ou la laisser comme telle.

    Encore une fois, la seule priorité est celle du plaisir, alors j'espère que cela vous conviendra à tous.

    Pour mémoire je copie colle la règle de participation, en modifiant simplement la date de fin :

    - Vous cogitez sur une idée de rubrique,

    - Vous la présentez sous la forme d'expression qu'il vous plaira,

    - Vous m'informez de la publication à l'adresse rubriqueoceane@brindecausette.fr

    - Vous avez jusqu'au 31 mars minuit pour valider votre participation.

    J'en profite pour préciser quelques petites choses sur ce concours : il s'agit bien d'imaginer quelle type de rubrique vous attendez d'une revue qui se revendique « plus féminin du cerveau que du capiton ». Après libre à vous de juste décrire vos envies en la matière, ou de carrément introduire un texte, une photo, un dessin, toute création qui serait l'illustration de cette rubrique ! Laquelle peut porter sur absolument n'importe quoi: aussi bien des thématiques déjà existantes que de l'inédit fruit de votre imagination.

    vrt.jpg